Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: -2- L'enseignement

  1. #1
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029

    -2- L'enseignement

    Tout le monde sait que l’éducation nationale recrache chaque année 50 à 100 000 jeunes sans diplôme et en envoie autant en faculté où ils ne passent pas la première année. Cela coûte très cher à la nation ! Et je n’insiste pas sur le sort de dizaine de milliers d’enseignants insultés, menacés voire frappés par des bons à pas grand chose qui ne comprennent rien à ce qu’ils veulent leur apprendre.

    La solution est très simple. On rétablit l’examen d’entrée en sixième afin que seuls ceux qui savent lire, écrire et compter correctement y entrent et on ramène à 15 ans la scolarité obligatoire.
    On crée des sections d’approfondissement où iront les autres pendant trois années. Il ne feront que les matières de base, français, anglais et mathématiques. A la fin de chaque année ils auront le droit de repasser l’examen d’entrée en sixième. Les notes qu’ils y auront serviront à établir un taux d’attribution des aides sociales qu’ils auront par la suite, le comportement en classe et le respect des enseignants y entrant pour 50%.
    Au nom de quoi doit-on verser le même RMI à une personne gentille qu’à celle qui a passé son temps à empêcher ses camarades de travailler et a pourrir la vie de ses enseignants ?

    Ainsi le taux d’échec en secondaire et à la faculté s’écroulera et nous pourrons réduire les sommes versées à l’enseignement qui aura moins d’élèves. Les enseignants libérés iront dans les classes d’approfondissement sur la base du système allemand que vous connaissez tous. Je vois déjà nos valeureux
    enseignants de sport ou de dessin faire des dictées avec leurs élèves et les corriger (les dictées, pas les élèves)…

    J’espère qu’il n’y pas de professeur de sport sur le forum sinon je vais me faire lyncher ! MDR

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader Avatar de kokoro
    Date d'inscription
    February 2004
    Messages
    771

    Les priorités des Français pour l'école

    Dépêche reçue le 6/04/2004 à 12:27

    Plaquette invitant enseignants et parents d'élèves à la réflexion (Photo : Mychèle Daniau © AFP)
    Les Français s'intéressent, avant tout, aux moyens de motiver les élèves et de les faire travailler efficacement à l'école pour réussir, a souligné Claude Thélot, le maître d'oeuvre du grand débat national sur l'avenir de l'école qui vient de s'achever.

    Président de la commission installée en septembre 2003 pour organiser et piloter ce débat qui s'est traduit par 26.000 réunions publiques de novembre 2003 à janvier 2004 avec 1,5 million de participants (sans compter 400.000 visites sur un site internet et d'autres contributions encore), Claude Thélot a remis au ministre de l'Education nationale François Fillon et rendu public mardi son rapport de synthèse, intitulé "Le Miroir du débat".

    "C'est un miroir qui reflète toutes les opinions, parfois diverses, parfois contradictoires, une synthèse objective et transparente de ce que pensent et disent les Français sur leur école mais il s'en dégage des lignes de force, des priorités", a-t-il déclaré à l'AFP.

    "Ainsi, sur les vingt-deux thèmes considérés comme primordiaux, qui avaient été sélectionnés pour cadrer le débat et éviter des dispersions genre +café du commerce+, près de la moitié des participants (46%) ont retenu celui portant sur les moyens de motiver les élèves et les faire travailler efficacement. J'ai été frappé par l'extraordinaire ampleur du message", a souligné M. Thélot.

    "Ensuite, ex-aequo (à 20% environ), ils ont choisi de débattre sur le socle de connaissances et de règles à maîtriser, l'adaptation à la diversité des élèves, le traitement de la grande difficulté, la violence, et comment les parents peuvent-ils contribuer à la réussite des élèves, thèmes qui rejoignent le premier. En revanche, l'Europe, l'accès au supérieur, la scolarisation des handicapés, l'évaluation et les examens ont très peu été débattus", a-t-il ajouté.


    Débat organisé au collège Hastings de Caen (Photo : Mychèle Daniau © AFP)
    "Parallèlement, quatre grandes lignes de force se dégagent et d'abord, point central, les Français veulent que l'Ecole se préocupe plus que maintenant de la maîtrise des savoirs. Il ne suffit pas de transmettre, il faut s'assurer qu'effectivement, très concrètement, cela soit compris et maîtrisé, ce qui ne va pas toujours de soi", a poursuivi M. Thélot.

    "Deux autres idées majeures, complémentaires d'ailleurs, ont été affirmées : l'école ne doit pas seulement instruire mais éduquer, apprendre à vivre ensemble. Toutefois, elle ne peut se substituer aux éventuelles défaillances de la société ou des parents. Elle doit s'ouvrir à eux, les aider et travailler en partenariat, pratiquer la co-éducation".

    "Enfin, les Français veulent que l'Ecole redevienne celle de la Nation et donc qu'elle soit lisible, compréhensible, chargée de sens pour tous, ce qui implique qu'elle se préoccupe plus de la demande (les goûts des jeunes en matière d'orientation) que de l'offre (affectations d'office en fonction de la place disponible)", a-t-il conclu.

    "Les 637 pages du rapport de synthèse constituent un miroir reflétant l'opinion des participants et non celle de la commission qui doit remettre ses orientations et préconisations en septembre. Toutefois, nous tiendrons certainement compte de ce qui a été dit, de ce qui a été très présent", a encore déclaré M. Thélot.

    Quant à la phase ultime, la rédaction d'une nouvelle loi d'orientation par le ministre, il l'estime nécessaire : "Cette loi était bonne mais elle date de 1989, elle a vieilli et je pense qu'une nouvelle loi, devrait la prolonger sans la contredire, déplacer certains accents et formuler des exigences nouvelles", a-t-il dit.

  3. #3
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    Paradoxe de l'efficacité Française :

    Notre ministre des affaires étrangères (?) ne parle pas Anglais...

    Voir les résultats du dernier test Européen en la matière ou nous aurions terminé dernier.

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader Avatar de kokoro
    Date d'inscription
    February 2004
    Messages
    771
    Citation Envoyé par ronin
    Paradoxe de l'efficacité Française :

    Notre ministre des affaires étrangères (?) ne parle pas Anglais...

    Voir les résultats du dernier test Européen en la matière ou nous aurions terminé dernier.
    Ca me parait normal, le français n'est-il pas la langue diplomatique officielle ? ( Ca sonne bizare cette phrase... )
    Et puis si on demande un certificat d'aptitude aux ministrables.... on va avoir du mal à former un gouvernement....

  5. #5
    Senior Member Yoda-Master Avatar de Fredj
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Franche Comté
    Messages
    442
    Super interessant tes idees sur l'Education (Nationale) Nemo. Faudrait que certain s'en inspire fortement.
    Tiens j'ai entendu un qui avait aussi une super bonne idée. C'etait Claudse Allègre (eh oui un socialiste mais un malaimé par son camps celui la) il disait en substance qu'un prof de sport devrait faire plus d'heure (ou gagner moins) qu'un prof de français qui a des copies a corriger. C'est plein de bon sens...mais y en aurait un paquet dans la rue a manifester contre....
    "Il a appris des étoiles que seule la lumière intérieure permet de briller"
    Paulo Coelho
    Manuel du Guerrier de la Lumière

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    1 416
    mes chers amis et administrés ,je vous le dit tout net !il n'y auras plus d'education sous ma presidence,je declare des aujourdhui les vacances illimités,ainsi les eleves vont etre heureux ! et les prof pourront se reposer !!! les rues vont se remplir de frais minois et de cris de joies ça nous changeras un peu ! cette annee c'est la jachere dans l'agreste culture !!!! et sur cette terre reposer nous avons une bonne annee pour penser notre nouveau plan d'assolement !

  7. #7
    Senior Member Jedi Trader Avatar de kokoro
    Date d'inscription
    February 2004
    Messages
    771
    Citation Envoyé par Fredj
    Tiens j'ai entendu un qui avait aussi une super bonne idée. C'etait Claudse Allègre (eh oui un socialiste mais un malaimé par son camps celui la) il disait en substance qu'un prof de sport devrait faire plus d'heure (ou gagner moins) qu'un prof de français qui a des copies a corriger. C'est plein de bon sens...mais y en aurait un paquet dans la rue a manifester contre....
    Sauf que les profs de gym qui veulent réellement enseigner on aussi un travail de préparation et que souvent ils assurent d'autres tâches au sein des établissements. Et qu'il y a beaucoup de profs qui ne passent pas des heures à corriger des copies. La première règle est de se garder des généralités.
    L'éducation nationale est difficile à réformer et il ne faut pas oublier que si ménage à faire et productivité à améliorer, il faudrait commencer par chercher au ministère, "l'administration" de l'éducation nationale necessite un fort toiletage.....

  8. #8
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Depuis près de 30 ans j'ai un ami professeur de sport (connu sur la plage) alors les préparations...

    Par contre les meilleurs entrainent bien leurs élèves dans le cadre de l'ASSU (je ne suis pas sûr du nom) et les accompagnent à des compétitions le week end donc pas mal d'heures en plus.
    Ainsi chez eux, comme dans les autres matières, les plus compétents travaillent le plus !

    Mais personne ne peut oser dire qu'un professeur de sport ou de dessin travaille autant qu'un professeur de français sauf exception !

    Jadis eux et les enseignants de dessin et musique devaient faire 2 heures de plus pour compenser (10 cela aurait été plus juste à mon avis). Un ministre qui s'est trés vite acheté un magnifique appartement place des Vosges a réduit de 2 heures le temps de travail de ces pauvres professeurs de dessin et musique. Normal il se piquait d'aimer les artistes...
    Rappelons nous mai 81, il y avait plein d'enseignants, des professeurs de sport et des instituteurs essentiellement...

  9. #9
    Senior Member Yoda-Master Avatar de Fredj
    Date d'inscription
    September 2003
    Localisation
    Franche Comté
    Messages
    442
    Excusez moi mais j'ai été quelques temps professeur (Intérimaires a l'époque) en lycée et suis peu qualifié pour émettre un avis vu ce que j'ai vu de l'intérieur du Mamouth

    En tous cas a l'epoque je percevait pour 21 heures de cours un salaire net de plus de 50 % que celui que j'avais dans une entreprise privée (pour un tout autre boulot j'en convient). Par contre sans meme tenir compte des vacances je n'avais pas pour 39 heures de travail par semaine au total !

    Bon j'ai critiqué un peu l'horaire des prof de gym mais il est vrai qu'il font aussi un travail de fond sur certain élève et que cette matère a aussi son importance dans l'éducation d'un jeune... mais bon ils font pas 35 heures par semaine c'est sur et beaucoup bien moins que mon horaire hebdo perso... mais chacun ses choix...
    "Il a appris des étoiles que seule la lumière intérieure permet de briller"
    Paulo Coelho
    Manuel du Guerrier de la Lumière

  10. #10
    Senior Member Master
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    100
    MaMMouth,comme ça il parait plus Gros !!!!

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •