Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029

    Politique : un dernier espoir ?

    Le roi du Qatar vient d'offrir l'asile à Saddam et sa clique de profiteurs sangunaires. Bien que tout démocrate ne puisse que souhaiter voir périr ce boucher qui a gazé à de nombreuses reprises son peuple je formule le souhait qu'il accepte et se retire en exil.
    La vie d'un seul être humain ne vaut pas d'être sacrifiée pour tuer une charogne, sauf si, en le tuant pas, on le laisse continuer à massacrer.
    Alors prions pour qu'il choisisse la voie de l'exil avec tout son or mal acquis, voilà qui me semble plus constructif que de prier pour que la guerre n'ait pas lieu et que le peuple irakien continue à périr à petit feu.
    Que la peur de la mort au moins lui fasse choisir le départ mais hélas je crains qu'il ne veuille faire de Bagdad son bucher funèbre comme Hitler l'a fait de Berlin.
    Mieux vaut un coupable en liberté qu'un innocent en prison.

    http://www.embassyiraq.com/

    Conseillons leur de demander à leur dictateur de s'en aller.

    paris@embassyiraq.com

  2. #2
    Senior Member Master
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    100
    amha le qatar est trop proche de ses ennemis officiels et bien trop risqué en lui supposant une envie soudaine d'émigrer

  3. #3
    Junior Member Arrivant
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2
    Mate un peu cap'tain:


    > Géopolitique : "Et si Saddam n’avait pas gazé son propre peuple?", par John Rappaport - rapporté par nicolas>

    11 mars 2003
    Jon Rappaport, http://www.stratiawire.com


    La tribune de Stephen Pelletière dans le New York Times du 31 janvier, intitulé « Un crime de guerre ou un acte de guerre ? », est passée sous silence. Pourtant, cet ancien conseiller politique de la CIA dans les années 80, durant la guerre irano-irakienne, devenu professeur à l’Institut de la Guerre de l’armée américaine, avait quelque chose à dire.

    Il s’attaque à la thèse selon laquelle Saddam avait gazé les Kurdes. Vous vous souvenez du « Il a gazé son propre peuple », une accusation maintes fois faite par l’administration américaine pour justifier la guerre.

    M. Pelletière avait accès à beaucoup de dossiers classés sur les Kurdes. En 1991, il était en charge d’une investigation de l’armée sur la question : comment Saddam ferait-il la guerre aux Etats-Unis ?

    L’attaque par gaz s’est produite en mars 1988 dans la ville de Halabja. « La seule chose dont nous sommes sûrs, selon Pelletière, c’est que les Kurdes ont été bombardés avec un gaz toxique ce jour-là ». C’était près de la fin de la guerre entre l’Irak et l’Iran. « Immédiatement après la bataille (de Halabja), l’agence de renseignements militaires des Etats-Unis a mené une enquête et produit un rapport qu’elle a fait circuler ensuite dans le milieu des renseignements à titre informatif. Cette étude affirmait que ce fut le gaz iranien – et non irakien – qui avait tué les Kurdes. »

    Evidemment, ce rapport a été intentionnellement ignoré par plusieurs présidents et leurs porte-parole.

    M. Pelletière poursuit que les soldats iraniens aussi bien que les Irakiens se sont servis du gaz toxique à Halabja. « La condition des corps kurdes a néanmoins démontré qu’ils avaient été tués par un agent sanguin, un gaz à base de cyanure, que l’on savait en possession des Iraniens. Cet agent ne serait pas entre les mains des Irakiens qui étaient supposés avoir utilisé du gaz moutarde lors de la bataille. »

    Si Bush soutient que Saddam mérite la mort pour avoir utilisé du gaz moutarde, alors il pourra aussi mentionner qu’au Vietnam, les Etats-Unis s’étaient servis des tonnes de « l’Agent Orange », une arme chimique.

    M. Pelletière pose une excellente question – et y répond lui-même. « Pourquoi la bataille de Halabja a-t-elle eu lieu ? » L’Irak détient le système fluvial le plus extensif au Moyen-Orient. L’Irak s’est construit un système d’irrigation impressionnant au travers des barrages et d’autres projets pour diriger les cours des rivières, dont le plus grand se trouvait être le barrage de Darbandikhan, dans la région kurde. C’était ce que voulaient les Iraniens en attaquant Halabja. M. Pelletière souligne qu’un aqueduc traversant l’Irak « pourrait amener l’eau du Tigre et de l’Euphrate vers le sud, arrosant les terres assoiffées du Golfe Persique et pourrait s’étendre jusqu’en Israël ».

    A ce jour un tel aqueduc n’existe pas. Mais après la Seconde Guerre du Golfe, Israël deviendra-t-il l’heureux bénéficiaire d’une telle conséquence ?

    Souvenez-vous, la charge portée contre Saddam, qu’il a gazé son propre peuple, est réfutée, selon Pelletière par les analyses militaires américaines. Bush, Powell, Blair et leurs compagnons semblent l’avoir pourtant ignoré.

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader Avatar de raskolnikov
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    595
    Quand je suis insuffisamment informé sur un sujet je me tais, et les considérations autour de cette guerre me dérangent. Ce que je ressens pourtant c'est la haine bien plus profonde des irakiens pour l'américain, que le ressentiment d'un peuple à l'encontre de son dictateur. Si tout irakien ou tout sympathisant à la cause islamiste devient un combattant potentiel, LES guerres hélas seront longues et on pleurera beaucoup de chaque côté des camps. Plus grave, le fossé s'agrandira entre deux mondes qui ne se comprennent pas et restent sur de nombreux " malentendus ".

  5. #5
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    1 416
    info et desinfo,hhahhahahah,a propos de sh qui aime tant son peuple,

    Les exemples des horreurs perpétrées par Saddam et ses fils nourrissent des dossiers immenses compilés par les associations des droits de l'homme, qu'il s'agisse de l'Alliance internationale pour la Justice, spécialisée dans le cas irakien ; de Human Rights Watch ou des Nations unies, dont le Haut Commissaire aux Droits de l'Homme, Max van der Broel, a eu l'occasion de dire que ces violations étaient « les pires depuis la Deuxième guerre mondiale ». « Uday Hussein, fils aîné de Saddam, a ainsi décapité des centaines de femmes, parfois de sa main : des institutrices devant leurs élèves, des mères devant leurs enfants. Leurs têtes étaient exhibées sur les murs et les portes de leurs maisons ou de leurs écoles, » explique Bakhtiar Amin, président de l'une des ONG le plus tournées vers l'Irak, l'Alliance Internationale pour la Justice. L'Irak a aussi le triste record des exécutions de prisonniers : plus de deux mille en une seule journée de 1998 lors du « nettoyage » de la prison d'Abou Rheib. Aucun corps, naturellement, n'a été rendu aux familles, qui devaient de plus payer au régime les balles des armes qui avaient tuésleurs pères, frères, ou enfants. – Anne-Elisabeth Moutet

    Proche-Orient.info présente ici des extraits importants d'un rapport de l'Alliance internationale pour la Justice sur l'horreur des salles de torture, de la terreur, des bourreaux de Saddam.

    1 - Entre 60 et 2000 femmes décapitées de juin 2000 à avril 2001. Extrait du rapport "Irak : une répression intolérable, oubliée" Alliance Internationale pour la Justice – FIDH, Décembre 2001

    Il est difficile de fixer la date exacte du début de la campagne de décapitations des femmes en Irak. Le gouvernement irakien ne publie en effet plus les décrets qui punissent de mort, de châtiments inhumains ou dégradants comme ce fut le cas lors des campagnes d'amputation des oreilles pour désertion ou des mains pour vol dans les années 1994 et 1995. Les décrets portant amputations physiques ou condamnations à mort figureraient désormais dans un document destiné seulement aux hauts responsables des services de défense et de sécurité de l'état, autre que le journal officiel qui porte sur la vie et les institutions publiques du pays.

    Les témoignages rapportent des décapitations publiques dès juin 2000 et jusqu'en mai 2001 de femmes, mais aussi d'hommes accusés de proxénétisme. Il semble que cette pratique se poursuive mais que le nombre de victimes aitdiminué. Selon certains cette diminution est due aux protestations internationales adressées au régime irakien ; d'autres pensent que c'est une pratique courante de lancer une campagne de terreur puis de la diminuer pour passer à une autre forme de terreur. Tous pensent que le décret sur la décapitation des femmes existe toujours et peut donc être réutilisé, soit sous forme de campagne telle que celle décrite ici soit de façon plus discrète à l'intérieur des prisons. La prostitution est aussi devenue par décret une infraction punie de la peine de mort depuis les années 90. Certains témoins rapportent par ailleurs des décapitations à l'intérieur des prisons avant la campagne de décapitations publiques.

    La décapitation des femmes relève d'un système où la mort comme punition fait partie de la norme




    Toutes ces exécutions sont faites de façon arbitraire et sont destinées à terroriser la population et à briser toute tentative de s'exprimer sur un quelconque sujet. Toute personne qui ne voue pas une allégeance totale aux actes des membres du régime ou de ceux chargés de la sécurité est condamnée à subir une répression permanente allant bien souvent jusqu'à la mort de la personne et de ses proches, la répression s'appliquant dans la famille jusqu'à la « nième » génération. La décapitation des femmes relève de la même logique d'un système où la mort comme punition fait partie de la norme.

    Les femmes appartenant à des familles suspectées d'être hostiles au régime ou ayant des membres emprisonnés comme « opposants » (ce terme regroupant bien entendu un nombre considérable de définitions) sont particulièrement visées.

    Si l'on se réfère à la situation familiale des femmes décapitées, elles sont souvent, selon les témoignages recueillis, des femmes seules (veuves, célibataires) qui peuvent avoir été des prostituées mais qui, le plus souvent ont été ou sont mêlées à une quelconque forme d'opposition au régime. Dans d'autres cas on a dénoncé leur hostilité personnelle au régime ou leurs critiques rapportées ou extorquées le plus souvent. Ainsi cette femme, mère de deux enfants et originaire de Najaf dont le père et le mari ont été pendus, faisait des travaux de couture pour gagner sa vie. Elle raconte : « les Fedddayis de Saddam ou le chef de quartier me téléphonaient sans cesse pour que je travaille pour eux. Devant mes refus, ils ont éloigné ma clientèle en prétendant que j'étais une prostituée et qu'ils allaient me décapiter. J'ai du fuir pour me protéger et protéger mes enfants ».

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    1 416
    alors iranien ou irakien le gaz ,!!!!! y a pas que le gaz dans la vie du peuple irakien!!!

  7. #7
    Senior Member Jedi Trader Avatar de raskolnikov
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    595
    Arrete de taper poilopo, on a pigé. Mais entre les décapitations arbitraires et la haine séculaire ( des occidentaux ), l'irakien aura-t-il une hésitation ?

    La capture de Saddam serait une vraie bonne nouvelle pour les mères des deux camps.
    L'atterrissage d'une avec en sauveur du monde, encore meilleure, mais il ne faudrait quand même pas trop croire au

  8. #8
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    1 416
    ha ben je vois que sur bourso'mimile,certains ce defoule com de s gamins futé avec ces enfantillages de smyley,ça fait plaisir ,bon c sympa les intervention argumenter pour les boursigame hun! ça eclaire ,mais j'y pense ,si faux pas croire au pere nod :P ,alors on passe à la biere????
    salut et bienvenu rasko dans cet oasis ou derriere chaques palmiers peut apparaitre queques houris aux charmes parfumé descenduent expressement pour toi du paradis !!!!!

    bonnes rencontres ,dans ce coin la galaxie

  9. #9
    Junior Member Bizuth
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    15
    Quelqu'un m'a appelée
    Me voici

    Bisous, les garçons

    Vous n'auriez pas vu mon Gag des fois

    Je me languis de lui !!!

  10. #10
    Senior Member Master Avatar de gagu
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    111
    Mais je suis là va, ma ptite chérie adorée :P

    N'ais pas peur , je ne t'oublierai jamais mais en ce moment je suis plein de projets

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Je ne serai pas de dernier rat
    Par cinna dans le forum Actions
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/10/2011, 11h11
  2. Programme politique....
    Par SETH dans le forum Xenia
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/04/2006, 20h09
  3. Le dernier samouraï
    Par kokoro dans le forum Xenia
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/04/2005, 17h21
  4. Blague politique
    Par nemo dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/01/2005, 18h40
  5. L'UDF et la politique
    Par nemo dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/04/2004, 10h12

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •