Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: NOS VIEUX

  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de esope
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 297

    NOS VIEUX

    Une pensée pour les 500 vieux oubliés du temps et abandonnés des leurs , dans des morgues trop pleines

    Et une chanson pour aimer les vôtres , les nôtres ,

    Les vieux

    Paroles et Musique: J. Brel/G. Jouannest 1964

    --------------------------------------------------------------------------------


    Les vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux
    Même riches ils sont pauvres, ils n'ont plus d'illusions et n'ont qu'un cœur pour deux
    Chez eux ça sent le thym, le propre, la lavande et le verbe d'antan
    Que l'on vive à Paris on vit tous en province quand on vit trop longtemps
    Est-ce d'avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d'hier
    Et d'avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent aux paupières
    Et s'ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d'argent
    Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui dit : je vous attends

    Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s'ensommeillent, leurs pianos sont fermés
    Le petit chat est mort, le muscat du dimanche ne les fait plus chanter
    Les vieux ne bougent plus leurs gestes ont trop de rides leur monde est trop petit
    Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit
    Et s'ils sortent encore bras dessus bras dessous tout habillés de raide
    C'est pour suivre au soleil l'enterrement d'un plus vieux, l'enterrement d'une plus laide
    Et le temps d'un sanglot, oublier toute une heure la pendule d'argent
    Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, et puis qui les attend

    Les vieux ne meurent pas, ils s'endorment un jour et dorment trop longtemps
    Ils se tiennent par la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant
    Et l'autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
    Cela n'importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer
    Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
    Traverser le présent en s'excusant déjà de n'être pas plus loin
    Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d'argent
    Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t'attends
    Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend.

  2. #2
    bat
    bat est déconnecté
    Senior Member Jedi Trader Avatar de bat
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    656
    aux vieux qu'on sera bientot

    Combien d'entre nous on vu Le vieux qui passe dans la rue, épouvantail tout gris Que la cité a exclu. La rue et les gens et le monde Vont bien trop vite pour lui. Dans ses yeux absents d'enfants, Ne passe que l'effroi du temps. Pour descendre et remonter Six étages d'escaliers, Il faut l'éternité. Quelle faute a-t-il pu commettre,Le vieux tout gris qui traîne Ses vieux membres rassis? Combien d'entre nous ont fait Quoi que ce soit de palpable, Un geste, un mot, un sourire Pour le raccrocher à nous?
    La vieillesse nous fait frémir. On ne veut pas croire au pire. Nos yeux ne retiennent d'elle Qu'une image irréelle. Mon vieux à moi, tous les mois, Va à tout petits pas Empocher sa pension. Il se ménage au retour Un détour insolite Chez le glacier du coin. Quand je serai vieux et tout seul, Demain ou après demain, Je voudrais, comme celui-là,
    Au moins une fois par mois, Avec mes sous, si j'en ai, M'acheter une glace à deux boules Et rêver sur leur saveur A un monde rempli d'enfants Mais peut-être que pour nous, Nous les vieux de demain, La vie aura changé. En s'y prenant maintenant, Nous même et sans attendre,
    A REFAIRE LE PRESENT.
    Je donne à ceux qui sourient Et qu'on bien le droit de sourire Rendez-vous dans vingt, trente ans, Pour reparler du bon temps.



    je rajouterais le titre et l'auteur plus tard sinon il y a des gens qui ne lirait pas

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Ben moi les glaces outre le fait que ce serait ma seule véritable tentation au niveau gourmandise. ca risquerait de me mettre le cafard grave. A vingt ans je crapahutais au Sénégal avec une solde de misère (pdl) notre seul extra était une petite glace de temps en temps, chez un glacier, dans une salle propre, climatisée, c'était vraiment une parenthèse de douceur dans un monde de brute, un retour vers la civilisation, un parfum venu de notre chez nous loin làhaut vers le nord...

    Alors dans 50 ans je risquerais de le vivre mal ce retour vers la vigueur l'énergie de mes jeunes années...

    ça semble incroyable de pouvoir mourir et terminer ainsi, seul dans la mort. Peut être ces gens n'ont ils plus de famille tout simplement...

    En tout cas ça laisse songeur.

    Ton histoire de glace me rappelle ces deux Légionnaires de la colonne Alessandri.

    Suite au coup de force Japonais sur le Viet Nam et les massacres qui s'en suivirent, seule une colonne Française parvint à retraiter sur la Chine.
    Abandonnés de tous, une poignée de Légionnaires, Marsouins, réussit l'exploit de remonter sur des centaines de kilomètres, en marchant jusqu'à la chine, poursuivi par les Japonais véhiculés, les américains refusant de ravitailler les troupes Française, ce sont les Anglais pourtant moins bien placés qui réussirent à parachuter quelques vivres. "pas une épingle pour les Français" avait annoncé le général Américain responsable du secteur.

    L'anecdote des glaces rapellera peut être des souvenirs aux personnes ayant lu "Les Maréchaux de la Légion".

    Nous nous égarons. Etrange destinée que de terminer ainsi...

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Ils voyaient loin les salauds! Nous évincer du viet Nam était déjà leur but, ils ont refusé d'envoyer les B17 dégager DBP. Hélas ce sont les jeunes GI qui ont payé la politique de leurs politicards.

  5. #5
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Ils voyaient trés trés loin, leur but a toujours été de supplanter les Anglais et Français. D'ailleurs Churchill en était lui même trés conscient, qui se consolait en disant que de toutes façons il se battait pour les pays anglophones...

    Au dela des gi se sont aussi les vietnamiens qui payèrent un lourd tribut à cette politique, un million de morts (victimes du communisme pas de la guerre), les cambodgiens, deux à trois millions, prêt de la moitié de la population, plus les Laotiens, les Birmans, les Malais, les Indonésiens, les Philippins...

    Et c'était d'autant plus injuste que ce sont les soldats Français qui leur frayaient un chemin des désert d'Afrique du nord au plaines d'italie en passant par les plages du débarquement, la percée de patton, les batailles d'alsace, des pays bas, d'allemagne. Là on était bon pour se faire trouer la peau...

    Mais nous nous éloignons de nos vieux...

    Le chiffre dépasse les 11000. Effarant. Et personne ne se sent responsable. On en revient toujours au même constat "les Français rentrent en guerre le dimanche aprés midi alors qu'ils sont envahis depuis le samedi matin..."

    Même combat que le sang contaminé, les marées noires, les retraites, la sécuritée sociale, l'immigration et l'insécuritée, le retour des harkis, l'abandon des colonies, le tabagisme, le cancer, la pollution, l'école, l'armée...

    On s'étonnera que l'extrème droite ait fait du complot anti France un de ses chevaux de bataille. Il y a des jours ou l'incompétence n'explique pas tout...

    En tous cas ce qui est certain c'est qu'il y a des coups de pieds au cul qui se perdent.

    Et que si je ne suis pas forcément partisan de la peine de mort dans la pluspart des cas, pour les politiques je n'aurai aucun problème de conscience à voir refonctionner la guillotine.

    Le problème est que en général c'est encore nous qui y montons plus que les véritables responsables. L'immense majoritée des raccourcis de la révolution sont de bêtes civils.

    Bonne fin de semaine.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

Discussions similaires

  1. les vieux languissent sur les plages!
    Par effer dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/11/2011, 20h52
  2. Petit coup de jeune....ou de vieux
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/12/2008, 09h39
  3. Vieux couple
    Par ayron dans le forum Xenia
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/10/2007, 19h49
  4. En chantant "Les Vieux" du grand Jacques...
    Par madwoffen dans le forum Long et moyen terme
    Réponses: 5
    Dernier message: 31/10/2003, 20h41
  5. un vieux sujet qui risque de redevenir jeunot at
    Par poilopo dans le forum Actions
    Réponses: 10
    Dernier message: 16/10/2003, 14h11

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •