Par hasard je suis tombé sur cette valeur,quelqu'un la connait-il???Immobilier.
Infos Bourso
Nexity prépare sa mise en Bourse d'ici la fin de l'année


PARIS, 14 septembre (Reuters) - Nexity, leader de la promotion de logements en France avec un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros en 2003, a confirmé mardi avoir engagé un processus d'introduction en Bourse d'ici la fin de l'année à la demande de ses actionnaires du capital investissement.

Mais cette mise en Bourse permettra également à la société d'acquérir la structure capitalistique stable nécessaire à la montée en puissance de son activité dans le renouvellement urbain, a déclaré le président du directoire, Alain Dinin, lors d'une conférence de presse.

"On répond à une demande de nos partenaires financiers", a-t-il dit. "Mais surtout, il est temps que Nexity fasse évoluer son actionnariat. Nous avons besoin de montrer que nous avons une structure capitalistique stable et solide".

La société, dont la dette se situait au 30 juin au même niveau que ses fonds propres, vise en outre à ramener son ratio d'endettement au-dessous du seuil de 100%, un objectif qu'il n'est pas possible d'atteindre dans une structure de LBO.

Cette opération devrait également permettre au promoteur de se développer par croissance externe, notamment dans les services immobiliers, qui représentent 6% du chiffre d'affaires.

Les analystes estiment qu'il est trop tôt pour valoriser la société, mais estiment, comme l'affirme aussi Alain Dinin, que Nexity sera comparé dans un premier temps à Kaufman & Broad < KAUFMAN ET BROAD >, dont la capitalisation est de 375 millions d'euros.

Quelques analystes indiquent néanmoins qu'à première vue, la valorisation pourrait se situer dans une fourchette large située entre 450 et 700 millions d'euros pour le promoteur.


PAS D'INTRODUCTION AVANT FIN OCTOBRE

Cette introduction ne devrait pas avoir lieu avant la fin octobre, après que les analystes auront valorisé la société, que les investisseurs auront été consultés et que le conseil d'administration se sera prononcé, a fait savoir Alain Dinin.

Cette opération est dirigée par ABN Amro Rothschild, avec Calyon et la Société générale, ont précisé des analystes.

Elle sera accompagnée d'une augmentation de capital de 60 à 70 millions d'euros, avec pour objectif un flottant de plus de la moitié du capital après la levée de fonds, ont-ils précisé lundi à l'issue d'une réunion avec le promoteur immobilier. Alain Dinin s'est refusé à confirmer ces informations.

Il a néanmoins dit que la cinquantaine de dirigeants et cadres actionnaires de la société ne souhaitaient pas vendre. Les dirigeants actuels représentent 15,7% du capital de Nexity.

Les actionnaires financiers - LBO France Gestion (28,30% du capital), CDC Ixis Equity Capital (27,40%) et un fonds de Lehman Brothers (22,10%) - ont convenu qu'ils vendraient tout ou partie de leurs participations, chacun dans les mêmes proportions.

Mais Nexity a déposé vendredi un document de référence préalable à l'obtention du visa de l'Autorité des Marchés financiers (AMF) en vue d'une introduction en Bourse.

Nexity a dégagé en 2003 un résultat net, part du groupe, de 47,0 millions d'euros et un résultat d'exploitation de 134,5 millions sur un chiffre d'affaires de 1.304,4 millions.

Sur le seul premier semestre 2004, la société a vu son résultat d'exploitation progresser de 11,7% à 70,6 millions d'euros, avec un chiffre d'affaires stable, à 607 millions, avec un taux de marge en forte progression, à 11,6% contre 10,2%.

Son carnet de commande s'élevait au 30 juin 2004 à 1.169 millions d'euros, ce qui représente 15 mois d'activité.

Pour l'année 2004, Alain Dinin table sur un résultat d'exploitation de "plus de double" de celui du premier semestre.

L'activité de logement a représenté 69% de son chiffre d'affaires 2003, alors que l'immobilier d'entreprise a représenté 25%, avec un potentiel de croissance en vue d'un retournement à la hausse du marché de l'immobilier de bureaux.

A cela s'ajoutent quelques grands projets de développement urbain - à Saint-Oouen, Genevilliers, Boulogne-Billancourt et Versailles - en partenariat avec les collectivités locales qui représentent un chiffre d'affaires potentiel d'un milliard.

En termes de dividendes, la politique de Nexity devrait consister à distribuer "au minimum 30% de son résultat net", a affirmé le président du directoire de la société.