Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029

    Les profs sont-ils forcement à envier? Humour noir car vrai

    Je vous avais parlé de mon meilleur ami, celui qui est professeur. Il rentre de convocation pour correction de concours, je suis passé chez lui le voir. Il a été convoqué pour quatre jours de correction de 9 h à 18 heures plus 5 heures de cours dans sa boite le dernier jour plus, les corrections des 4 paquets de copies ramassées ce dernier jour, plus les préparations pour la semaine suivante. Bref les 35 heures n’en parlons pas, ni même des 40, il est arrivé à 43 heures. Il sera royalement payé pour ces corrections sur la base de 180 € en supplément.
    45€ par heure sup au delà de 39 je suis preneur moi, oh oui.
    Par contre l’état français étant pauvre, il ne paye pas ni frais de déplacement, ni ceux de repas. Lui s’en sort bien, 160 km de plus seulement, d’autres vont jusqu’à 200. Sur la base de 0,48 € de dépense par km (j’espère que vos employeurs sont plus généreux que nos 0,48 €) il lui reste 100 € environ. Quatre repas au restaurant au prix modique de 8 € et 4 cafés à 1 € dans la journée (moi je tourne entre 2 et 4 par jour mais on a notre cafetière à 0,5 € pour les pauses) cela lui laisse un supplément de 68 €. Il reste 17 € de l’heure sup, c’est correct.

    Sauf que rien ne lui étant décompté comme frais arrive le grand méchant loup, le ratiboiseur des sommes gagnées à la sueur de son front, le fisc qui l’écorche à hauteur de 10 % de CSG plus 25% d’impôts.
    Donc 180 € - 18 € - 40,5 € - 76,8 € - 32 € - 4 € = 8,7 €.

    Ainsi pour aller corriger il est royalement payé 2,18 (soyons généreux, arrondissons vers le haut) € par heure supplémentaire.
    Un patron du privé qui ferait cela irait en prison.

    Bien sûr ce raisonnement est horriblement faux et vous avez tous trouvé pourquoi ?

    Et on arrive encore à trouver des gens pour entrer dans l’enseignement…

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Personne n'a trouvé alors voilà la réponse.
    Un professeur est sensé ne travailler que 35 heures donc cela lui fait 8 heures supplémentaires au tarif de 1,09 € de l'heure.

    Un patron du privé serait fusillé à 2,18 € de plus par heure sup, à 1,09 il serait préalablement empalé sur la convention !

    C'est beau l'état, surtout lorsque l'on sait que nos députés se sont augmentés de 20 ou 30 %, j'ai oublié la valeur exacte...

  3. #3
    bat
    bat est déconnecté
    Senior Member Jedi Trader Avatar de bat
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    656
    M'oui, si on veut. certaines conventions collectives du privé sont assez tordues aussi, celle de la restauration par exemple, ou bien celle du batiment que je connais mieux. ainsi par exemple en cas de chantiers en déplacement et dans une limite de km, les heures payées sont comptabilisé à l'arrivée sur le chantier et le patron prend à sa charge un trajet sur les deux (aller + retour/2) les primes de paniers ne sont pas bien grosses non plus. Ainsi, un employé qui va faire un chantier à paris d'ou j'habite, met en gros une heure et demi, le matin s'il part assez tot, fait ses 10 ou 12 heures pour ne pas tomber dans les embouteillages et le retour n'est pas payé, pourtant il en a plein les bottes le type et il se passerait bien de faire la route

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    On trempe ces patrons dans du goudron et on les roule dans la plume.

    J'ai toujours dit que c'était à cause de comportement de ce genre que l'on voit des entreprises de main d'oeuvres aller prendre des chantiers à perpète au détriment de leurs travailleurs.
    Le patron se doit de payer les heures à partir du lieu de travail habituel.
    Tout le reste est à sa charge sauf le temps pour manger.

    Que des gouvernements incompétents aient accepté de tels dénis de justice est infâme.

    Par contre passer à 35 heures alors que le reste de l'Europe reste à 40 ou plus ne pouvait germer que dans des cerveaux lents incapables de comprendre que 1+1 n'est pas égal à 3.

    Cela pouvait se concevoir pour la main d'oeuvre locale (restauration, servcie d'entretien,etc...) qui n'a pas à affronter la concurrence mais pour toutes les entreprises travaillant pour l'exportation c'était une connerie idéologique. Comment lutter avec du personnel payé 35 heures contre des européens payés pour 40, voire bien plus? Et je ne parle pas des malheureux du tiers monde qui font 35 heures...de repos par semaine.

Discussions similaires

  1. Moi je suis un mouton noir MDR
    Par nemo dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/04/2005, 07h30
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 27/01/2005, 12h55
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 11/11/2003, 08h37
  4. Souvenirs lointains de vacances : humour vrai
    Par nemo dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/09/2003, 19h18
  5. or noir
    Par Goldy dans le forum Actions
    Réponses: 9
    Dernier message: 17/04/2003, 13h03

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •