Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029

    Les technocrates ont encore frappé !

    66% des souris ayant mangé des huitres sont mortes donc interdiction de manger les huitres d'Arcachon.

    Si vous ou moi devions organiser ces tests nous prendrions 2 lots de 15 souris de deux origines différentes, nous leur ferions manger des huîtres et on calculerait le pourcentage de mortalité.

    Les technocrates eux ont pris...3 souris!
    Deux étant mortes dans la semaine ils en ont conclu que les huitres étaient toxiques...

    Si l'une est morte d'aérophagie pour ne pas avoir digéré l'huître et l'autre d'une crise de désespoir pour avoir vu mourir sa copine ils en déduisent qu'il y a 66% de mortalité.

    Et mon pied dans leur fondement cela ferait combien de pourcentage d'enfoncement?

    Comment peut-on faire des statistiques à partir d'un ensemble de trois éléments?

    Voilà des technocrates à virer.

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader Avatar de SETH
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    992
    Et mon pied dans leur fondement cela ferait combien de pourcentage d'enfoncement?

    Ca j'ai la réponse ca dépend :

    de l'énergie utilisée pour le geste technique
    de la forme de la chaussure
    de l'angle d'attaque du pied par rapport à la cible

    je préconise donc un tir direct, avec beaucoup d'énergie, et avec une chaussure à bout très étroit !!! le résultat sera "enfondement maximum"

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 167

    euh c'était pour économiser les souris?

    En attendant ,il y en a qui aimeraient bien pouvoir retravailler.
    Carpe Diem (Le Cercle des poètes disparus)

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Résultat de l'action de notre préfet : manifestation violente à Arcachon avec garde à vues et demande d'estimation des pertes des ostréiculteurs demandée le lundi pour...la veille !

  5. #5
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Les technocrates de l'Ifremer continuent à faire crever les souris à l'unité.

    Celles de Vendée ont survécu !

    Les souris ne sont pas nourries avec des huitres mais on leur injecte le produit. Elles crèvent mais les analyses détectent des algues en dessous des doses considérées comme nocives.

    Seraient les injections qui seraient mal faites?

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    De nouvelles analyses seront faites lundi, il n'y a pas urgence, la profession ne perd que 120 000 € par jour d'aprés leurs estimations.

    Il me semble que avec 2000 € par tête de pipe de l'ifremer nos gouvernants auraient trouvé deux ou trois personnes pour faire des analyses demain et gagner éventuellement 24 heures. Moi à ce prix là je bosse le dimanche !

    Bof ce sont les contribuables qui payeront, alors 120 000 € de plus ou de moins...

    PS S'il s'avèrait que leurs tests étaient mal faits et que les huitres (les producteurs continuent à en manger eux) étaient sans danger ils vont rembourser à l'ifremer?
    Mais oui...car l'ifremr c'est l'état donc ou on va payer parce qu'à l'ifremer ils ont mal fait les tests (peu probable mais possible) ou l'état va payer en aide. Dans les deux cas on va raquer...

    RPS Si l'ifremer s'est trompé j'espère que des sanctions seront prises, style mise à la retraite anticipée avec bonification de 100 000 € pour adoucir le fait qu'ils ne vont plus pouvoir travailler.

  7. #7
    Senior Member Yoda-Master Avatar de Mac The Knife
    Date d'inscription
    December 2004
    Messages
    205
    Nemo

    Tes posts m'inspirent quelques réflexions, que je résume rapidement - car, par nature, j'évite toutes les discussions style "café du commerce", discussions qui ne mènent généralement pas bien loin ni les protagonistes ni ceux qui perdent leur temps à les lire.

    Mais quand même:

    1/ les français, mus par leur désir d'assistance toujours plus étendu et toujours inassouvi, réclament depuis quelques années ce qu'on appelle d'une façon générique " un principe de précaution". Ledit principe devrait -s'il était universellement appliqué- les mettre à l'abri par exemple aussi bien des aléas de la médecine, de ceux de la météorologie car il fait trop sec, trop chaud, ou bien il pleut trop, il gèle,etc..; du risque que leurs bambins encourent en s'accrochant à un poteau d'un but de foot, ou encore se cassent la figure en pratiquant des sports extrêmes, ou encore que sais-je, du risque de recevoir un météorite sur la tronche, peut-être.
    Alors là, un fonctionnaire sans doute très zélé, n'a pas voulu courir la responsabilité de se voir un jour traîner en justice parce qu'il aura laissé au quidam la possibilité - infime sans doute - de choper on ne sait quelle maladie, peut-être encore méconnue? - en consommant une huître dont on dira alors qu'il était criminel de la mettre sur le marché...
    Les français, et par delà eux, les ostréiculteurs, n'ont que ce qu'ils ont bien voulu avoir.

    2/Nombre de professions libérales, ou de commerçants, ou de chefs de petites entreprises, ou encore d'artistes ou d'artisans de tout poil se sont trouvés un jour sombre de leur vie en très grande difficulté financière. Et ce, sans qu'ils puissent en être eux-mêmes responsables. A cause de la concurrence sauvage, de la maladie, d'une séparation, bref...
    Ce jour-là, ils perdent tout, se retrouvent parfois ruinés, endettés, et dans une situation personnelle pour certains catastrophique, mettant leur propre existence en jeu.
    Mais ce jour-là également, qui vient à leur secours? qui peuvent-ils appeler à l'aide? vers qui peuvent-ils se tourner pour quelque aide financière ou autre?
    Certainement pas vers l'Etat, qui lui, par contre, a toujours la main à la poche pour indemniser nos chers (très chers, même) agri, viti, ostréi, et autres culteurs de la même eau.
    Ceux-ci ont choisi une profession qui comporte certains risques. Mais ils n'acceptent pas de les assumer. C'est à la collectivité nationale de toujours et encore plus devoir les indemniser...

    Et cela, parce qu'ils représentent un poids politique certain.

    Alors plutôt que de passer son temps en jérémiades sur leur sort, ou de recommander systématiquement en bas de post de voter non (ou oui, d'ailleurs..) à cause de tel ou tel article de la Constitution Européenne, il serait plus approprié de souhaiter que les français changent petit à petit de mentalité, et deviennent tout simplement plus responsables de leurs propres actes et de leur propre conduite. En d'autres termes, qu'ils cessent d'être des perpétuels assistés.

    MTK

Discussions similaires

  1. et si on riait.... encore un peu
    Par effer dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/08/2011, 07h53
  2. Encore des bonus...
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/03/2009, 14h53
  3. Stérilisons les technocrates
    Par nemo dans le forum Xenia
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/05/2005, 14h11
  4. Alcatel : et ça continue encore et encore ...
    Par Tunta dans le forum Analyse Technique
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/02/2005, 11h09
  5. Anniversaire encore
    Par nemo dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/05/2003, 15h03

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •