LONDRES, 7 juillet (Reuters) -

Des morts sont à déplorer dans la série d'explosions qui a frappé le système de transports publics de Londres jeudi matin à l'heure de pointe, a fait savoir une source au sein d'une société de transports.

Le ministre de l'Intérieur, Charles Clarke, a déclaré que les explosions avaient provoqué de "terribles blessures" et la police a précisé qu'il était encore trop tôt pour dire si elles étaient le résultat d'un attentat.

Un médecin a parlé de 90 victimes à la station de métro d'Aldgate.

Les causes des incidents, qui surviennent au lendemain de la nomination de la capitale britannique comme hôte des Jeux olympiques 2012 et au moment où les chefs d'Etat et de gouvernement du G8 se retrouvent en Ecosse, sont inconnues