Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 25
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    Les daubinettes chez le serviteur des neuf Papes

    Il faut qu’on parle maintenant de Gian Lorenzo Bernini ou, comme on l’appelle en France, Le Bernin. Deux des plus grandes réalisations du baroque italien, les colonnades de St Pierre et la Scala Reggia du Vatican, ont été conçues par lui.

    C’est un personnage central du XVII siècle italien, architecte et sculpteur célébrissime dont l’art était unanimement admiré, et l’homme, courtisé et choyé par tous les grands de ce monde..

    On raconte que le jour même de son couronnement, le pape Urbain VIII a fait venir Bernin au palais papal et s’est adressé à lui en ces termes: « Vous avez beaucoup de chance, Cavalier, de me voir élevé à la papauté, mais c'est pour nous un grand bonheur que le Cavalier Bernin vive sous notre pontificat.»

    Philippe IV d’Espagne lui a commandé un grand crucifix en bronze alors que le roi Charles 1er, le duc de Modène, le cardinal de Richelieu tenaient absolument à avoir leur buste de sa main. Vous voyez justement ici le portrait du cardinal sculpté par Bernin

    Ma daubinette présente convient tout à fait pour cette image car sa dénomination, ou du moins le début de celle-ci, indique que c’est une personne de haute naissance et d’allure fière et quelque peu hautaine.

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    2. Ange

    Mais en fait, Bernin aurait certainement décliné le qualificatif de « maître du baroque », dont on croit l’honorer. Il est en effet aux antipodes du style « baroque » – au sens étymologique du terme, c’est-à-dire irrégulier et bizarre. Comme Rubens ou Le Brun, il est en fait le maître de ce qu’on peut appeler le « grand style » moderne.

    Formé à l’admiration des chefs-d’œuvre de la statuaire hellénistique et des maîtres de la haute Renaissance, notamment Raphaël et Michel-Ange, revenant à la discipline du dessin d’après nature selon la leçon de Caravage, il conçoit ses œuvres comme des tableaux et plus encore comme des mises en scène théâtrales, dont il était friand ; il joue avec virtuosité du contraste entre les chairs nues, polies, et les larges drapés qu’il anime dramatiquement pour susciter l’émotion.

    A la différence de l’ange que vous voyez sur l’image, notre daubinette No2 a connu la chute, et même plusieurs fois. Le sort s’acharne sur cette très sympathique valeur, mais je crois qu’elle va remonter la pente et retrouver sa situation dans les nuages. Les quatre premières lettres de sa dénomination me font penser à mon vice préféré ou plutôt à mon seul et unique vice dont, soit dit en passant, je n’ai aucune envie de me défaire.

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    3. Ange

    Aucun statuaire n'a tant produit. Il a exécuté de sa main trente-sept bustes et cinquante-huit statues ; de plus, cinquante ouvrages d'architecture ont été élevés par lui-même ou sur ses plans.

    Bien entendu, une large part de sa production sculpturale était destinée aux églises, comme par exemple, cet Ange que j’ai inviter notre cyber-espace et sans deckonner, l’on peut dire qu’il a l’air de se plaîre ici, parmi nos Smileboursiens.

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    4. Ange encore

    Ce sens du théâtre, cette conception dynamique de la sculpture sont omniprésents : tout n’est que mouvement ici, les gestes sont extatiques, les drapés s’envolent comme entraînés par l’élan du personnage.

    Notre daubinette No 4 a elle aussi le sens du théâtre. Du moins c’est ce que l’on peut dire au sujet d’une célèbre comédienne, jolie et très habile de ses gambettes, qui a prêté son prénom à la valeur en question.

  5. #5
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    5. La fontaine des quatre fleuves, piazza Navona

    Avec l’élection du pape Innocent X qui avait succédé à Urbain VIII, Bernin est tombé en disgrâce. Le pape avait demandé aux principaux architectes de Rome, Bernin excepté, un projet de fontaine pour la place Navona, mais aucun de ces dessins ne le satisfaisait.

    Un modèle fait par le Bernin a été placé comme par hasard sur le passage du pape et lui plut tellement que, le jour même, il manda le Cavalier et le chargea de construire cette superbe fontaine. Lorsqu’elle a été achevée, le pape est venu pour la voir, en a été enchanté, puis a demandé quand les eaux joueraient. Bernin lui a répondu qu'il mettrait tout son zèle à satisfaire au plus tôt Sa Sainteté; sur quoi le pape lui a donne sa bénédiction et s’en est allé, mais à peine a-t-il fait quelques pas qu'il a entendu le bruit des cascades et, ravi du spectacle qu'elles présentaient. «Bernin, dit-il, cette charmante surprise me fera vivre dix ans de plus.» A partir de ce jour, toute son animosité a été oubliée …

    En somme, dans sa longue carrière au service de neuf papes, le Cavalier a dû leur constante faveur à ses qualités de parfait courtisan non moins qu'à son mérite.

    Ce groupe sculptural est splendide, mais il a besoin de soins pconstants des restaurateurs. La daubinette No 5 qui est aussi un groupe, excelle dans l’art de la restauration mais appliqué à elle, le terme prend un autre sens.

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    6. Ste Thérèse

    L’une des sculptures les plus célèbres, - et à juste titre, - de l’artiste c’est l’Extase de Ste Thérèse que lui a commandé le cardinal Cornaro et qui se trouve à l’église Santa Maria della Vittoria. Le groupe est placé dans une niche profonde sous un baldaquin, la lumière vient d’une fenêtre cachée par le fronton et est matérialisée par des rayons de bois doré, cette lumière céleste sacralise les personnages élus par la grâce. Pour la première fois dans l’histoire de la sculpture, Bernin utilise le drapé comme un moyen d’exprimer un concept spirituel. Le travail est admirable, l’extase mystique nous est montrée dans toute son intensité.

    Notez cependant l'expression voluptueuse de la sainte femme et le sourire peu céleste de l'ange qui font penser à l'amour profane plutôt qu'à l'amour divin, cette extase constitue un véritable transport amoureux !

    C’est la daubinette No 6 qui pourrait nous dire exactement ce qu’il en est de Ste Thérèse et nous décrire tous les symptômes cliniques, car il se trouve que c’est précisément son domaine d’activité.

  7. #7
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    7. Marie-Madeleine

    Voici la statue de Marie-Madeleine. Les lignes s’allongent, les drapés se font encore plus expressifs, comme si le plissé des vêtements de la pécheresse repentie partageaient ses sentiments, les exprimaient.

    La valeur faisant l’objet du présent post a un nom très chic : en effet, toutes les lettres les plus à la mode chez la gent publicitaire s’y retrouvent en abondance. Je me demande ce qu’il peut signifier, ce nom. Toujours est-il que telle Madeleine, ancienne pécheresse devenue sainte, notre daubinette qui a récemment connu la traversée du désert, commence à regarder vers le ciel qu’elle ne va pas tarder à rejoindre, du moins, je le lui souhaite.

  8. #8
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    8.St Longin

    Ici, vous voyez St Longin, dont le geste spectaculaire et le large plissé sont merveilleusement adaptés pour une vision à distance.

    La petite No 8 est très en vue. Unanimement appréciée, elle s’est élevée dans les hauteurs stratosphériques avec une vitesse vertigineuse. La correction ne s’est pas faite attendre, bien entendu, mais elle me semble toucher à sa fin. Et son nom ? Je vous dirai juste que les deux premières lettres du terme initial de sa dénomination qui en compte deux sont aussi celles d’une grande marque informatique. Vous y êtes ?

  9. #9
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    9. La bienheureuse Ludovica Albertoni

    C’est une œuvre sublime, destinée au tombeau de la bienheureuse Lodovica Albertoni.

    L’éclairage indirect des fenêtres illumine le lit où est étendue la sainte femme mourante.Le climat général est à l’exaltation, son visage est extatique. Est-ce de la souffrance ou de la joie ? Les deux, sans doute. Et toujours cette limite si floue entre le religieux et le profane.

    Le traitement des lignes des drapés par Bernin a fait date. Que cette phrase vous aide à retrouver la valeur No 9 !

  10. #10
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    10. David

    L’artiste prend ici le contre-pied du David serein et méditatif de Michel-Ange, en donnant à sa figure une tension titanesque.

    La conception de Michel-Ange était celle de la Renaissance, celle de la force tranquille: le jeune homme est au repos, la fronde jetée sur l'épaule gauche, il regarde droit devant lui. Sa pose est celle de la statuaire grecque classique.

    L'oeuvre du Bernin est saisie en pleine action. Les muscles sont bandés par l'effort; la pierre va bientôt jaillir pour frapper sa cible avec violence... C'est du Baroque, toujours l'art du mouvement.

    Ce n’est pas pour dire que Michel-Ange ne vaut pas tripette, non non et non, j’ai toujours été et je suis encore une fidèle admiratrice de son génie et lectrice enthousiaste de sa poésie.
    Le nom de la valeur No 10 peut être trouvé si vous lisez très attentivement ma phrase précédente. Pour vous aider encore, je dirai que les deux David, celui de Michel-Ange comme celui de Bernin, se passeraient des services de notre daubinette : en effet, manifestement, ils n’ont pas le culte du beau vêtement !

Page 1 sur 3 123 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. c la fete chez cesar
    Par megniac dans le forum Actions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/09/2005, 11h23
  2. Les daubinettes chez les Antipodes
    Par xenia dans le forum Actions
    Réponses: 41
    Dernier message: 21/01/2005, 19h26
  3. Reçu chez le génie
    Par SETH dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/09/2004, 19h43
  4. LE KIOSQUE NE MARCHE PLUS ?????CHEZ MOI
    Par poilopo dans le forum Xenia
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/11/2003, 21h13
  5. Les daubinettes chez le libertin :)))
    Par xenia dans le forum Actions
    Réponses: 18
    Dernier message: 05/09/2003, 19h02

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •