Marrant cette poussée des volumes (enfin pour un machin habituellement peu actif).

Le marché aurait-il pris conscience de l'intérêt des derniers rachats de sociétés ?