Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    1 416

    un vieux sujet qui risque de redevenir jeunot at

    dites donc les avisés,quecque vs penser de ça ????
    13/10 19:51

    Avenir Telecom confirme son retour à la rentabilité opérationnelle et ses perspectives de croissance dans la distribution de téléphonie mobile

    (E millions) 2002-2003 2001-2002 full year
    full year
    Group sales 478.6 633.7
    Gross profit margin (%) 20.7% 18.3%
    Operating profit/(loss) before non-recurring items 7.7 (30.
    Operating loss (6.6) (136.7)
    Net loss (15.7) (140.1)
    Net cash from operating activities 58.7 19.7
    Gearing ratio (net borrowings to equity ratio) 1 1.52


    La concentration sur la distribution telecom porte ses fruits

    L'exercice 2002-2003 a vu la poursuite de la stratégie de recentrage entreprise depuis deux ans par le Groupe. Cette politique, qui s'est traduite par une réduction de l'activité (- 24% à 478,6 ME) a permis le développement des activités les plus rentables. La distribution sous contrôle (magasins propres et franchisés) a ainsi progressé de 8% sur l'exercice et le taux de marge du Groupe gagne plus de deux points à 20,7%.

    - La distribution en France affiche un résultat opérationnel avant éléments non récurrents de 10,5 ME, en hausse de 69%, grâce au dynamisme commercial de la chaîne Internity et aux effets des restructurations menées depuis 2 ans.

    - En Grande-Bretagne, Avenir Telecom a bénéficié de son positionnement de niche sur le marché des entreprises et du lancement de la 3G (UMTS) pour réaliser une progression de 11% des ventes et un résultat opérationnel positif de 1,1 ME contre une perte de 583 KE l'an dernier.

    - En Espagne, l'activité a été concentrée sur la distribution en propre (Internity) qui progresse de 40% sur l'exercice et permet à la filiale d'afficher un résultat opérationnel de 918 KE contre une perte de 1,9 ME l'an dernier.

    Au total, les activités de distribution telecom dégagent une rentabilité opérationnelle de 2,1% avant éléments non récurrents.

    Le Pôle SAV, fortement touché par les difficultés du marché, se restructure

    Ainsi qu'annoncé précédemment, CETELEC, le pôle SAV du Groupe, a vu son activité fortement dégradée en France et en Espagne du fait à la fois d'une baisse des volumes à réparer (téléphones plus fiables) et d'une forte pression sur les prix de la part des constructeurs et des opérateurs. Le chiffre d'affaires total a reculé de 17% sur l'exercice. Dans le même temps, le taux de marge brute a reculé de 8 points à 30%. Malgré la bonne tenue des activités en Roumanie et au Maroc, l'activité SAV dans son ensemble enregistre donc une perte d'exploitation avant éléments non récurrents de 2,9 ME et pèse ainsi fortement sur les résultats du Groupe.

    Un plan de restructuration de la filiale française, finalisé en septembre 2003, a permis une réduction des effectifs de 50% environ.

    Le résultat net du Groupe est impacté par des charges non récurrentes
    à hauteur de 16,4 ME

    Le résultat d'exploitation avant éléments non récurrents est positif de 7,7 ME contre une perte de 30,8 ME sur l'exercice précédent. Sur la période, les charges d'exploitation ont diminué de plus de 40%. Malgré ces bonnes performances, le résultat net est négatif de 15,7 ME (contre une perte de 140,1 ME en 2001-2002). Les principales raisons de cette situation sont :

    - 6,2 ME de charges de restructuration dans les filiales françaises et internationales dont une partie concerne le plan de licenciement récemment approuvé chez CETELEC France.

    - 8,1 ME de provisions relatives à des dépréciations d'actifs et à des litiges identifiés dans plusieurs pays.

    - une charge exceptionnelle de 2,1 ME liée à la sortie anticipée du plan de continuation d'Internity.

    L'exploitation a dégagé 59 ME de flux de trésorerie positif et le ratio d'endettement est ramené à 1

    Les efforts entrepris depuis de nombreux mois pour améliorer le besoin en fonds de roulement et les conditions d'exploitation du groupe ont permis de générer un flux de trésorerie d'exploitation de 58,7 ME, très supérieur à celui de l'exercice précédent (+19,7 ME).

    Comme prévu, cette trésorerie a été utilisée pour poursuivre une politique de désendettement rapide avec le remboursement de 49 ME sur l'exercice, ramenant les dettes financières à 63,6 ME. Compte tenu d'une trésorerie positive de 22,6 ME, le ratio dettes nettes / fonds propres s'établit à 1 contre 1,52 au 30 juin 2002. Dans le même temps, la maturité de la dette a été allongée par le financement à 5 ans d'une créance liée à des déficits reportables.

    Perspectives

    Le début du nouvel exercice s'annonce plus favorable à l'activité d'Avenir Telecom. Les clients sont de plus en plus séduits par les nouveaux téléphones écrans couleur (24% des ventes), dotés d'un appareil photo ou de fonctions multimédia. La baisse significative des prix sur les téléphones haut de gamme accélère cette tendance, encouragée par des politiques commerciales plus dynamiques chez les opérateurs mobiles.

    L'institut GFK estime que, après une baisse de 11% sur le premier semestre 2003, les ventes de mobile en France devraient progresser de 15% au second semestre. En Grande-Bretagne, les ventes sont fortement dynamisées depuis déjà plusieurs mois par l'agressivité commerciale des opérateurs et notamment de ' 3 ', nouvel opérateur UMTS distribué par Avenir Telecom UK.

    Dans ce contexte, Avenir Telecom prévoit un retour à la croissance de ses activités principales de distribution. Cette croissance proviendra essentiellement du renforcement du réseau de vente Internity avec l'ouverture prévue de 60 nouveaux points de vente sur l'exercice.

    ' Notre résultat consolidé a dû supporter des charges liées à des événements exceptionnels, ' commente Jean-Daniel Beurnier, Président du Groupe Avenir Telecom. ' Je tiens cependant à souligner qu'au niveau opérationnel, nous avons renoué avec la profitabilité. Aujourd'hui, notre développement s'appuie sur le renforcement de nos réseaux de magasins à l'enseigne Internity en France et surtout en Europe où nous avons les moyens de participer activement au mouvement de concentration en cours et de gagner des parts de marché. '


    A propos d'Avenir Telecom

    AVENIR TELECOM (Euronext List, indice Next 150) est l'un des principaux distributeurs européens de produits et services de téléphonie. Le Groupe distribue des téléphones, abonnements et des accessoires directement dans son réseau de 317 magasin en propre et affiliés à l'enseigne Internity (distribution sous contrôle), auprès des entreprises (distribution corporate) et d'une clientèle d'hypermarchés et de revendeurs indépendants (distribution indirecte).

    AVENIR TELECOM emploie près de 1 700 personnes dans 8 pays : France, Benelux, Royaume-Uni, Espagne, Pologne Roumanie et Maroc.

    ça devrait-y pas redonner un petit cuop de fouet au titre?des demain si je ne m'abuse!!!
    j'en avions aussite une bonne brouettée,frisant les cours de ces tps - çi!!

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2 464
    Je ne peux que souhaiter la hausse de FT que j'ai en stock à un PR de 1.13
    @ micalement.

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 167

    et ça ça pourrait peut-être encore aider d'avantage

    Télécoms - Le salon ITU de Genève ouvrira dans l'optimisme

    http://www.boursorama.com/infos/actu...l?news=1412996


    par Lucas van Grinsven

    AMSTERDAM, 10 octobre (Reuters) - Le secteur des télécoms va mettre l'accent la semaine prochaine sur des services déjà disponibles comme la téléphonie sur internet ou la vidéo sur combiné portable, au salon mondial ITU Telecom de Genève.

    Cette édition de la plus importante manifestation du genre au monde, avec des discours prévus de Bill Gates de Microsoft < MICROSOFT CORP >, John Chambers de Cisco < CISCO SYSTEMS > et Carly Fiorina de Hewlett-Packard < HEWLETT-PACKARD CO >, devrait être très différente de la précédente, en 1999, quand la bulle des valeurs technologiques était presque à son apogée.

    Quatre ans après, les valeurs technologiques et télécoms se sont effondrées en Bourse et le capital bon marché s'est tari, forçant tous les opérateurs télécoms à tailler dans leurs investissements.

    Pourtant, la fin de la récession de l'industrie pourrait avoir été atteinte ce trimestre, s'accordent à dire responsables et analystes du secteur.

    Les dépenses mondiales pour les réseaux de téléphonie mobile avoisinent à présent les 30 milliards de dollars annuels (plus de 25 milliards d'euros), presque moitié moins que celles de 2000, mais elles ne sont plus en baisse. La chute des revenus provenant des infrastructures de réseaux a été encore plus marquée, mais là encore, des P-DG comme Serge Tchuruk d'Alcatel < ALCATEL A > annoncent que le marché a atteint son plancher.

    Le revenu moyen par abonné au téléphone portable en Europe a atteint un plus bas de 28 euros par mois, contre plus de 35 euros début 2000, alors que de nouveaux services de données aident à tirer les ventes vers le haut. Les ventes de combinés portables devraient progresser cette année de près de 10% à 450 millions d'unités, la première hausse du marché depuis 2000.

    Les marchés boursiers ont déjà commencé à prendre en compte ce retournement. L'index DJ Stoxx Eurotech < FTSE Eurotop 300 Telecommunication Services > est de 80% inférieur à son niveau de 2000 mais environ 70% au dessus de son plus bas de neuf ans touché l'année dernière. Le DJ Stoxx des opérateurs télécoms européens est de 78% inférieur à son record de mars 2000, mais 35% plus haut que son plus bas de sept ans touché il y a 12 mois.


    LES NOUVEAUX SERVICES SONT LA

    Les perspectives de croissance après trois ans de déclin vont donner confiance à des acteurs des télécoms qui cherchent à vendre de nouveaux services.

    Un des moteurs des ventes est l'accès à internet rapide avec la technologie DSL (Digital Subscriber Line). Les opérateurs ont besoin du DSL pour compenser le déclin de leurs revenus liés à la téléphonie vocale.

    Alcatel, le fabricant de décodeurs pour télévision Pace et le géant des logiciels Microsoft vont montrer au salon de nouveaux services comme la télévision via le DSL. Pour peu que les groupes du secteur des télécoms ajoutent des services TV et vidéo à leur offre DSL, plus de 30% des foyers disposeront d'une connexion internet à haut débit, a affirmé Alcatel.

    Autour de 100 millions de foyers dans le monde auront un accès haut débit d'ici fin 2003, contre 60 millions en 2002.

    Pendant ce temps, des équipementiers de réseaux télécoms comme Cisco ou Nortel < NORTEL NETWORKS CORP > vont commercialiser la technologie Voice over Internet Protocol (VoIP) qui permet à de nouveaux concurrents de proposer des services de messagerie vocale bon marché. Le cabinet d'études Gartner Dataquest estime que la VoIP a contribué en 2002 à 1% du total des revenus provenant des appels en Europe de l'Ouest, prévoyant des ventes de 3,6 milliards d'euros en 2007, soit 3,6% du marché.

    La norme WiFi (pour les réseaux locaux sans fil) sera aussi présente au salon, mise en avant par le géant des semiconducteurs Intel < INTEL CORP > et des opérateurs installant des points d'accès ou les clients peuvent se connecter à internet avec des appareils portables. Le cabinet Pyramid Research prévoit que 707 millions de personnes utiliseront le WiFi d'ici 2008, pour un coût mensuel de 3 dollars (2,54 euros), dix fois moins cher qu'aujourd'hui.

    Les opérateurs télécoms devront aussi faire face à d'autres défis. D'ici 18 mois, les appels téléphoniques à partir d'un portable seront moins chers que ceux depuis une ligne fixe, prévoit John Strand analyste à Copenhague chez Strand Consult.

    Les opérateurs mobiles devront renforcer leurs services de données sur téléphones portables pour contrebalancer la pression à la baisse sur leurs revenus liés à la voix et peut être intensifier leurs propres investissements dans des réseaux de troisième génération (3G) efficaces ou dans la technologie intermédiaire EDGE (enhanced data rates for GSM evolution)./SD
    Carpe Diem (Le Cercle des poètes disparus)

  4. #4
    Member Membre
    Date d'inscription
    May 2003
    Messages
    40

    Bonne idée hier en effet ça grimpe to day

    ..

  5. #5
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    1 416
    PETITE PRISE DE BENEF! à 1,32,mais je reste sur la val

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader Avatar de esope
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 233
    :: :: les garspoilés

    bravo un trade bien senti , pardon , tétléphoné

    on revient sur nos fameux 1.30 du yoyo 1.15-1.30

    ça va ti plus haut maintenant

  7. #7
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    1 416
    MON CHER D'ESOP'OILANT,vs disiez""ça va ti plus haut maintenant ""me semble-t-il,c bien là toute la question!!!aussi c pourquoi je garde une petite pose dessus au cas ou?et si yoyo redescendant il y a ma foi je serais pas trop ecornifler mais ds le cas contraire j'y serais aussi et là a ns les pesetas!! hahahahaha

    c là ma nouvelle strategie ,plus de srd !!!j'y ai trop souffert ,des poses au cpt ,qui dure ce que durent les poses,on les cueille a maturitées et voila tout
    ça marche aussi bien ,c moins rapide ,et moins riski,ceci dit m'etonnerait que le market se pousse encore du col tres haut,vu ce qu'il à deja reprit depuis le creux de l'annee, m'enfin nul ne le sachant fo etre present ,avec circonspection me semble -t-il!

  8. #8
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196
    Putain qu'il est devenu malin notre Poil

    Je vois que tu as repris du poil de la bête et ton trade AT est vraiment au poil

    T'as bien raison y en a marre de se faire tondre et même épiler au SRD on le laisse aux braves à trois poils et vive le comptant


  9. #9
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    1 416
    ahoho cool,fo pa le crier sur tous les toits!!!!hahahahahah,

  10. #10
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2 464
    où ira-t'elle maintenant.
    Va-t'elle combler son gap
    La nouvelle devrait continuerà la faire mousser
    @ micalement.

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. les vieux languissent sur les plages!
    Par effer dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/11/2011, 21h52
  2. Petit coup de jeune....ou de vieux
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/12/2008, 10h39
  3. Vieux couple
    Par ayron dans le forum Xenia
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/10/2007, 20h49
  4. sujet de memoire
    Par sabrina dans le forum Actions, Dérivés, Indices ...
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/01/2006, 12h18
  5. NOS VIEUX
    Par esope dans le forum Xenia
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/08/2003, 17h31

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •