Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: Crise Irak

  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682

    Crise Irak

    Plusieurs possibilitées sont à envisager :

    Hussein pourrait partir en exil chez Kadafi. La plus intéressante, pas de mort (hormis les réglements de compte de rigueur).

    Un coup d'état.

    Les usa ont développé, perfectionné plus excatement, une nouvelle stratégie, déja utilisée au Kosovo. Dont le terme exact, en Anglais, m'échappe évidemment. Voir rayon revue d'histoire, nouveau magazine sur les guerres.

    Le concept n'est pas nouveau, cibler des personnalitées suffisamment influantes sur le pouvoir en place. Menacer les interets des quidams...

    En gros, utilisation des moyens militaires à un but stratégique. Ce qui n'a rien de révolutionnaire.

    Au Kosovo:

    Bombardement d'objectifs indutriels sans aucun interet tactique (proprement militaire), mais dont les propriétaires avaient les moyens de mettre la pression sur Milosévic pour le "raisonner".

    Soit un membre du parti Baas succède au Rais. Et on continue sur les mêmes bases. Avec une allégence aux usa et une démocratisation de bon teint aux yeux de l'opinion mondiale.

    L'oppositon en exil (pourtant fortement discutée, même par les usa qui en auraient fortement besoin) prend le pouvoir.
    Des contatcs en ce sens auraient été noué, de même avec les représentant Kurdes.

    Là, risque de lynchage des menbres du parti Baas...

    La guerre, l'armée Irakienne s'écroulera de la même façon que les talibans.

    Seul point d'interrogation, les gages donnés au Sunnites, Baasistes.

    Si, comme en Afghanistant les chefs sont achetés (pourquoi les usa ne récidiveraient ils pas. Puisqu'ils préfèrèrent déja payer le prix des dollars que le prix du sang pour venger leurs morts). Le conflit ne devrait pas trainer.

    Par contre, cas fort improbable. Sans garanties certains pourraient se laisser entrainer à des extrémitées dangereuses.

    En 91 des armes chimiques furent utilisées, alors que le pouvoir n'était pas aux abois. Les médias le cachèrent pour éviter de mettre bush devant ses promesses de risposte nucléaire face à l'utilisation de matériel chimiqe, bactériologique...

    Là, les choses pourraient se compliquer. Bagdad transformée en Stalingrad, des armes à fort pouvoir émotionnel comme les virus sur le front. Les données seraient complètement bouleversées (sur un plan bousier s'entend, au final le résultat sera le même, mais au niveau évolution du marché la remontée attendue, 30% d'aprés, Nemo? serait précédée d'une chute conséquente).

    Pour ce qui est de la djihad je rejoinds Nemo sur l'hérésie de la théorie d'une levée en masse (style 1789), des musulmans face aux croisés, et de la déstruction de l'armée des usa.

    Par contre je suis beaucoup plus sceptique quant à l'effet sur le terrorisme. La façon dont manoeuvrent les usa ne pourra que conforter les plus extrémistes, démunis, ou simples gens respectueux de la véritée, dans leur sentiment d'injustice. Là est le véritable danger.

    D'ailleurs lorsque l'on pèse ce que rapporte à l'économie américaine la lutte contre l'axe du mal, on pourrait raisonnablement se demander si ce genre de considération n'est pas pris en compte, et voulu.

    Aprés les millions gagnés par les sociétés américaines pendant la seconde guerre mondiale (fournissant d'ailleurs les armes aux deux camps sans aucun état d'ame).

    Ceux engrangés par la guerre froide, le conflit vietnamien (la possibilitée que Kennedy ait été exécuté pour avoir voulu un désengagement est la plus probable parmis les hypothèses étudiées).

    Il faut maintenant trouver un nouveau cheval de bataille...

    Force est de constater que le berceau de l'intégrisme est l'arabie saoudite, principal allié des usa.

    Passons sur le pakistan, dont le role dans les attentats du 11/09/01 est reconnu. Jonction directe d'ailleurs avec les représantants de la cia...

    Aussi cette menace pourrait permettre aux usa de faire d'une pierre deux coups:

    Sauver leur économie en investissant massivement dans l'armement.

    Assurer leur position dominante sur le monde en éliminant les opposants à leur politique économique.

    Comme ils avaient commencé à le faire aprés les attentas, avant que les Français et Anglais ne les stoppent. (rappelons que la loi permettant à la cia d'assassiner à l'étranger, supprimée par Kennedy(!!) est ressortie du placard...

    Dans un premier temps la guerre devrait, même si le déclenchement des opérations génère une baisse dans l'immédiat, permettre un rebond de la bourse.

    Pour les investisseurs ce sera le signe d'un retour proche à la stabilitée. Aprés les attentats ce sont les risques de déstabilisation créés par une éventuelles risposte qui étaient craints. Plus que les attentats de Ben Laden.

    Aujourdhui le marché a pris en compte ces risques, la bulle spéculative est dégonflée, les valeurs seraient appréciées correctement.

    Seule interrogation la relance de la consommation. Basé elle aussi sur la confiance. La résolution de la crise irakienne ne pourra qu'encourager une reprise que la baisse des taux favorisera. Hors la marge de la bce est importante.

    La baisse de ces derniers jours correspond probablement à la proximitée du déclenchement des hostilitées.

    Je me garderai bien cependant de rentrer une position à la hausse dés le premier coup de canon. En fait dans un premier temps je jouerai plutôt une baisse prévue sur trés court terme.

    Garder un oeil sur l'évolution des premières heures du conflit.
    Soritr ou garder la position en fonction des nouvelles (attention à la désinformtaion).

    Dés que la tendance sur le terrain sera connue (les chances seront probablement pour un réglement rapide).
    Repasser à l'achat sur hausse.

    Attention, cette hausse sera t'elle durable c'est une autre histoire...

    Par contre, si malgré une intervention rapide, propre, il n'y a pas rebond, là danger...

    Les spécialistes warrants pourraient peut être nous indiquer leurs favoris pour réagir hausse ou baisse à l'évolution du marché...

    Ce message peut sembler, et effectivement être déplacé dans ce forum. Il ne fait que prolonger le précédent, ah la la allah...

    Dernière évidence, il fera bon rester devant son écran les jours suivant l'utlimatum...

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196
    Je t'ai transféré ici, Ronin :jap, ne m'en veuille pas, je crois que sur ce forum, vous serez plus à l'aise

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Votre analyse est la mienne.
    La guerre sera courte et rapide sauf si...
    Car j'ai une terrible inquiétude et ne suis pas le va-t-en guerre que pense certains.
    Si la Turquie décide de mettre la main sur le nord de l'Irak les kurdes vont se soulever et se faire massacrer. Les pacifistes comme d'habitude diront de ne rien faire, ces gens là sont contre toute guerre (surtout si elle ne les touche pas) mais pourra-t-on rester l'arme au pied lorsqu'ils écraseront une nouvelle fois le kurdistan?
    Ils ne reconnaissent même pas le génocide de 1918, quelle confiance peut-on leur faire.
    Alors dans ce cas l'économie est mal partie...

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Normal xenia, je l'entendai bien ainsi. Je suis juste passé par "action" pour que les personnes qui suivent ton message "al al allah" voient qu'il y a une réponse. J'aurai pu le mettre à la suite du tien, mais je ne pensais pas que ce développement aurait été à sa place...


    Nemo je te rejoins sur le problème Kurde. La grosse inconnue de ce conflit. Si je ne crois guère (peut être à tort) à une résistance acharnée des Irakiens, même pris à la gorge. L'invasion du Kurdistan par l'armée Turc me préoccupe, en 91 on abandonna le Lyban aux Syriens, aujourdhui serait ce le Kurdistan qui serait sacrifié?

    Les Kurdes risquent de ne pas se laisser faire,doux euphémisme. A moins que Washington ne paye le prix...

    Mais je ne vois pas comment, même avec tous leurs dollars ils pourraient vendre aux dirigeants Kurdes l'arrivée des Turcs chez eux...

  5. #5
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2 464
    Comme j'ai eu l'occasion de le dire, la Turquie avec la main-mise sur lepétrole de Mossoul pense avoir un argument de poids pour sa candidature européenne. Mais je ganberge peut-etre!
    @micalement.

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Possible, mais si ce doit être au prix d'un carnage ça ne va pas être gagné d'entrer dans l'unio européenne ensuite.

  7. #7
    PKK
    Guest
    Prendre en compte que l'Iran est entrain d'armer et d'envoyer ses ressortissants kurdes à la rescousse de leurs frères d'Irak, les turcs vont avoir fort à faire...

  8. #8
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Bizarre, on entend finalement assez peu d'interrogations sur cet aspect du problème...

    Pourtant il est celui qui tactiquement et stratégiquement risque d'être le plus problématique...

    Je ne sais pas comment s'organisent les Kurdes, si les différents partis ce sont déja alliés. Pour eux c'est le moment de faire l'union sacrée.

    J'espère en tous cas qu'ils ne patiront pas de cette crise. Ils ont suffisament soufferts de la dictature de Hussein pour ne pas en plus exploser à sa destitution...

  9. #9
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2 464
    On ne sait que répondre car tout le monde nage dans l'incertitude. Tout d'abord la motivation de W.: Dégommer Sadam ou le pétrol. La motivation de Chirac: Préserver ses contrats avec l'Irak ou l'horreur de la guerre. Les intentions des Turcs sur le Kurdistan irakien etc...
    Si la guerre a lieu: la réaction de la population irakienne.
    Toute cette accumulation de certitude bloquent les affaires et donc la bourse car les affaires ont horreur des incertitudes et la bourse aussi.
    @micalement.

Discussions similaires

  1. Goldman Sachs : la crise ? Quelle crise ?
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/08/2009, 21h23
  2. Banques us et crise
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/05/2009, 15h36
  3. Crise des subprimrs :
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/09/2007, 13h54
  4. Irak au bord de l'éclatement :
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/05/2007, 08h41
  5. La guerre en Irak:simulation par ordi sur-puissant
    Par madwoffen dans le forum Xenia
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/04/2003, 15h17

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •