L’histoire est 100% vraie je vous l'assure. Il y a quelques temps allant me baigner après avoir installé ma mère sur le sable je croise une petite jeune femme maigre en maillot de bain noir qui revient de l’eau avec une serviette autour des reins. Elle glapit vers ses copains « Je ne peux pas me baigner ma serviette est mouillée »!!
L’intelligence chez la race humaine est rare mais quand même ! Il fait 28° à l’ombre et même si sa serviette est mouillée en 5 minutes elle sera sèche en marchant au soleil, c’est ce que j’ai fait d’ailleurs et j’avais une serviette…donc elle peut se baigner et elle séchera ensuite. Elle hurle ensuite que tant pis pour sa mère et le vêtement qui sera foutu mais qu’elle va se baigner en jean…

J’ai compris, elle n’a pas de culotte, elle a essayé d’aller dans l’eau pour jeter la serviette sur le rivage mais n’a pas réussi à aller assez loin pour pouvoir cacher ce qu’il y a à cacher. Moi j’y vais, l’eau est délicieuse et de loin je la vois enfiler le jean sous la serviette confirmant mon hypothèse, le miss est nue sous sa serviette lorsqu’elle la laisse tomber et je vois alors, pendant une seconde, sa culotte noire ! Cherchons pas à comprendre.

Elle est venue à quelques mètres de moi (il y avait de la place à gauche et à droite mais non) beugler, sauter dans l’eau, crier qu’elle est bonne (la seule chose de sensée qu’elle ait dite) et exhorter ses copains à la rejoindre. Ils sont restés sur le bord en maillot sauf un qui est vite sorti. Et l’autre hurlait « Je me noie, au secours », avant de se laisser tomber sous l’eau. Elle ressortait et criait « venez me sauver, je me noie » et replouf. J’avais une forte envie d’aller lui tenir un peu la tête sous l’eau…Bref un grand bordel sur une plage tranquille où à part moi et ses copains il n’y avait personne dans l’eau à sur 200 mètres..

A la fin on l’appelle et un gars lui dit « Comment tu vas faire pour rentrer ? ». La gourde lui répond « Comme je suis. » Le gars lui dit que ce n’est pas possible qu’elle va mouiller le siège de sa voiture et la fille lui répond « Pas question que j’enlève mon jean ». Il insiste et elle termine «Non, vous ne reluquerez pas mon string, ni mon cul ». Je me suis retenu pour ne pas éclater de rire et lui dire ce que je pensais car à côté d’elle il y avait sa copine, 18-20 ans environ, super roulée en maillot de bain. Pour reluquer ce tas d’os glapissant alors qu’il y avait une vraie femme à côté il faudrait être stupide ou maso ! A voir la tête du conducteur on sentait qu’il avait envie de la laisser là mais c’était un galant homme, ils sont tous partis sur le champ et je les ai vus grimper dans la voiture et filer. Je plains les professeurs de cette gourdasse, pour elle une racine carrée ce doit être une racine qui contrairement à celle de la carotte n’est pas ronde !