Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Genet pro-nazi (?)

  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de kokoro
    Date d'inscription
    February 2004
    Messages
    771

    Genet pro-nazi (?)

    François Dufay

    Qui a chanté « les bataillons de guerriers blonds qui nous enculèrent le 14 juin 1940 posément » et les pilotes de stukas « semant la mort en riant » ? Ni Céline ni Lucien Rebatet, mais l'écrivain Jean Genet, icône de la gauche intellectuelle. Telle est la réalité occultée que rappelle un jeune chercheur, Ivan Jablonka, dans une étude décapante intitulée « Les vérités inavouables de Jean Genet ». Avant de célébrer les nationalistes algériens et les Black Panthers américains, Genet - entré en littérature sous les auspices de collaborateurs et amant, après-guerre, d'un ancien SS français - sema ses écrits d'éloges de Hitler et du « banditisme fou » de la Milice. Avant de dénoncer le massacre de Sabra et Chatila, il s'enflamma sans vergogne pour la splendeur des crimes commis à Oradour ou à Bergen-Belsen par les SS, ces voyous sublimes...


    Avec subtilité, Jablonka éclaire les ressorts de cette fascination littéraire : haine de l'ordre social, goût de la trahison, séduction érotique des « surhommes »... C'est en fait tout le mythe construit en 1952 par Sartre dans son « Saint Genet, comédien et martyr » que détricote l'auteur. Et d'abord la légende d'une enfance maudite de victime de la société qui aurait prédisposé Genet à se faire le héraut de tous les réprouvés. Or, pupille de l'Assistance publique, Genet fut en réalité un enfant choyé, un élève doux et brillant, mais révolté contre les faux affranchissements d'une république hypocrite.

    La complaisance de Sartre

    « L'insurrection de Genet, estime Jablonka, ne s'ancre pas à l'extrême gauche, dans la contestation de la propriété ou des bonnes moeurs, mais à l'extrême droite fascisante, dans l'apocalypse guerrière, l'apologie de la vie dangereuse, la superstition néopaïenne, l'exécration de la république et du confort bourgeois. »

    Sartre, pourtant, s'efforça de minorer le « philonazisme » et l'antisémitisme de son subversif protégé. Un antisémitisme qui a resurgi intact, dans les années 70, quand l'auteur des « Paravents » prit feu pour les séduisants kamikazes palestiniens

    « Les vérités inavouables de Jean Genet », d'Ivan Jablonka (Seuil, 435 pages, 23 euro).


    © le point 07/10/04 - N°1673 - Page 46 - 349 mots

  2. #2
    Member Expérimenté Avatar de kissmilov
    Date d'inscription
    June 2003
    Localisation
    Moscou
    Messages
    64

    pas le seul!

    et Doriot qui commenca communiste pour finir avec l'uniforme SS?

    rouge/brun, meme combat!

  3. #3
    bat
    bat est déconnecté
    Senior Member Jedi Trader Avatar de bat
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    656
    ce bouquin t'a plu et tu veux le partager, pourquoi ne le mets tu pas dans cette rubrique en plus de ton message? -->
    Bibliotheque

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader Avatar de xenia
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 196
    Tu sais donc pas pourquoi il ne l'a pas fait, hein Bat

    Ben parce qu'il ne sait pas faire, pardi

    P.S. Quant à Genet, c'est surtout un écrivain plus que médiocre, pouah

  5. #5
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    A Paris l'essentiel de la collaboration venait de la gauche.

    Comment pouvait il en être autrement dans un pays ou l'extrème droite depuis 70 ans était éduquée, comme toute la France dans la défiance de l'Allemagne, notre nouvel ennemi héréditaire.

    Hormis une poignée de nazillons, dans lesquels je ne rangerais pas les miliciens d'ailleurs. L'extrème droite se battait depuis le début contre les nazis. Soit autour de De Gaulle, soit autour de Pétain.

    Le choix des moyens est ensuite discutable, des deux cotés d'ailleurs.

    Avec le recul on s'apperçoit que Gaullistes et Pétainistes méritent tout autant de passer devant des tribunaux.

    Les Pétainistes (certains) pour avoir pris une part plus active que nécessaire à la collaboration. Les nazis Français. (qui dénonçaient d'ailleurs la politique revancharde mise en place par Pétain).

    Et les Gaullistes pour s'être alliés et donc être complice des crimes contre l'humanité commis par les Anglos-saxons.

    Sans parler de leurs alliés communistes qui après avoir été les premiers collaborateurs des nazis furent les responsables, par leur stratégie d'attentat, des exactions dues aux représailles...


    Cette période est la plus glauque de notre histoire et malheureusement ses conséquences sont incalculables pour le devenir de notre pays.

    La mort de Darlan a permis aux Gaulistes de se donner une place totalement usurpée. De façonner l'histoire à leur sens.

    Et de décribiliser tout le travail, autrement plus productif de Pétain pour chasser les Nazis ou relancer une France exangue. Les trentes glorieuses notamment seraient du à sa politique intérieure...

    Pour lever tout malentendu je resignale que je suis d'une famille très résistance, Gauliste.

    Ma grand mère travaillait avec le réseau de Moulin.
    Plus exactement (car le grand homme n'était pas résistant à l'origine).
    Ils (mes grands parents) connaissaient Moulin avant la guerre. Ce qui leur permit ensuite d'obtenir des faux papiers.

    Tout comme je suis venu à m'intéresser à l'histoire grace à la révolution Française et aux messages qu'elle délivrait.

    Maintenant plus je creuse (ce qui ne va pas loin pourtant), plus je me rends compte qu'entre histoire officielle et réalité ily a un fossé.

    Et que les salauds ne sont pas toujours, ou uniquement les personnes librés à la vindicte populaire...

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •