Conseil valeur LVF 15/03 12:33

Notre conseil : Vous avez l'action en portefeuille : Renforcer sur Repli
Limite : 195 Euros
Objectif : 240 Euros
Sécurité : -


Vous ne l'avez pas en portefeuille : Achat Sur Repli
Limite : 195 Euros
Objectif : 240 Euros
Sécurité : -


La vaste campagne de publicité pédagogique lancée par Areva est sans doute une manoeuvre destinée à préparer l’ouverture du capital du leader mondial du nucléaire. L’actif net réévalué par certificat d’investissement se situe actuellement aux environs de 300 euros. Nous pensons que l’ouverture du capital entraînera une réduction de la décote. La publication des résultats annuels, mercredi 17 mars, sera peut-être l’occasion d’informer sur ces perspectives. A court terme, la seule vraie épée de Damoclès serait une injonction du gouvernement de reprendre la totalité d’Alstom, au-delà de la branche T&D (la plus rentable). Les risques industriels et financiers inhérents à cette opération pèseraient sur les certificats d’investissement Areva. Mais ce scénario reste improbable. Achetez sur repli vers 196 euros pour tenir compte de la correction actuelle des marchés boursiers. Les plus audacieux prendront position avant mercredi.






Caractéristiques de l'action
Code FR0004275832
Cours 212,60 Euros
+ haut sur un an glissant 224 Euros
+ bas sur un an glissant 126,50 Euros
Volume moyen quotidien 1 200
Marché Premier marché
Eligible PEA Oui
Dernier coupon 6,2 euros le 30/06/2003




Pourquoi avons-nous sélectionné cette valeur ?
Le « renouveau » du nucléaire ainsi que le redressement de la branche connectique (n°3 mondial) concomitant avec les besoins de financement du gouvernement devraient déboucher sur une mise en bourse en bonne et due forme d’Areva. D’autant plus que si le nucléaire est sur la voie d’un renouveau durable, le n°1 mondial doit pouvoir lever des capitaux propres pour assurer son leadership sur l’ensemble de la filière énergétique. A l’occasion d’une privatisation, les certificats d’investissements se verraient sans doute transformés en actions. Ils seraient alors dotés d’un droit de vote qui leur fait défaut actuellement, et leur décote serait réduite significativement.

Rappel du dernier fait économique
En janvier dernier, Areva a scellé l’acquisition de la branche T&D (transmission et distribution de l’énergie). Acquise pour 920 millions d’euros, cette acquisition semble une bonne affaire puisque le PDG d’Alstom en voulait au départ 1,5 milliard d’euros. Par ailleurs, le chiffre d’affaires 2003 s’est établit à 8,25 milliards d’euros, stable d’une année sur l’autre, mais en progression de 6% à périmètre et taux de change comparables. Les résultats opérationnels et net ont été annoncés en croissance significative. Réponse mercredi 17 mars.

Analyse technique



La séance du jour semble mettre en évidence un chandelier blanc non significatif qui ne remet pas en cause la tendance de fond, baissière, amorcée depuis la mi-février. De plus, la valeur a tracé une configuration défavorable en tête et épaules (la ligne de cou, vers 215 euros a été franchie). Le risque de baisse est limité à 207 euros en première approche.
Sur le plan des indicateurs techniques, le RSI à 14 jours, situé à 39 % (précédent record à la baisse de 30 %) est sur un trend baissier de moyen terme. Le momentum à 14 jours est dans le rouge.

Edouard Ballot

Rappel du dernier conseil du magazine La Vie Financière
Le 02/01/2004 : Renforcer (la valeur côtait alors 200 €)