Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de kokoro
    Date d'inscription
    February 2004
    Messages
    771

    FAIVELEY: Sur les rails de la croissance

    La Vie Financière - le Magazine



    FAIVELEY: Sur les rails de la croissance

    BRUNO JAULIN
    n° 3065
    paru le 05/03/2004



    Le spécialiste des équipements ferroviaires pourrait être en bonne position pour tirer profit de la construction d'un réseau ferroviaire européen intégré.


    Troisième équipementier ferroviaire mondial, avec dix implantations sur trois continents (plus des deux tiers de son chiffre d'affaires sont réalisés hors de l'Hexagone), Faiveley est un groupe de construction mécanique spécialisé dans deux domaines d'activité : d'une part, le ferroviaire (80 % des ventes), avec la conception et la fabrication de systèmes d'équipement comme la climatisation, l'électronique embarquée et l'électromécanique, d'autre part la plasturgie, avec la fabrication de pièces de petit volume comme les cages de roulement à billes ou les sticks de parfumerie.

    Dans son coeur de métier, Faiveley est bien placé pour tirer profit des grands projets de construction d'infrastructures ferroviaires, donc du développement du transport par le rail. Dans l'Union européenne (UE) tout d'abord, avec la création d'un nouvel espace ferroviaire européen intégré. Concrètement, l'ambition de l'UE est de construire de grands couloirs de transport à travers les différents pays européens. Le montant de ces investissements devrait avoisiner 60 milliards d'euros, selon la Commission européenne. Les besoins en matériel roulant seront donc en augmentation. Ces grands travaux interviendront progressivement au cours des prochaines années. Dans les pays émergents, ensuite : en Chine, treize villes d'une population moyenne de 5 millions d'habitants pourraient s'équiper d'un réseau métropolitain. Présent dans le transport urbain, Faiveley est bien implanté pour remporter de tels marchés. Parallèlement à ces grands travaux, Faiveley bénéficie également des marchés de renouvellement et d'entretien. En Europe, par exemple, la SNCF ou la Deutsche Bahn dépensent chaque année de fortes sommes afin de renouveler leur matériel roulant. Bref, à moyen et à long terme, le potentiel de croissance de Faiveley est important.

    A court terme, en revanche, l'activité est quelque peu atone. Au cours des neuf premiers mois de l'exercice, qui sera clos fin mars, le chiffre d'affaires n'a progressé que de 1 %, à 221,5 millions d'euros (+ 2,1 %, à 42,8 millions, pour le pôle plasturgie et + 0,2 %, à 178,7 millions, pour le pôle ferroviaire). Et les perspectives pour l'ensemble de l'exercice ne viennent guère inverser la tendance. Faiveley atteindra un niveau d'activité équivalent à celui de l'exercice précédent, lequel, il est vrai, avait été marqué par une croissance soutenue. Quant à la situation financière de ce groupe familial, contrôlé par François Faiveley à hauteur de 66 %, elle reste saine, avec un endettement limité au 30 septembre 2003 à 16,6 millions d'euros, à comparer à des capitaux propres de 69,3 millions.

    A l'opposé, les perspectives du prochain exercice sont déjà plus enthousiasmantes. Le carnet de commandes de l'activité ferroviaire est là pour le démontrer : au 31 décembre 2003, il s'élevait à 428 millions d'euros, contre 340 millions un an auparavant. De fait, la direction de la société estime que l'exercice prochain sera marqué par le retour à une croissance plus soutenue. D'autant qu'Alstom, premier donneur d'ordres du groupe, semble sortir la tête de l'eau. Il enregistre un net rebond de ses commandes. Il y a quelques jours, la Société nationale des chemins de fer espagnols a attribué à un consortium, dont Alstom fait partie, une commande d'une valeur de 1,7 milliard d'euros.

    Sur le plan boursier, le titre semble encore receler un potentiel de progression. Non seulement l'activité et les bénéfices devraient croître au cours des prochaines années mais, en outre, la valorisation de Faiveley est très raisonnable. Les 13,5 millions d'euros de bénéfice net attendus à la fin du mois de mars ne sont ainsi valorisés que 8,3 fois... avant une nouvelle année de croissance


    Conseil:
    Acheter autour de 45 euros. La valorisation est raisonnable

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Tu me précèdes, je viens de prendre une analyse sur bloomberg qui va dans ton sens. Objectifs possibles : 65 voire 90 E.

    Attention les indicateurs se retournent...

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader Avatar de kokoro
    Date d'inscription
    February 2004
    Messages
    771
    Je n'ai pas d'avis sur cette valeur que je ne connais pas.
    Fondamentalement je ne sais pas si elle vaut le coup à tenter en PEA.
    Graphiquement elle est au + haut quasiment, l'objectif le plus proche serait 54, ensuite....
    Vu les volumes moyens je la trouve pas évidente.
    J'avoue ne pas avoir d'opinion dessus....

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader Avatar de esope
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 297

    FAIVELEY

    Sur les bons rails, toujours 5 ans après

    Elle n'a pas morflé la daubinette , morbleu!

    Et toujours les faveurs des fondamentalistes (selon le revenu)

    Alors , Faiveley à boire comme petit lait

Discussions similaires

  1. Chine ralentissement croissance
    Par ronin dans le forum Actions, Dérivés, Indices ...
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/04/2012, 10h17
  2. article optimiste sur croissance US
    Par effer dans le forum Actions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/12/2007, 13h32
  3. Croissance :
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/09/2007, 15h58
  4. La croissance précède l'emploi
    Par kokoro dans le forum Xenia
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/06/2005, 12h06
  5. Pétrole, croissance et récession :
    Par ronin dans le forum Actions
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/04/2005, 15h46

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •