Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682

    Pétrole, croissance et récession :

    Je propose que ce sujet reste ici une journée ou deux, le temps qu'il soit quelque peu consulté. Ensuite je ne sais pas, destruction ou stocké dans les documents. Mais le contenu de ce texte est il une surprise...





    " Pétrole, croissance et récession 12/04/05


    Les économistes avertissent aujourd'hui qu'un baril de pétrole entre 80 et 100 dollars garantit une récession. Leurs déclarations passées incitent à relativiser ce pronostic.



    L'été dernier, un tiers des économistes interrogés par le Wall Street Journal assuraient que l'économie américaine ne pourrait échapper à une contraction si le prix de ce même baril de brut dépassait... 50 dollars, soit le prix des "futures" depuis le mois de février dernier.


    Or la croissance a probablement dépassé 4% au cours du premier trimestre.


    Et les mêmes experts prédisent en moyenne une croissance de l'ordre de 3,6% pour la première économie mondiale sur l'ensemble de l'année 2005. La moitié d'entre eux, sollicités de nouveau en avril par le quotidien américain, juge désormais que le baril devra dépasser 90 dollars l'unité pour que la récession se concrétise.


    Il faut louer la franchise de John Lonski, chef économiste de Moody's et l'un de ceux à émettre voici huit mois un pronostic erroné. "Les économistes comme d'autres ont du mal à comprendre comment les prix du pétrole affectent l'économie."



    Cette difficulté est de deux natures.
    Certes, chacun admet que la montée des prix du pétrole pèse sur la croissance. Dans quelles proportions, en vertu de quels mécanismes ?

    A ces questions, il n'existe à ce jour pas de réponse claire et définitive.

    Le second casse-tête consiste à mesurer les effets non pas de la hausse en tant que telle, mais de sa rapidité - le prix du baril a quasiment doublé en un an.
    Là encore, les experts sont unanimes à considérer que la violence des mouvements affecte l'économie, mais se gardent de quantifier cette théorie.


    Certes, les chiffres continuent à circuler.

    La semaine passée, le FMI a fait savoir qu'il tablait désormais sur un prix moyen du baril de près de 52 dollars en 2005, et que cette poussée de fièvre amputerait la croissance mondiale de 0.25 à 0.50%. Quelques jours plus tôt, la Commission européenne avait elle aussi révisé à la baisse ses prévisions de croissance pour la zone euro à 1,6% en 2005.


    Le passé incite toutefois à considérer de telles prédictions avec prudence.


    Ces derniers mois, les économistes américains ont sans doute sous estimé l'impact de la dégringolade de la dépendance pétrolière américaine (il faut aujourd'hui aux Etats-Unis 55% de pétrole de moins qu'il y a trente ans pour produit un dollar de PIB). On ne peut exclure aujourd'hui que les experts qui pensent que seul un baril à plus de 90 dollars peut plonger l'Amérique dans la récession se trompent de nouveau. "

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2 464
    J'ai entendu hier que le pétrole devrait à CT revenir à 40$ et les matières premières en général devrait baisser dont le fer - 40%.
    En tout cas Total chute ce matin: un prémice
    @micelement.

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Le président d'Arcelor reconnaissait sur bloomberg qu'ils étaient actuellement sur un haut de cycle...

    Par ailleurs la Chine est annoncée bien ralentissante...

    Ca devrait calmer le jeu.


    Certains objectifs de cours pour le pétrole en début d'année étaient très bas, dans les quanrante, peut être même (de mémoire, à vérifier, trente cinq). Ca doit pouvoir se retrouver dans la file "Brent", forum "dérivés"

    Bonne journée Cinna.





    Retrouvé :

    " Donné en hausse sur moyen, long terme en général.

    Mais correction sensible serait attendue.

    Total parle de 30 dollar le baril, 35 sont évoqués aussi pour 2005. "


    29/11/2004.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Ben voilà, un gentil administrateur peut peut être exiler ou détruire c message.

    Allez à plus Inch 'Allah.

    Départ en voyage. Calme, pas très loin à priori. Scandinavie envisagée mais le temps grisate rebute Sly...

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

Discussions similaires

  1. le Trader qui rêve d'une récession....
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/09/2011, 01h52
  2. récession en France
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/05/2009, 12h32
  3. Récession à venir en France :
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2009, 10h46
  4. Récession? Résultats à venir...
    Par ronin dans le forum Actions, Dérivés, Indices ...
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/01/2008, 13h13
  5. Pétrole et valeurs pétrole...
    Par ronin dans le forum Actions
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/05/2005, 14h46

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •