Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: Mauvaisgenres.com

  1. #1
    Senior Member Master
    Date d'inscription
    January 2004
    Localisation
    France
    Messages
    136

    Mauvaisgenres.com

    Bonjour à tous


    C'est un site crée par des bibliothècaires sur le roman policier (et la sf)





    pour des nuits blanches après s'être fait peur avec la bourse!!!



    Amicalement
    Laura

  2. #2
    Senior Member Master
    Date d'inscription
    January 2004
    Localisation
    France
    Messages
    136

    Le petit-fils d'Arthur Upfield....

    Bonjour !

    Ils ont été 60 à lire mon post et pas un n'a répondu!
    www.mauvaisgenre.com

    Faut en déduire quoi ? jugent-ils que le roman policier, c'est de la littérature de gare et préférent-ils lire Kant dans le texte?
    Je va les faire changer d'avis!

    Aujourd'hui, nous parlons de James D.Doss, le fils spirituel de Tony Hillerman, l'auteur de nombreux polars navajo, lui-même reconnaissant sa dette à l'encontre de Arthur Upfield, pionner du polar ethnologique (ses romans mettent en scène un policier métis aborigène en Australie)

    L'auteur: James D.Doss
    Né en 1941, est un éminent scientifique, spécialiste de la supraconductivité à haute températue: depuis 30 ans il fait de la recherche au Los Alamos National Laboratory, l'un des temples de la physique nucléaire aux Etats-unis. Il vit au Nouveau-Mexique, où il partage son temps entre Los Alamos et Taos.
    J D.Doss s'étant toujours passionné pour l'écriture, les cultures indiennes et le roman policier, c'est tout naturellement que sont nés les personnages de Scott Paris, Daisy Perika et Charlie Moon.
    Quatre romans ont été publiés aux Etats-unis, avec un succès toujours croissant. Dès la parution de "La rivière des âmes perdues", la critique américaine a salué la performance de J D.Doss, le plaçant au même niveau que Tony Hillerman.

    Le livre:
    La rivière des âmes perdues, coll 10/18, série Grands détectives, n° 3200, 6,55€ éd 2000
    "Difficile de ne pas succomber à la magie de ce livre au titre évocateur. A la beauté grandiose de ses décors. La nature sauvage et les ciels infinis des Montagnes Rocheuses. A la poésie envoûtante des vielles croyances indiennes qui l'animent et que l'auteur excelle à faire vibrer à l'unisson de l'étrange fascination que peuvent exercer certaines perspectives scientifiques.
    L'intrigue se noue, dès les premières pages, aux frontières subtiles et troublantes entre science et prescience... A l'entrée du canyon del Espiritu, où elle vit en ermite, une vielle indienne pétrie des traditions de son peuple, celui des Utes, scrute avec inquiétude les brumes du soleil couchant. La vieille femme-médecine y perçoit distinctement certains signes maléfiques (...)
    "La rivière des âmes perdues, premier roman d'une série dont on attend impatiemment la suite, conjugue à merveille le plaisir captivant d'une intrigue criminelle parfaitement menée avec le charme ensorcelant des légendes millénaires."
    Le Monde

    3 autres ouvrages sont parus chez 10/18
    Le canyon des ombres n°3311 éd mai 2001
    Les ossement du chaman n°3497 éd fév 2003
    La danse de la soif n°3614 éd jan 2004
    Les 2 premiers ont été traduits par Daniéle et Piere Bondil, qui sont aussi les traducteurs de Tony Hillerman, les 2 derniers par Alexis Champion, dont j'aime beaucoup moins l'écriture.

    Bonne lecture et beaux rêves à tous

    La prochaine fois, Tony Hillerman, puis Arthur Upfield

    Amicalement

    Laura

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029

    J'ai pitié (c'est bon pour mon karma)

    et je vais vous dire pourquoi ils n'ont pas répondu.

    Les livres se mettent dans le répertoire qui s'appelle RESSOURCES et non dans le répertoire XENIA et d'ailleurs j'en ai un à signaler.

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader Avatar de kokoro
    Date d'inscription
    February 2004
    Messages
    771

    il pleut,il pleut donc effectivement un livre au coin du feu

    Je ne suis pas "spécialiste" de roman policier, donc je vous conseillerai aujourd'hui le livre d'une romancière non "spécialiste" en roman policier :
    Un appartement à New York de Jane Smiley .

    Ce livre est très différent des autres romans de Jane Smiley, et l'intrigue digne d'un polar....
    Un meurtre en toile de fond, un groupe éclaté d'amis où personne ne semble être ce qu'il devrait être. Jane Smiley nous brosse quelques portraits interessants et nous tient en haleine jusqu'au bout.

    Notre spécialiste "es polar" trouvera t elle le coupable ? le défi est lancé Laura

    Alors bonne lecture et bon dimanche

  5. #5
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196

    Re: Le petit-fils d'Arthur Upfield....

    Citation Envoyé par laura
    Aujourd'hui, nous parlons de James D.Doss, le fils spirituel de Tony Hillerman, l'auteur de nombreux polars navajo, lui-même reconnaissant sa dette à l'encontre de Arthur Upfield, pionner du polar ethnologique (ses romans mettent en scène un policier métis aborigène en Australie)
    On parle du polar ethnologique
    Ben j'ai ça, j'ai même mieux : des policiers ethnologiques écrits par un indigène

    Voilà : il y a quelques années, un autor écrivant sous un pseudonyme évocateur de B. Akounine a émerveillé les lecteurs russophones. L'un après l'autre, il a publié une petite dizaine de romans mettant en scène le très perspicace Eraste Fandorine. Les intrigues de ces romans dont l'action se passait dans les années 1880 - 1900 étaient très astucieuses, les personnages, amusants, le ton, bon enfant, mais surtout, ces livres étaient remarquablement bien écrits.
    Bien entendu, je les au lus en russe, mais en regardant sur fnac.com j'ai vu qu'une grande partie en était déjà disponible en français. Il va sans dire que, s'agissant des livres où le style, admirable, joue un rôle primordial, la qualité de la traduction l'est tout autant. Cependant, visiblement, l'éditeur a voulu faire un effort, puisque tous les livres ont été traduits par un même traducteur (traductrice, en l'occurrence ) ce qui peut laisser présager de bons résultats. Actuellement, ils sont disponibles en poche et je ne saurai assez vous les recommander.

    Après la série de Fandorine, une nouvelle trilogie a vu le jour où les fonctions de détective sont remplies par une femme et que je viens de dévorer.
    Ce détective en jupons (encore qu'il faille plutôt dire, en bure, puisque ladite Pélaguia est une religieuse !) est absolument épatant !!!

    Apparemment, ces livres ne sont pas encore traduits, mais à mon avis, ça ne saurait tarder. Il ne faut pas que vous les loupiez, c'est un plaisir rare.
    Je vous donne leurs titres pour que vous puissiez guetter leur apparition :

    Pélaguia et le bouledogue blanc
    Pélaguia et le moine noir (chef-d'oeuvre !)
    Pélaguia et le coq rouge.


  6. #6
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Evident plagiat.
    Il s'agit d'une imitation de Fandor le journaliste ami du policier Juve qui affronte le terrible Fantomas !
    Cela n'empêche pas les livres d'être excellents .

  7. #7
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196
    Permettez-moi de ne pas être d'accord, mon Capitaine

    Ces livres ne ressemblent absolument pas à l'épopée de Fantomas, c'est tout autre genre de littérature policère.
    On retire donc l'accusation infondée, avec votre permission

  8. #8
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Je parle uniquement du nom du personnage : Fandor = Fandorine, le rapprochement semble évident à moins qu'en russe Fandorine ait un sens logique style le futé, le malin, le policier...

  9. #9
    Senior Member Jedi Trader Avatar de amhamdr
    Date d'inscription
    August 2003
    Messages
    1 101
    Cher Capitaine, il arrive à tout le monde de se mettre le doigt dans l'oeil.
    J'avoue cependant que c'est moins facile en passant par le nez
    AMHA.....MDR

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •