Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: pour sourire

  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de kokoro
    Date d'inscription
    February 2004
    Messages
    771

    pour sourire

    J'aurais au moins appris ce qu'est un "MPT"


    Tendances moto - Les essais de Marine
    Harley-Davidson 883 - Sportster Low : rase-bitume

    Pour satisfaire une clientèle féminine et les motards de petite taille, Harley-Davidson décline son best-seller dans une version rabaissée.

    Marine de La Horie

    Difficile de trouver mieux que Saint-Tropez, envahi de milliers de bikers cloutés, frangés et tatoués, pour cause de rassemblement annuel, pour essayer la dernière Harley-Davidson. Les mauvaises langues persiflent que le 883 Low est réservé « aux gonzesses et aux nains de jardin ». Mais cette moto rabaissée devrait séduire tous les MPT (motards de petite taille). Le fait que leurs pieds ne touchent pas terre ne doit pas les priver du rêve américain !

    Commençons par écarter toute philanthropie. Les têtes pensantes de Harley-Davidson sont parties du constat que plus de 10 % de leur clientèle portait des jupes. Du haut de mon 1,65 mètre, c'est sans peine et sans chaussures compensées que j'enfourche mon destrier. Rien, pas même un logo, ne trahit que je suis sur une moto rabaissée. Ouf ! Sur la route, ce petit roadster se montre très maniable grâce à son large guidon. Pas vraiment conçu pour pulvériser des records de vitesse, c'est un engin très agréable à conduire et idéal pour se balader le nez au vent. La tenue de route est excellente même si les suspensions (également rabaissées) sont un peu rudes et si le freinage manque parfois d'un brin de mordant.

    Les chromes sont là. Rallye annuel oblige, toute la région vit au rythme des Harley. A côté de ces aficionados qui ont lourdement customisé leur destrier, ma moto bleue toute neuve est loin de ressembler à un sapin de Noël. Mais les chromes sont là et l'honneur est sauf.

    Avec mes pots d'échappement d'origine, j'émets à chaque accélération un son qui, s'il m'impressionne beaucoup, fait ricaner tous mes voisins de feu rouge. Ces derniers ayant tellement trafiqué le leur, je crois qu'un Mirage décolle à côté de moi dès qu'ils me dépassent.

    Difficile de trouver des défauts à cette petite moto. Mais, après mûre réflexion, je regrette la selle monoplace, livrée en série. Du coup, pour emmener son amoureux en balade, il faudra passer par la case « customisation ». Un passage obligé pour tout « harleyiste » qui se respecte. Mais là, difficile de ne pas sombrerdans la spirale infernale et de ne pas s'offrir le guidon en forme de cornesde vache, les sacoches à clous et leblouson à franges...

    Trois questions à Jean-Luc Mars, directeur général Harley-Davidson France
    Pourquoi avoir imaginé une moto rabaissée ?

    Nous avions la volonté de nous adapter à une nouvelle clientèle féminine, qui représente environ 12 % de nos ventes. C'est nettement supérieur aux autres constructeurs. Nous sommes persuadés que cette clientèle va croître. Nos motos sont liées au plaisir, et non à la vitesse. Les femmes recherchent un bel objet pour se balader, sans idée de performance. Elles nous demandent régulièrement des motos faciles à manoeuvrer. Cette moto est aussi destinée aux motards de petite taille.

    En plus d'avoir touché à la hauteur de selle, vous avez baissé vos tarifs. Cela fait-il partie de votre stratégie de conquête ?

    Tout à fait. Certaines études ont montré que le prix était souvent un obstacle à l'achat. Beaucoup de motards européens pensent encore qu'une Harley-Davidson coûte 15 000 euros. Alors que notre premier prix est le Sportster 883 R, à 7 995 euros. Nous avons aussi profité de la marge de manoeuvre que nous donne le cours actuel du dollar pour baisser nos prix.

    La répression en termes de limitations peut-elle jouer en votre faveur ?

    Il n'y a pas que la vitesse et la performance dans la vie. Notre but est d'expliquer - sans arrogance - aux autres motards nos valeurs et le plaisir que l'on peut avoir à se balader, à se retrouver lors d'un rassemblement ou à personnaliser sa moto [NDLR : les harleyistes dépensent en moyenne 2 000 euros d'accessoires sur leur moto]. Tout cela fait aussi partie du plaisir






    © le point 30/06/05 - N°1711 - Page 106 - 366 mots

  2. #2
    Senior Member Yoda-Master
    Date d'inscription
    February 2005
    Messages
    338

    Betisier des policiers

    (extraits de rapports authentiques) :

    - Le suspect s'est alors décidé à passer aux aveux sans même qu'on ait à le
    frapper.

    - Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile d'aliénés,
    il a été conduit au poste de police.

    - Il lui bottait le derrière à tour de bras.

    - N'ayant pu abuser de la jeune femme, il la viola sauvagement.

    - L'homme était assez lucide pour constater qu'il n'avait plus toute sa
    lucidité.

    - Ayant perdu les deux bras, le conducteur faisait de grands signes pour
    attirer l'attention des autres automobilistes.

    - Bien que nous étions 5 à encercler l'homme, celui-ci réussit à s'enfuir
    sans difficulté.

    - N'écoutant que son courage, la policière fut obligée de battre en
    retraite.

    - Pour sortir, il est clair que l'homme avait d'abord dû entrer.

    - Les recherches ont permis de retrouver rapidement les 5 cadavres des 2
    disparus.

    - Personne n'ayant donné les ordres nécessaires, il n'était pas difficile
    d'y obéir.

    - Nous avons été obligés de constater le décès avant que le mort ne nous
    décrive son agresseur.

    - Un violent coup de marteau l'avait cloué au lit depuis deux jours.

    - Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés.

    - Il est à noter que les deux véhicules sont entrés en collision l'un avec
    l'autre exactement le même jour.

    - Le plaignant, visiblement en état d'ébriété, prétendait s'appeler Jésus
    et signa le formulaire d'une croix.

    - L'homme qui était aussi sourd que son épouse, ne semblait pas s'entendre
    très bien avec elle.

    - C'est la pluie qui empêcha le policier de s'apercevoir qu'il neigeait.

    - Les neufs coups de couteau sur le cou et le visage de la victime
    laissaient croire à une mort qui n'était pas naturelle.

    - L'homme n'accepta de signer la déposition que du bout des lèvres.

    - La tête ne lui tenait plus que par la peau du derrière.

    - Mort sur le coup, l'homme avait déjà été victime d'un accident identique
    l'an dernier.

    - Percé de plusieurs balles, le cadavre flottait quand même dans la
    rivière.

    Sarko ya du boulot

Discussions similaires

  1. Pour sourire, voir plus si affinités ....
    Par kokoro dans le forum Xenia
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/01/2008, 14h35
  2. Comment j'ai retrouvé le sourire
    Par tibonz dans le forum Actions
    Réponses: 22
    Dernier message: 10/03/2006, 16h00
  3. Réponses: 19
    Dernier message: 26/11/2005, 10h18
  4. pour sourire............
    Par kokoro dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/10/2004, 14h59
  5. sourire
    Par kokoro dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/05/2004, 14h55

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •