" QU'EST-CE QUE LES « GRANDS ÉLECTEURS » ?

Les Américains n'élisent pas directement leur président. Ils votent en fait pour des « grands électeurs », qui formeront le Collège électoral et éliront officiellement le président, conformément aux résultats de l'élection dans leurs Etats respectifs. Mais dans la plupart des Etats, seuls les noms des candidats apparaissent sur les bulletins de vote.


Les élections présidentielles ont lieu par Etat, et chaque Etat a un nombre bien précis de « grands électeurs ». Leur nombre est déterminé au prorata (en fonction) de la population. Un gros Etat comme la Californie aura 54 électeurs, contre un minimum de 3 pour le plus petit Etat.

Le processus est le suivant :

1) En novembre, dans chaque Etat américain, les citoyens votent.

2) Le candidat qui remporte le plus grand nombre de voix dans un Etat remporte tout l'Etat, c'est-à-dire qu'il remporte les votes de tous les « grands électeurs » de l'Etat en question.

3) Les « grands électeurs » de chaque Etat se réunissent en Collège électoral pour élire formellement le président des Etats-Unis. Ils votent conformément au résultat des élections dans l'Etat qui les a désignés. Pour être élu président, il faut une majorité absolue des voix au sein du collège électoral.

Par exemple, si les électeurs de l'Etat de Californie votent en majorité pour le candidat démocrate, les 54 grands électeurs de Californie répercuteront ce vote et voteront tous pour le candidat démocrate. Le reste des voix, exprimées en faveur des autres candidats, seront « perdues » pour ceux-ci.

Les risques du système

Cela explique que dans certains cas, lorsque les résultats des élections sont très serrés, le vainqueur puisse être le candidat qui n'a pas remporté le plus grand nombre de voix, mais bien le plus grand nombre d'Etats.

Ce cas de figure est très rare. Mais la situation s'est produite en 2000, lors du duel entre le président actuel et le candidat démocrate Al Gore. Ce dernier avait remporté une majorité de voix, mais c'est le candidat Bush qui avait remporté les élections, en remportant un maximum d'Etats et donc de grands électeurs. C'est pourquoi à l'époque, ayant constaté des illégalités, Al Gore avait demandé le recompte des voix en Floride : à quelques milliers de voix près, il aurait remporté l'Etat de Floride et ses grands électeurs, et donc les élections présidentielles.

Comment cela est-il possible ? Tout simplement parce que les résultats ne sont pas comptabilisés à l'échelle nationale, mais par Etats. Un candidat peut donc remporter la majorité absolue au collège électoral en « raflant » la mise dans de gros Etats, même en ayant une faible marge de victoire au suffrage populaire.

Lors de l'élection de novembre 2000, les problèmes posés par ce système ont été débattus sous les yeux du monde entier. Cependant, la révision du système électoral américain n'est pas à l'ordre du jour. "