Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10
  1. #1
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671

    Art de la manipulation. Pearl Harbor.

    Pearl Harbor.

    Michèle Vié l’histoire n°260. « Pour la nation américaine l’événement est devenu surtout l’archétype d’une attaque imprévue contre un peuple qui se considère comme l’innocent possesseur d’une terre destinée à demeurer à jamais invioléee »

    Pour les géopolitologues, il constitue le paradigme du piège longuement préparé, aux inestimables conséquences.

    Longuement préparé : l’année de son élection Roosevelt préside un entraînement des forces armées, cibles pearl Harbor. 1932, 152 avions plongent sur des défenseurs pris par totale surprise, victoire nette et sans bavures. 1938 porte avion saratoga même test même punition.
    1904 les japonais attaquent par surprise la flotte russe dans la rade de pearl harbor, maître coup titrent tous les journaux de langue anglaise.Voilà un flair play tout britanique notons le au passage,nous qui avons pris des trempes régulièrement au cours de la guerre de cent ans pour avoir confondu code d’honneur des chevaliers er guerre…)
    Evidemment lorsque leur tour sera venu les discours diffèreront totalement on s’en doute bien…

    Roosevelt et son état major s’en souvenait il ? C’est plus que probable Le président donne l’ordre contre l’avis de l’amiral Richardson de transférer la flotte à Hawai, Richardson remarque que la protection est médiocre, notamment en cas d’attaque aérienne, inexistante contre les torpilles. Il refuse d’obéir deux fois et sera remplacé par l’amiral Kimmel qui lui obtempèrera en faisant toutes fois les mêmes remarques…

    Roosevelt son entourage proche, et le complexe militaro industriel vouait la guerre, non point tant en orient qu’en europe. La conquète du troisième cercle déjà partièllement entamée en 1917 l’exigeait (l’amérique totalitaire). Le peuple américain et le congré s’opposaient à une guerre Européenne. (85% contre, 5% indécis, 10 % pour).

    (Rappelons que Truman futur président, au moment de l’invasion de la Russie par l’Allemagne avait eu cette phrase révélatrice : si les allemands prennent le dessus sur les russes nous soutiendrons les russes, si ce sont les russes qui gagnent nous soutiendrons les allemands. Ce qu’ils firent de toutes façons puisque ce sont eux qui armaient les nazis ce même aprés être en guerre contre eux… )

    Pouvait on pousser l’Allemagne à déclarer la guerre, probablement pas, reste le Japon prompt à réagir lorsqu’il est acculé.Cependant le Japon comme l’Espagne ou l’Afghanistan n’était disposé à provoquer l’amérique.

    Généraux et Amiraux savent qu’ils ne peuvent combattre l’urss sur terre et l’amérique sur mers. Il fallait dés lors confectionner un piège pour que le Japon se sentant pris à la gorge frappe pour se libérer, en le convainquant qu’il pouvait attaquer sans trop de risques.

    (parenthèse pour rappeler que le japon de cette époque était quand même en période d’expension menée à la pointe de la baionnette, même s’il entendait respecter les intèrêts américains, ces derniers d’ailleurs lui fournissant toutes les matières premières voulues pour ses guerres, Corée, Chine…)

    Embargo sur le pétrole en septembre 1940, kérosène, lubrifiants, acier, ferailles. Lors des négociations Roosevelt et ses sbires ne firent rien pour rechercher une solution mais au contraire augmentairent leurs exigences.

    Le Japon dés aout 1941 eut à se prévenir contre un étranglement bien réel même s’il était à effet différé. Il s’acheminait vers la paralysie de son armée…
    S’il se refusait à la perte de son indépendance et de son honneur il ne lui restait plus qu’à choisir les moyens et le lieu des combats. Car il était en état de légitime défense. Michel vie , l’histoire.


    Que les mesures de rétorsions aient servi à tendre le piège n’est pas douteux. Le 07 octobre 1940 l’analyste Mc Collum rend un mémorandum en huit points sur la façon d’ammener le Japon à la guerre. Dés le lendemain Roosevelt emploit ces huits points…

    Conseiller Ickes à Roosevelt : « Il se pourrait que de l’embargo sur le pétrole imposé au Japon naisse une situation qui rendrait non seulement possible mais facile à mettre en œuvre notre entrée en guerre de cette façon. »

    Amiral Richmond turner : « on croit généralement que couper la source d’alimentation en pétrole américain amènera facilement l’invasion des indes néerlandaise . Cela impliquerait aussi une action sur les philippines et donc notre engagement dans la guerre du pacifique »

    Les précédant de 1938 et 1932, la position de la flotte contre toute logique militaire dans un port inadapté ne pouvait que pousser les Japonais à l’assaut.

    La question de savoir si les américains savaient que les Japonais allaient attaquer ne se pose même plus.

    Roosevelt pris soin d’humilier l’ambassadeur Japonais en ne recevant pas le premier ministre Japonais,

    Les usa savaient qu’une répétition générale de l’aasaut avait eu lieu, dans la baie d’ariaka, même configuration que celle de pearl harbor. Nom de code Riffer.

    En 1979 des documents furent déclassifiés par la nsa. www.geocities.com/Pentagon.

    Le principal code japonais fut décrypté des semaines avant l’attaque. La nsa confirma en 1994 que le code jn-25bb était entièrement décodé depuis décembre 1940, en janvier 1941 les usa firent parvenir aux britaniques le code en clair. Hors toute l’opération contre pearl harbor s’effectue au moyen de ce code…

    Winston Churchill dans grande alliance « le japon est tombé dans le piège »
    Churchill en compagnie des représentants américains au moment ou on lui apprit l’attaque fut le seul britanique à ne pas être surpris.
    Il avait tout de l’homme parfaitement au courant et ses décisions étaient déjà prises face à l’événement.

    Pour ce qui ait de ses rapports avec les usa. A ses conseillers qui lui faisaient remarquer que les usa ne souhaitaient que la destruction de la puissance Européenne, il répondit qu’il en était parfaitement conscient mais que de toutes façons il luttait pour la défense des pays de langue anglaise. Le vieux lion n’était pas dupe des agissements des américains.

    Les services de renseignements pouvaient donc suivre toute la préparation des manœuvres Japonaises. Ordres, informations, messages diplomatiques. S’ajoutent tous les avertissements arrivant de sources différentes et variées :

    Envoyé du Pérou avait eu connaissance du plan d’assaut. Information transmise immédiatement à qui de droit.
    Le 31 mars Bellinger et Martin prédirent dans un rapport de l’us navy qu’une attaque japonaise aurait lieu sur pearl harbor, sans avertissement,à l’aube avec six porte avions…

    Les plans de guerre entre japon et usa dataient de 1926 et étaient réactualisé régulièrement.

    Le dix juillet l’attaché militaire américains au japon avertissait sa hiérarchie que la marine Japonaise procédait en secret à des attaques aériennes contre des bateaux en rade de ariake.

    Le même mois l’aataché militaire à Mexico envoyait un rapport décrivant la construction de sous marins de poche en veu d’une attaque surprise sur pearl harbor.

    Le 10/08 l’agent Britanique Popov averti le fbi de l’imminence de l’attaque. Ses informations livraient : le lieu, le jour, l’heure, la nature de l’agression, et l’identité ses agresseurs…

    Un Coréen ayant vu les plans transmis annonça l’attaque avant noèl.

    Le sénateur Gilette en avertit département d’état, renseignements, et Roosevelt en personne.

    Le 24/09, len octobre, le 01/11 des messages décodés faisaient état de la nécessité de poursuivre l’entrainement en vue de préparer « l’embuscade qui détruirait totalement l’ennemi ».

    Le 13/11, ambassadeur d’Allemagne (anti-nazi) et ainsi de suite jusqu’à l’attaque…

    Roosevelt est ses proches collaborateurs adoptèrent un comportement qui en laissa plus d’un perplexe et qui à la lecture des évènements est révélateur.
    Suivi la décision d’envoyer un ultimatum aux Japonais d’évacuer l’indochine et la chine. L’ambassadeur américain à tokyo « cet ultimatum fut le bouton qui déclencha les hostilités).

    Le secrétaire Stimson lança un message dans lequel il admettait la possibilitée d’une agression mais en des termes tels que l’attention fut détournée d’hawai.
    L’alerte de sabotage fut lancée additionnée d’un ordre d’intervention de l’armée, qui était bien incapable de régir, et de non intervention de la marine !!

    L’instruction selon laquelle le président tenait à ce que ce soit le Japon qui commit un acte hostile explicite fut répétée en trois fois et envoyé à Hawaii.

    Deux jours plus tard, le 29 novembre, Hull montre au journaliste Leib de United press un message expliquant que Pearl Harbr serait attaqué le 07/12.

    L’attitude de Roosevelt exaspérait, craignant une mutinerie il dut interrompre ses vacances pour se rendre à une conférence restreinte. Le lendemain le washington Post annonçait que le président assumait le commandemant suprème direct.

    Le 5/12 tout le monde savait que la flotte marchande Japonaise avait regagné ses ports.

    Ce même jour une question mit le secrétaire à la marine Knox dans l’embarras. L’un des participants demanda si l’on savait ou se situait la marine de guerre Japonaise. Le président répondit que oui. Knox excité renchérit, en fait nous savons que…
    Un regard noir du président lui avait coupé la parole.
    La liste est trop longue pour être décrite ici, mais les exemples sont légions…

    La veille de l’attaque le président et ses conseillers sont en séance toute la nuit, attendant manifestement l’attaque.
    Les 06 et 07 Roosevelt refusa toute communication avec Hawaii. Niant avoir reçu ensuite quelque avertissement que ce soit.


    Quant au général Marchall en dépit des supplications de ses assistants d’avertit Pearl Harbor il temporisa jusqu’au moment ou il devint évident que plus rien ne pourrait être entrepris à temps.

    Un avertissement fut alors envoyé sans identification prioritaire, il mis 06 heures à arriver.

    Lorsque Roosevelt est mis officiellement au courant aucune surprise, mais du soulagement…

    Le général Mac Arthur est plus étonnant encore. Il s’enferme à double tour, refuse de sortir et de rencontrer le commandant de ses forces aériennes, refuse d’attaquer les Japonais de formose, malgré l'ordre expresse du secrétariat à la guerre…

    Il donna ensuite trois ordres contradictoires qui eurent comme effet de clouer son aviation au sol pour la journée…

    Il y avait déja un précédent à ce piège, la même chose avait été tenté avec les allemands et la flotte de l’est…

    Roosevelt que ces proches qualifie de retors et dénué de scrupules est parvenu à son but.

    L’Allemagne a suivi le Japon, il l’admettra d’ailleurs à la conférence de Téhéran. 1403 morts, 1178 blessés, 18 navires coulé ou gravement endommagés,,dont 5 cuirassés, 188 avions détruits, et 162 endommagés…
    Bizarrement alors qu’il y avait toujours deux ou trois portes avions là par un étrange concour de circonstance aucun n’était avec le reste de la flotte. « Précis d’histoire de la secone guerre mondiale. »

    Une bagatelle en comparaison des millions de soldats mobilisables, des tonnes de matériels, munition, d’armes, que produira l’industrie américaine avec les gigantesques profits qui en résulteront pour le complexe militaro-industriel…

    Au surplus les 18 navires coulés sont tous réparable et reprendront le combat quelques temps plus tard pour la plupart.

    Comme ce fut le cas pour l’Espagne la haine s’empara du peuple américain.

    L’armée américaine évacua tous les américains d’origine japonaise, 110000 d’entre eux furent parqués dans des camps. Dans des zones stratégiques de la cote ouest. (je ne comprends pas bien).

    Leurs possessions, entreprises, commerces, maisons individuelles, champs,furent vendues à des américains « de souche », terme qui fait toujours marrer…
    A des pris défiants toutes concurrence, 10% de la valeur…


    La propagande américaine montrait des japonais souriants descendant des bus, accueillis aimablement à l’entrée de zones construites, tandis qu’un commentateur décrivait les conditions dans lesquelles ils allaient se retrouver. Libres de travailler ou non ils seraient grassement payés par le gouvernement, et installés dans des baraquements confortables. Avec écoles et hospitaux.

    En fait c’était bien de camps de concentration qu’il s’agissait, terme employé par roosevelt en personne. Prés de 12000 hommes, femmes, enfants, furent déportés dans dix camps dispersés sur le territoire. Ils y vécurent dans des conditions déplorables, soumis aux tempètes de sable avec pour seule protection leur mouchoir, et des lunettes qu’ils ne quittaient pas. Le sable s’infiltrait partout, dans les vétements, les cribblants tel des pistolets à air comprimé,dans la nourriture.

    Comme matelas, une housse de toile grossière qu’ils devaient remplir de foin. Les trains et bus étaient si bondés que certains moururent d’étouffement ou épuisement (je m’abstiendrais d’un commentaire facile)

    Dans l’un de ces camps la température descendit à –30. Sans vétements chauds, sans manteaux. Les femmes travaillent aussi dur que les hommes à des travaux pénibles, bucherons entre autres…

    A la malnutrition s’ajouta la mortalité infantile. Les américains créèrent des ligues de japonais nés en amérique, des scissions s’opérèrent, les immigrés de fraiche date d’un coté, traitant les anciens de collaborateurs…

    Des autorités éclatèrent encouragés par les autorités qui pouvaient ensuite justifier une répression impitoyable.

    Dans les camps aucun magasin, autorisation de créer une coopérative mais à condition d’en payer le loyer…
    Des catalogues de vente par correspondance apparurent, les américains firent d’excellantes affaires sur le dos des nippo-américains.

    Les denrées de première nécessitée furent détournées par les responsables américains et revendues à des prix prohibitifs.

    On retrouve là une vielle habitude pusque les indiens subirent déja ce même traitement.


    Les récalcitrants, 12000 personnes environ furent expédiés à tule lake segregation center.

    Las écoeuré 5000 japonais renoncèrent à leur citoyennetée américaine. Ce qui leur valut des problèmes pendant 20 ans.
    En janvier 44 le congrés vota une loi de conscription obligatoire pour les japonais des camps. Ils avaient le statut « d’étranger ennemi ».

    Si ma mémoire est bonne, devinez un peu quel est le bataillon le plus décoré de l'armée américaine...

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Mais entre les crimes staliniens, maoïstes ou américains il n'y a pas photo.

    Je ne crois pas qu'ils aient monté cette histoire car ils n'avaient rien à y gagner.

  3. #3
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    L'histoire de Pearl Harbor?

    Difficile au vu des éléments de croire qu'ils ne l'aient pas provoqué...

    J'ai oublié les quatre vingt messages interceptés entre le moment ou la flotte Japonaise prend la mer er celui ou elle passe à l'attaque. Et surement bien d'autres éléments.

    Ils avaient tout à gagner leur objectif est l'Europe, ils ont prété des sommes faramineuses à l'angleterre pour son effort de guerre.

    D'ailleurs c'était déja une des raisons pour lesquelles ils sont intervenus à nos cotés en 14-18.

    De plus ce sont les Allemands qui sont en train de prendre le dessus, et la politique américaine est pas de puissance hostile sur la façade Atlantique.

    Ce sont eux même qui l'ont reconnu dans une mise au point envers leurs propres gi expliquant qu'ils ne venaient pas au secours de la France mais qu'ils défendaient leurs propres intèrêts.

    Il n'y a que les Français pour être assez naifs pour penser qu'ils venaient nous secourir.

    Pour battre les rouges il faudra se lever de bonne heure. ceci dit la facture américaine commence à être salée aussi.

    Il faut dire qu'ils sont partis avec un crédit de dix millions d'indiens, en vrac et non limité, 70 000 civils morts des bombardements américains en France, des dictatures dans toute l'amérique centrale, 300 000 morts à coup de bombes atomiques pour rien, un million de civils allemands contre toutes les conventions de la guerre soit dit au passage.
    Combien de bébés Irakiens?
    Le blocus de l'allemagne mené avec l'angleterre, plusieurs centaines de milliers de morts en 1919 (800 000 d'aprés les anglais).

    je ne leur impute pas le viet nam, même si là aussi d'ailleurs ils ont encore menti, fabriquant l'excuse pour justifier la guerre. Ce sont les rouges qui ont créés les problèmes, cherchant à envahir le sud.

    Rajoute tous les intégristes musulmans qu'ils poussent depuis des années, qui sait combien ont compté les subsides de la cia au fln lorsqu'il combattait les Français, puisque ces messieurs se faisaient un plaisir de financer nos ennemis. Idem pour les horreurs se passant aujourdhui en algérie. Qui finance le fis et consors, les contacts entre cia et ces derniers sont reconnus. D'ailleurs le constat est simple à faire. les sociétés Françaises parties ont été remplacé par des américaines.

    Etranges ces manifestations en cote d'ivoire, anti Françaises avec des petits drapeaux américains partout.

    Idem pour les talibans installés au pouvoir par la grace de états-unis et chassé comme Massoud pour la même raison, manque de docilité pour laisser passer le pétrole du Caucase...

    Tous ces opposants à leur expension économique assassinés...


    Pour ce qui est de Pearl Harbor ce sont leurs documents qui parlent.
    Un de leur historien a sortit un livre voilà quelques mois et ses conclusions ont exactement les mêmes que celles des divers spécialistes s'étant penchés sur la question. Son estimation du nombre de personnes au courant de l'attaque est de 80.

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Ronin, je me suis trompé de post.

    Depuis longtemps je sais que les américains étaient au courant pour Pearl Harbor et que de plus ils ont poussé les japonais à la guerre en leur coupant le pétrole. Reconnais que si les japs avaient décidés d'arrêter leur agression contre la Chine la guerre contre les US devenait inutile.

    Ce que j'ai voulu dire c'est qu'ils n'avaient pas besoin de détruire les tours pour faire la guerre. Libérer les afghans était un motif noble et pour virer sadam le sanglant ancien ami de Chirac Al Quaida ne leur a servi à rien.

  5. #5
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    J'avais bien compris. J'ai répondu trop vite sans prendre le temps de réfléchir. C'est aprés coup que j'ai réalisé la confusion.

    Je tacherai de poster les gains que ce coup a rapporté aux usa demain, enfin tout à l'heure.

    Il y a déja quelques années sur arte "le dessous des cartes" révélait comment les américains poussaient une rébellion en afghanistan pour chasser les libéraux et massoud. Rébellion menée par des étudiants sortis des écoles coraniques pakistanaises, les talibans...

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Tout à fait, ils ont "créé" les talibans. Le but était de virer le commandant Massoud qui n'était pas assez à leurs bottes. Ils préféraient le crachat Omar...

  7. #7
    Senior Member Yoda-Master Avatar de madwoffen
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Royaume de la Bière
    Messages
    438
    Hmm, de mon point de vue, je défend Roosvelt. Après tout il voulait intervenir en Europe mais avait été bloqué par le congrès.
    On parle de l'embargo sur le Japon...faut quand même pas oublier ce que faisait le Japon au moment de cet embargo et sa politique imperialiste en Asie. Certes, les USA étaient politiquement en contradiction entre l'Allemagne et le Japon mais il faut aussi voir les différents cercles du pouvoir à ce moment...et Roosvelt voulait entrer en guerre contre les Nazis. Il lui manquait le prétexte, ils en ont provoqué un et appliqué l'effet domino...

  8. #8
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Je n'ai pas dit que Roosevelt avait eu tort de pousser les japonais à la faute afin de forcer son opinion publique à la guerre. Heureusement pour nous qu'il l'a fait sinon nous parlerions allemands ici!

    Je dis qu'il savait ce qui allait se passer.

  9. #9
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    J'adhère aussi à ce constat ainsi que j'ai déja eu l'occasion de le dire dans le passé.

    J'ai depuis toutes fois tempéré mon opinion sur le désir des responsables us de lutter contre les nazis.

    La stratégie évoquée par Truman, soutenir les nazis si les rouges avaient pris le dessus les premiers laisse songeur.

    L'implication des sociétés américaines dans l'effort de guerre allemand aussi, de même que la longue hésitation de l'amérique à se prononcer contre des nazis qui furent longtemps en odeur de sainteté en amérique...

    D'ailleurs, à savoir (source les trois reportages, il me manque le dernier plus d'arte sur le canal satellite, parus sur la cia, dont je tacherai de vous faire un résumé) :

    En 1943 en Suisse les Américains traitaient avec des nommés Gelhen (chef services spéciaux Nazis), Von Bonwish? bras droit de Heydrich, Barbie (on ne présente plus), afin de recruter un maximum de nazis pour leurs services de renseignements.

    Quand à ce qui est de parler Allemand je ne pense pas que sur du long terme les nazis auraient pu tenir...

    Si Hitler a essayé de ménager Français et Britanniques ce n'était pas pour rien. D'autant plus que son but était l'est et le pétrole du Caucase (déja).

    Il a bénéficié de circonstance trés favorables, la campagne de France on le sait maintenant si elle fut rapide n'était pas aussi nette que l'on voulu bien le croire.

    C'est surtout la désorganisation, l'incompétance de l'état major et des politiques français qui assurèrent une victoire relativement facile aux nazis.

    Mais déja Pétain réarmait en Afrique bien audela de ce qui lui avait permis les accords.
    Les camps de jeunesse formait toute une génération de futures résistants, de force Françaises libres.

    Avant même d'entendre De Gaulle des gens spontanément entraient en résistance, notamment de l'extrème droite.
    Avant que ces messieurs les traitres communistes ne se décident à faire leur devoir (justice est de reconnaitre que beaucoup ne suivirent pas la ligne du parti et s'engagèrent auprés de leur patrie spontanément).

    Et surtout dans le ciel de France Hitler avait perdu le tiers de son aviation.
    Ce qui devait peser lourd dans la bataille d'Angleterre.

    Que ce soit dans la bataille de la Méditérannée, d'Afrique les Nazis étaient déja vaincus.

    La seule inquiétude que l'on pouvait avoir pour faire basculer le sort de la guerre était l'arme atomique qui évidemment aurait changé les données. Cependant il semblerait aujourdhui que les savants Allemands n'étaient pas disposés à donner une arme aussi terrible aux nazis. Ce qui ce comprend aisément.

    La longue durée de la guerre s'explique surtout par le mauvais choix tactique des Anglais, qui décidément avaient des stratèges aussi nuls que les Français.

    Massacrer les populations civiles pour faire caler les Allemands. Déslors qu'avec un peu de réflexion les bombardements se concentrèrent sur les réserves de pétrole, l'armement, les munitions la messe fut rapidement dite.

    Stalingrad tomba principalement pour cette raison, l'offensive sur Bastogne capota aussi de cette façon, pour ne citer que les plus connus...

    La véritable question est : Quels auraient été les moyens des anglais sans les préts américains?
    Mais l'inverse est aussi vrai, quels auraient été les moyens des Nazis sans les sociétés américaines pour les armer?

    les spécialistes s'accordent pour reconnaitre que cibler les bombardements sur des objectifs militaires auraient raccourci la guerre de deux années. Ce que corrobore l'effondrement allemand suite au changement de stratégie. Sans commentaires...

    Plus je peux creuser les interrêts cachés de cette guerre plus je suis septique sur l'aide américaine. Sous les bons sentiments toujours l'argent.

    Les confessions sur Arte des directeurs de la cia, des directeurs des opérations (opérations noires), des chefs de cabinets, leur historien, laissent un gout de manipulation générale assez inquiétant au regard des évènements actuel dans leur pays...

    Le plus infame dans cette histoire n'étant pas tant de manipuler les autres nations, mais de sacrifier leur propre peuple à leurs interrêts...
    Que des pauvres gars sortis de leur trou ne sachant même pas ce que pouvait être la France soient envoyés se faire trouer la peau par du matériel Américain cela laisse songeur sur la nature de l'espèce humaine...

    Pour ce qui est des Japonais, j'ai bien précisé qu'il ne sagissait que d'une remarque tactique, leur expension ne valait guère mieux que celle des Nazis. Nankin, capitale de la Chine 300 000 morts, au sabre...

    Ceci dit encore une fois elle se faisait avec les moyens que lui accordait les usa...
    Usa qui déja avaient obligé un pays vivant refermé sur son île, ne voulant pas de contact avec l'extérieur à s'ouvrir au commerce international. C'est décidément une manie chez eux...
    Bombarder une nation pour lui imposer sa volonté n'est guère cohérent au regard de la façade derrière laquelle se cachent ces gens.

    Pour revenir au piège de Pearl Harbor c'est les nazis qu'il vise, une manipulation semblable tente de les piéger, mais eux ne dépendent pas officiellement des usa pour leur effort de guerre...

  10. #10
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    J'adhère aussi à ce constat ainsi que j'ai déja eu l'occasion de le dire dans le passé.

    J'ai depuis toutes fois tempéré mon opinion sur le désir des responsables us de lutter contre les nazis.

    La stratégie évoquée par Truman, soutenir les nazis si les rouges avaient pris le dessus les premiers laisse songeur.

    L'implication des sociétés américaines dans l'effort de guerre allemand aussi, de même que la longue hésitation de l'amérique à se prononcer contre des nazis qui furent longtemps en odeur de sainteté en amérique...

    D'ailleurs, à savoir (source les trois reportages, il me manque le dernier plus d'arte sur le canal satellite, parus sur la cia, dont je tacherai de vous faire un résumé) :

    En 1943 en Suisse les Américains traitaient avec des nommés Gelhen (chef services spéciaux Nazis), Von Bonwish? bras droit de Heydrich, Barbie (on ne présente plus), afin de recruter un maximum de nazis pour leurs services de renseignements.

    Quand à ce qui est de parler Allemand je ne pense pas que sur du long terme les nazis auraient pu tenir...

    Si Hitler a essayé de ménager Français et Britanniques ce n'était pas pour rien. D'autant plus que son but était l'est et le pétrole du Caucase (déja).

    Il a bénéficié de circonstance trés favorables, la campagne de France on le sait maintenant si elle fut rapide n'était pas aussi nette que l'on voulu bien le croire.

    C'est surtout la désorganisation, l'incompétance de l'état major et des politiques français qui assurèrent une victoire relativement facile aux nazis.

    Mais déja Pétain réarmait en Afrique bien audela de ce qui lui avait permis les accords.
    Les camps de jeunesse formait toute une génération de futures résistants, de force Françaises libres.

    Avant même d'entendre De Gaulle des gens spontanément entraient en résistance.

    Et surtout dans le ciel de France Hitler avait perdu le tiers de son aviation.
    Ce qui devait peser lourd dans la bataille d'Angleterre.

    Que ce soit dans la bataille de la Méditérannée, d'Afrique les Nazis étaient déja vaincus.

    La seule inquiétude que l'on pouvait avoir pour faire basculer le sort de la guerre était l'arme atomique qui évidemment aurait changé les données. Cependant il semblerait aujourdhui que les savants Allemands n'étaient pas disposés à donner une arme aussi terrible aux nazis. Ce qui ce comprend aisément.

    La longue durée de la guerre s'explique surtout par le mauvais choix tactique des Anglais, qui décidément avaient des stratèges aussi nuls que les Français.

    Massacrer les populations civiles pour faire caler les Allemands. Déslors qu'avec un peu de réflexion les bombardements se concentrèrent sur les réserves de pétrole, l'armement, les munitions la messe fut rapidement dite.

    Stalingrad tomba principalement pour cette raison, l'offensive sur Bastogne capota aussi de cette façon, pour ne citer que les plus connus...

    La véritable question est : Quels auraient été les moyens des anglais sans les préts américains?
    Mais l'inverse est aussi vrai, quels auraient été les moyens des Nazis sans les sociétés américaines pour les armer?

    les spécialistes s'accordent pour reconnaitre que cibler les bombardements sur des objectifs militaires auraient raccourci la guerre de deux années. Ce que corrobore l'effondrement allemand suite au changement de stratégie. Sans commentaires...

    Plus je peux creuser les interrêts cachés de cette guerre plus je suis septique sur l'aide américaine. Sous les bons sentiments toujours l'argent.

    Les confessions sur Arte des directeurs de la cia, des directeurs des opérations (opérations noires), des chefs de cabinets, leur historien, laissent un gout de manipulation générale assez inquiétant au regard des évènements actuel dans leur pays...

    Le plus infame dans cette histoire n'étant pas tant de manipuler les autres nations, mais de sacrifier leur propre peuple à leurs interêts...
    Que des pauvres gars sortis de leur trou ne sachant même pas ce que pouvait être la France soient envoyés se faire trouer la peau par du matériel Américain cela laisse songeur sur la nature de l'espèce humaine...

    Pour ce qui est des Japonais, j'ai bien précisé qu'il ne sagissait que d'une remarque tactique, leur expension ne valait guère mieux que celle des Nazis. Nankin, capitale de la Chine 300 000 morts, au sabre...

    Ceci dit encore une fois elle se faisait avec les moyens que lui accordait les usa...
    Usa qui déja avaient obligé ce pays vivant refermé sur son île, ne voulant pas de contact avec l'extérieur à s'ouvrir au commerce international. C'est décidément une manie chez eux...
    Bombarder une nation pour lui imposer sa volonté n'est guère cohérent au regard de la façade derrière laquelle se cachent ces gens.

    Pour revenir au piège de Pearl Harbor c'est les nazis qu'il vise, une manipulation semblable tente de les piéger, mais eux ne dépendent pas officiellement des
    " J'adore le sommeil,. En réponse à la situation actuelle du monde, je pense que ce que j'ai de mieux à faire est de rentrer dormir chez moi. "

    HAGAKURE. Livre secret des Samourais.

Discussions similaires

  1. Manipulation sur l'or..?
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/09/2013, 08h39
  2. Une grave manipulation
    Par ayron dans le forum Xenia
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/11/2004, 19h35
  3. Psychologie : Art de la manipulation.
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/11/2003, 11h19
  4. Art de la manipulation. 11/09/2001.
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/11/2003, 22h48
  5. Art de la manipulation. Northwood.
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/11/2003, 19h41

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •