Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 19

Discussion: Trading et psycho

  1. #1
    neo
    neo est déconnecté
    Senior Member Jedi Trader Avatar de neo
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    548

    Trading et psycho

    Je n'ai pas pour pretention de brosser la totalite de la psycho en trading car le sujet est extremement vaste et surtout je n'en ai pas les competences. Toutefois si certain d'entre vous ont des elements a partager ce lieu vous est ouvert.

    Une partie du texte ci-dessous avait deja ete diffuse sur le site "attention et conscience degagee" mais pour une meilleure comprehension de la suite j'ai souhaite le remettre pour memoire mais aussi et surtout pour la qualite et la sagesse des mots et de l'etat d'esprit qu'ils vehiculent.

    Ces textes sont destines a creer et developper l'etat d'esprit de la bodhicitta qui tend avec la pratique de la meditation vers l'illumination, l'eveil de l'esprit.
    Pour ceux bien sur que cette philosophie n'interesse pas et pourrait rebuter, il faut faire abstraction de cette essence afin de comprendre et ressentir l'importance des aspects decrit afin de les transposer au trading.

    Je vous souhaites une excellente lecture et si seulement 1% de ces textes vous atteind (meme et surtout en dehors du trading) alors ont aura avancé.


    Attention et conscience degagée:

    Plus précisément, l'esprit de la méditation a deux attitudes : l'attention et la conscience dégagée. L'attention est un état vigile, de pleine vigilance, qui permet de voir les choses simplement et précisément. L'attention n'est pas la concentration; c'est même un état de décentralisation, de détente, ou d'absence de fixation sur des objets extérieurs, sans saisie des expériences sensorielles ou des pensées intérieures. C'est une qualité de présence lucide dans laquelle les sens sont alertes avec un esprit clair et vigilant. La conscience dégagée est l'attitude de l'esprit qui n'est pas obnubilé, fixé sur quoi que ce soit de particulier ; c'est une qualité d'expérience globale, spacieuse, un champ de conscience large et dégagé, ouvert sur l'environnement total. Ce dégagement vient dans la mesure même où nous ne sommes pas pris, fasciné par les découvertes de l'attention, où l'esprit reste sans fixation. L'attention est lucidité, acuité de l'expérience ; la conscience dégagée est l'ouverture de l'esprit. Ces deux aspects se révèlent finalement ensemble comme deux facettes d'un même état d'esprit-expérience.

    Les deux qualités de la méditation assise - l'attention et la conscience dégagée - se transposent dans l'action. L'attention est la présence à la situation, et la conscience dégagée est l'absence de fixation sur celle-ci. Nous sommes alors pleinement présent, au cœur de l'action, dans une attitude ouverte et dégagée.

    Lama denys


    L'oeil de sagesse:

    Nous sommes toujours le centre de nos préoccupations, nous sommes le plus important dans toutes les situations que nous rencontrons, tous les aspects de la vie. C'est cette importance donnée à "moi je" qui est la cause de nos difficultés. La saisie égoïste nous empêche d'avoir le recul nécessaire pour ne pas se faire piéger par les émotions.

    Quelles que soient nos actions, il est nécessaire de développer un effort d'introspection et de considérer notre propre état d'esprit. Ce n'est pas si facile. L'esprit est extrêmement difficile à cerner, car très proche de nous. Si nous en étions physiquement séparés, il serait plus facile de le voir. Notre faculté de perception est tournée exclusivement vers l'extérieur et engendre une attitude naturelle qui nous incline à observer, critiquer et juger le monde et les êtres extérieurs. En fait, il est beaucoup plus difficile de se considérer soi-même et de voir les pensées qui vont et viennent, puisque nous n'avons pas de regard physique dirigé vers l'intérieur de nous-mêmes. Il est très important de développer la faculté de vision intérieure, l'aptitude à voir clairement l'esprit et il faut le faire graduellement. Tant que nous ne parvenons pas à voir clairement notre esprit, nous demeurons totalement ignorants de notre véritable état d'esprit. Nous pouvons nous croire pétri de qualités, avoir une motivation en apparence complètement altruiste et penser que nous agissons toujours pour le bienfait des autres ; mais lorsque que nous .percevons des fautes et des négativités, c'est chez les autres que nous les voyons car notre attention se concentre sur l'activité d'autrui. Nous apercevons ainsi de nombreuses imperfections chez les autres, considérant que telle personne agit de manière incorrecte, que telle autre a une mauvaise motivation et qu'un tel a un comportement erroné. Nous développons une attitude critique envers les autres, ce qui fait naître en nous la colère, la jalousie et l'irritation contre ces personnes.

    Un état d'esprit ainsi perturbé par les émotions conflictuelles est la source de difficultés et nous plonge dans une souffrance constamment entretenue. L'esprit se trouve sous l'emprise des cinq poisons mentaux que sont l'orgueil, la jalousie, l'attachement, l'ignorance et la colère, et sur la base de production de ces cinq types d'émotions conflictuelles, nous projetons sur autrui notre état d'esprit perturbé et développons une vision des autres teintée par notre état émotionnel : nous les percevons remplis d'émotions, d'orgueil, de jalousie et de colère. Cette attitude d'esprit nous apporte beaucoup de souffrance, dans la mesure où elle perturbe constamment l'esprit et y crée un karma très négatif. Ceci est dû fondamentalement à l'impossibilité de voir nos attitudes et au fait que nous ne procédons pas à un examen attentif de notre état d'esprit. La capacité d'observer son propre esprit est ce qu'on appelle l'oil de sagesse : c'est la faculté de nous examiner et de reconnaître comment nos états d'esprit négatifs sont projetés sur les événements et les êtres extérieurs. Le développement de l'oil de sagesse permet de comprendre que toutes les fautes perçues chez autrui sont le reflet de nos propres négativités. Dans la mesure où, jusqu'à maintenant, nous nous considérions comme quelqu'un de très bien, lorsque nous prenons conscience que toutes les négativités remarquées chez les autres sont le reflet de nos propres émotions conflictuelles, l'orgueil se trouve pacifié. Quand l'orgueil décroît, les autres types d'émotions s'apaisent, ce qui a pour effet de laisser place à un état de calme et de stabilité de l'esprit, calme parce qu'on aura apaisé les émotions conflictuelles qui perturbent l'esprit et stabilité parce qu'on sera capable de demeurer dans l'état de quiétude. Si l'on remarque en soi beaucoup de qualités, c'est le signe que l'esprit est sous l'influence de nombreuses fautes et négativités, car ces qualités que l'on pense détenir trahissent simplement la présence de l'orgueil. Par contre, si nous percevons beaucoup de fautes dans notre esprit, c'est le signe d'une bonne qualité de base, car nous cultivons ainsi la capacité de nous en libérer et de les purifier. On peut comparer cela à une personne qui, bien qu'ayant de la saleté sur le visage, se promène fièrement dans la rue, inconsciente de cette saleté qui la recouvre. Ce n'est que grâce à un miroir qu'elle peut constater que son visage est sale et ainsi le nettoyer. Si nous restons inconscients de nos négativités, il est absolument impossible de nous en débarrasser. Par contre, en en prenant conscience, nous développons l'intention et la capacité de les dissiper.

    Par la pratique, ce qui va changer, ce n'est pas l'apparence mais la motivation, l'état d'esprit qui sous-tend notre activité.

    L'essentiel dans cette démarche est d'être honnête, il nous faut regarder honnêtement nos états d'esprit, les circonstances qui nous entourent, les réactions que nous avons. C'est ainsi que, progressivement, nous allons intégrer les situations à notre pratique plutôt que de les subir.


    Lama Guendune Ripoché


    Merci d'avoir ete jusqu'au bout

  2. #2
    Loulou
    Guest
    Des écrits trés interessants .

    Et pour poursuivre, il existe des livres faciles de lecture concernant le bouddhisme. Un lama m'avait particuliérement captivé à l'époque : Bokar Rimpoché ( ou Rimpotché ). Ecriture limpide avec souci de bonne compréhension à l'égard des occidentaux.
    On trouve ses livres aux éditions Claire Lumiére .

  3. #3
    neo
    neo est déconnecté
    Senior Member Jedi Trader Avatar de neo
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    548
    Content que ca t'ai plu.
    J'ai fait une erreur de frappe et la bonne orthographe, comme tu semblais hesiter est Rinpoché (avec un n sisi ) qui veut dire ressuscite.

    Rare sont ceux, qui ouvert d'esprit, ne sont pas captive par la lumiere que sont les lamas.

    +2p
    -2n

  4. #4
    neo
    neo est déconnecté
    Senior Member Jedi Trader Avatar de neo
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    548
    Erratum:

    Rinpoché veut dire réincarne et non ressuscité pardon.


  5. #5
    Loulou
    Guest
    Je viens de vérifier chez les éditions "Claire Lumiére " et j'ai comme orthographe avec un M et un T ( rimpotché )
    Chez d'autres éditeurs ( Prajna, Points sagesses, Spiritualités vivantes, ...) j'ai un N (rinpoché).
    Sur le " Dictionnaire de la sagesse orientale ", j'ai un M mais pas de T (rimpoché)

    Bof, l'important est ailleurs.
    En outre, je ne m'attendais guére à lire des écrits sur le bouddhisme tibétain dans un forum boursier !


    A propos de lama Denis, tu dois certainement savoir qu'il est de nationalité française et qu'il a ouvert un centre bouddhique ( Institut Karma-ling ) en Savoie ( donc pas trés loin de notre camarade Surfeur d'Argent ) !

  6. #6
    Loulou
    Guest
    Je vois que tu cites une phrase : " Rare sont ceux, qui ouvert d'esprit, ne sont pas captive par la lumiere que sont les lamas." , je ne résiste pas moi aussi au plaisir de citer une phrase tirée de la sagesse tibétaine :
    "Le passé n'éxiste plus, le futur n'éxiste pas encore, seul éxiste le présent " .

    C'est Bokar Rinmpoché ( j'ai mis le N et le M :P ) qui l'avait prononcé lors d'un séminaire . Elle concernait la méditation ( concernant la capacité d'abstraction des pensées ) .

  7. #7
    neo
    neo est déconnecté
    Senior Member Jedi Trader Avatar de neo
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    548
    C'est bien trop d'honneur que d'elever au rang de citation mes quelques mots.

    Se considerer comme une lumiere de la part d'un lama serait une attitude bien trop egocentrée.

    Mais merci quand meme j'apprecie le geste!

    Site d'où sont issue les textes ci-dessus

    +2p
    -2n

  8. #8
    Kalame
    Guest
    "Le passé n'éxiste plus, le futur n'éxiste pas encore, seul éxiste le présent " .
    Pour aller dans ce sens lire de Luc Ferry "qu'est-ce qu'une vie réussie ?

    extrait :
    Une sagesse de l'instant présent : par-delà la nostalgie et l'espérance, c'est ici et maintenant qu'il faut accéder à la vie bonne
    les deux maux qui pèsent sur l'existence humaine, les deux freins qui la bloquent et l'empêchent d'accéder à des formes réussies sont la nostalgie et l'espérance, l'attachement au passé et le souci de l'avenir. Sans cesse ils nous font manquer l'instant présent, nous interdisent de le vivre pleinement.

    l'espérance est, contrairement au lieu commun selon lequel on ne pourrait "vivre sans "espoir" le plus grand malheur qui soit. Car par essence même, elle est de l'ordre du manque, de la tension inassouvie. Sans cesse, nous vivons dans la dimension du projet, assujettis à des finalités localisées dans un futur plus ou moins lointain et nous pensons, illusion suprême, que notre bonheur dépend de la réalisation enfin accomplie des objectifs médiocres ou grandioses peu importe, que nous nous sommes à nous-mêmes assignés.
    Au reste, l'objectif un fois conquis, nous faisons presque toujours l'expérience douloureuse de l'indifférence, la déception même : la possession des biens si ardemment convoités ne nous rend guère meilleurs ni plus heureux qu'avant

    Tandis qu'on attend de vivre, la vie passe (Sénèque)

    Tu vois Néo il n'y a pas que le future cac dans la vie
    salut à toi

  9. #9
    neo
    neo est déconnecté
    Senior Member Jedi Trader Avatar de neo
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    548
    Ah on m'aurait menti? .

    Quelle triste vie si tel etait le cas.

    L'esperance est ce que les bouddhistes appellent la création du second.
    En definitive toutes les grandes philosophies se rejoignent dans ce qu'elles ont de meilleur mais se separent dans leur volonte a l'imposer.


    "Il y a seulement un sans second".
    La réalité est une, seulement une et il faut l'accepter. Il n'y a pas de choix, parce que la réalité est une. Mais le mental ne veut pas accepter la réalité une et il en crée une seconde dans son imagination. Il compare alors sa création avec la réalité et bataille avec elle. Mais ce qui n'est pas réel n'existe pas. Et voilà la souffrance. Il y a un conflit entre ce qui existe et ce qui a été créé par le mental. Ce conflit engendre le malheur, la souffrance, la détresse. La cause de cette souffrance est la création d'un second. Nous créons un second et nous souffrons.
    Certaines personnes font voeu de chasteté. Mais après quelque temps, elles se mettent à éprouver des besoins. Mais elles ont fait un voeu et le conflit apparaît. Le besoin et les sensations sont réels, le voeu est irréel, parce qu'il a simplement été créé par le mental. Le conflit entre ce qui est et ce qui n'est pas commence. Le besoin est réel. Essayez de vivre avec la réalité plutôt que d'essayez de la supprimer pour la rendre conforme à une idée préconçue. Vivre avec la réalité, c'est l'accepter. Si le mental crée quelque chose d'autre il y a conflit entre ce qui est et ce que le mental a créé. Le résultat c'est la souffrance parce que la réalité ne peut disparaître à cause d'un souhait, parce que l'irréel ne peut pas se mettre à exister. Si on veut être heureux, il faut être à l'aise avec ce qui est arrivé et ce qui arrive, c'està-dire avec ce qui est vrai. En d'autres mots, on doit tout accepter. Il y a seulement un et pas un second. Si on réalise cela, on perçoit la vérité. Mais le mental invariablement crée un second et en recouvre la réalité. Alors il voit ce qui recouvre la réalité et se sent mal.

    Swami Prajnanpad


  10. #10
    Loulou
    Guest
    Je ne connais pas Swami Prajnanpad . Est ce le même Swani dont parle Arnaud Desjardin dans ses ouvrages ???

    Il me semble ( sous réserve d'erreurs mais j'ai peu lu Desjardin ) que son maître Swami était un maître du Taoïsme . C'est le même ???

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 21/01/2014, 10h47
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 27/03/2013, 12h58
  3. psycho des investisseurs, très intéressant>>>
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/11/2006, 14h49
  4. technique de trading
    Par jeunetrader dans le forum Analyse Technique
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/02/2006, 16h30
  5. idée trading
    Par Master@hadi dans le forum Analyse Technique
    Réponses: 17
    Dernier message: 30/09/2005, 08h56

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •