A quelques jours près, j'assistais au Salon du Bourget à la première présentation en vol au Public de la Caravelle. Après l'échec du "Comête" britannic qui explosait en vol, ce fût le premier avion commercial à réaction. Car si j'ai bonne mémoire, le Boing 707 qui était un avion militaire à l'origine, n'arrivera sur la marché que plus tard. Les lignes de la Caravelle fût un évènement avec ses réacteurs à l'arrière afinant la pureté de l'aile.
A ce même Salon fût également présenté le LE DUC 021 avion de chasse à stato-réacteur dont la vitesse était "sans limites". Il n'y eu pas de suite car il consommait trop. Il était fabriqué à Nantes. (Déjà à cette époque, les Bretons étaient forts" ) Cet avion ne pouvait décoller seul. Le stato-réacteur ne fonctionnait qu'une fois l'avion en mouvement. C'est sur le dos d'un "Languedoc" qu'il prit son envol. Viendra ensuite le LE DUC 022 qui, munit d'un petit réacteur, pouvait décoller tout seul. La particularité de cet avion était la cabine du pilote située au milieu de l'entrée d'air du moteur.
A cette époque chaque avion avait sa personnalité (comme les voitures). Maintenant, il faut repérer sur la carligue la marque et le N° du modèle pour identifier un avion. Ils se ressemblent tous à part le nombre de moteurs et leur volume.
Nostalgie quand tu nous tiens
@vionnement