Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: USD/YEN

  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682

    USD/YEN

    A garder à l'oeil aussi.

    Des histoires de rapatriements de fonds aux Japon, idem aux USA alors ça devrait bouger. Pas tout compris , sinon qu'il devrait y avoir du mouvement intéressant. Effectivement il semblerait que ce soit régulier sur les fins, début d'année...

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Je vous rappelle qu'il sagit d'un fonctionnement par paire.

    Le graphe s'applique directement à la première monnaie. En l'occurence le dollar monte et le yen descend.

    J'en connais qui lisent parfois à l'envers, devinez qui...


    "Principaux facteurs mouvement du YEN:

    - D'une part, les interets: presque nuls au japon, donc, les etrangers n'achetent pas du yen pour placer leur argent dans des obligations.

    Par contre, les japonais, eux, achetent du dollar, euro ou livre pour acheter des obligations (c'est surtout la grande cause de la baisse du yen en ce moment).


    - Le gros point positif du yen est son exportation (donc, achats de yen lors de rapatriement).

    Le rapatriement de JPY au Japon est un phénomène qu'il faut pas sous estimer vue les montants. Par ailleurs, c'est un facteur intégré par tous les spéculateurs donc faire très attention.

    Pour l'instant il n'est pas conseillé de vendre (dollar) puisque c'est un plus haut historique de l'année, stops de protection encore plus de rigueur."



    "La devise japonaise pourrait à court terme tirer un certain soutien de la nécessité pour les exportateurs de rapatrier leurs bénéfices réalisés à l'étranger avant la fin du premier semestre de l'année fiscale japonaise à la fin du mois de septembre. "

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    118.28 à 116.89 sur double bottom et divergences haussières en hourly = 1.39. 8.47 dollars le pip.





    CHANGES: Le dollar/yen n'aurait pas fini de monter


    LONDRES (Dow Jones)--Les facteurs techniques sont tous en place, les flux de capitaux sont bien établis et maintenant, même la possibilité d'une opposition des autorités japonaises à une nouvelle appréciation du dollar face au yen semble avoir disparu.

    Des responsables du ministère japonais des Finances ont en effet déclaré jeudi qu'ils ne voyaient aucune objection à une poursuite de la hausse du billet vert par rapport au yen.

    "Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de prendre des mesures en faveur du yen", a indiqué ainsi Hiroshi Watanabe, le vice-ministre des Finances chargé des affaires internationales.

    Pour Tony Norfield, responsable de la recherche sur les changes chez ABN AMRO, l'attitude des autorités japonaises autorise à conserver un objectif de 120 yens pour le dollar sur les trois prochains mois. "La possibilité d'un relèvement des taux d'intérêt au Japon était considérée comme un frein possible pour le dollar, mais pas pour très longtemps, et maintenant la perspective d'une hausse de la taxe sur la valeur ajoutée au Japon en 2007 serait un facteur négatif pour le yen sur le plus long terme encore", observe-t-il.

    Mais alors que de nombreux analystes tablent sur un nouveau renforcement du dollar par rapport à la devise japonaise, certains commencent à tirer la sonnette d'alarme pour le plus long terme.

    Les stratèges de JP Morgan soulignent que c'est le yen qui a accompli la plus forte progression parmi les grandes devises face au dollar au cours de la semaine écoulée, même si c'est lui qui a le plus reculé sur deux mois.

    La banque indique que les positions courtes sur le yen semblent être dénouées juste avant le seuil de 120 pour le dollar/yen.

    Ainsi, même si la banque pense que la paire dollar/yen va continuer à monter du fait des perspectives de nouveaux relèvements des taux aux Etats-Unis, elle prévient que le seul poids des positions courtes pourrait induire des ajustements rapides en faveur de la devise japonaise.


    Vendredi matin, le dollar a cédé du terrain face au yen, apès l'annonce de statistiques un peu meilleures que prévu sur le produit intérieur brut nippon, qui ont montré que l'économie japonaise était toujours sur la voie du redressement. A 10h30, le billet vert cotait 118,10 yens, contre 118,22 yens jeudi soir à New York.

    Cependant, d'autres statistiques ont montré que les pressions déflationnistes s'aggravaient au Japon, ce qui va plutôt dans le sens d'un maintien de la politique de taux zéro dans ce pays.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Vigoureux en ce début de semaine :

    Dans les 70 pips à prendre.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  5. #5
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Avalement haussier en hourly, mais fléchissement en 15'.

    Les cours sont venus se reposer sur la MM bol pour repartir à la hausse.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Le yen restait sous pression mercredi, à la suite de l'intervention du Premier ministre Junichiro Koizumi lundi en faveur de la poursuite de sa politique monétaire actuelle, dite "d'assouplissement quantitatif", combinant la profusion de liquidités sur le marché interbancaire et le maintien de taux d'intérêt nuls.


    "Cela signifie que la perspective d'un creusement des différences de taux d'intérêt (entre les Etats-Unis et le Japon) va devenir plus probable, alors que Ben Bernanke va mener une politique monétaire dans la lignée de celle d'Alan Greespan", a commenté M. Amaya.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  7. #7
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    L'euro au plus haut de l'année face au yen et se stabilise face au dollar


    L'euro a atteint son plus haut niveau de l'année face au yen mercredi, à la veille d'une probable hausse du principal taux directeur de la zone euro par la Banque centrale européenne (BCE).

    Par ailleurs, la monnaie europénne se stabilisait face au dollar, malgré plusieurs indicateurs américains jugés bons, en particulier une croissance américaine au troisième trimestre supérieure aux attentes du marché.


    La monnaie nippone est handicapée par le maintien à 0% des taux directeurs japonais car mécaniquement les autres devises sont mieux rémunérées que le yen.


    Une hausse des taux de la zone euro jeudi renforcerait encore le différentiel de taux entre les zone euro et yen.


    Le dollar n'a pas profité mercredi de données économiques pourtant plutôt favorables. Non seulement la croissance américaine a été revue en hausse, à 4,3% en rythme annuel contre une première estimation de 3,8%, mais cette hausse a dépassé les attentes des économistes, qui tablaient sur 4%.


    "Les investisseurs ont tellement de dollars qu'il faudrait d'autres éléments pour provoquer de nouveaux achats", a indiqué David Gilmore, analyste de FX Analytics pour expliquer la bonne tenue de l'euro.


    "Pour l'instant, il semble qu'une croissance en hausse et la hausse des taux de la Fed ne suffisent plus à faire monter le dollar", a-t-il ajouté.


    Le relèvement de son taux directeur par la Réserve fédérale américaine soutient mécaniquement le dollar.


    Pour Iain Stannard, de BNP-Paribas, la stagnation du dollar s'explique aussi par le tarissement des flux de capitaux liés au Homeland Investment Act (HIA), qui permet aux sociétés américaines de rapatrier les bénéfices effectués à l'étranger à un taux de taxation réduit avant la fin de l'année. Ces flux avaient depuis début novembre grandement contribué à soutenir le dollar.


    Le marché des changes n'a pas réagi à la publication du Livre beige de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui a fait un point sur les perspectives de l'économie américaine.

    Jeudi, la Banque centrale européenne (BCE) devrait procéder à un relèvement de son taux d'intérêt directeur de 25 points de base, à 2,25%.


    Cet événement est intégré par les marchés, qui seront surtout attentifs à la conférence de presse suivant cette décision, dont ils espèrent qu'elle éclairera les perspectives de politique monétaire à un peu plus long terme.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  8. #8
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Pas eu grand chose pour soutenir le Yen. Même face au dollar.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  9. #9
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Le dollar sous pression après déficit commercial, inquiétude sur les taux US


    Le dollar était en léger mieux face à l'euro jeudi matin sur le marché des changes mais restait sous pression en raison de l'annonce la veille d'un nouveau déficit commercial record pour les Etats-Unis en octobre et d'inquiétudes sur l'évolution des taux d'intérêt américains.



    Selon des courtiers, le dollar a subi mercredi ses plus grosses pertes en une journée face au yen depuis des années, pâtissant de l'annonce d'un nouveau record du déficit commercial américain, de la publication au Japon de l'indice Tankan de confiance des grandes entreprises manufacturières nippones, qui a légèrement progressé en décembre, et des signes d'un changement dans la politique monétaire américaine.Le billet vert a atteint un plus bas depuis novembre, cotant dans la nuit à 116,71 yens.


    "Le dollar a un peu récupéré de ses pertes grâce à des ajustements de positions mais les investisseurs n'ont pas eu vraiment d'incitations à acheter la devise américaine", a indiqué Yoshiro Nomura, chez Trust and Custody Services Bank.

    Dans une séance peu active de fin d'année, ils ont plutôt été incités à continuer de soutenir le yen, a-t-il ajouté.

    "Vu le creusement inattendu du déficit commercial américain et le changement de perspectives sur les taux d'intérêt, le dollar pourrait tester le niveau des 115 yens", a de son côté estimé Kazuhiro Nishina, chez Aozora Bank.

    Le déficit commercial américain s'est creusé en octobre à 68,9 milliards de dollars, contre 66 milliards en septembre, et contre des attentes moyennes limitées à 62,8 milliards.

    Le dollar avait déjà été affecté par la publication mardi du communiqué de la Fed qui, en retirant le mot "accommodante" pour désigner sa politique monétaire, a laissé entendre que la fin de la hausse des taux était envisageable.


    La publication, mercredi pendant les échanges asiatiques, d'une enquête Tankan signalant un rebond de la confiance des entrepreneurs japonais, explique aussi que le marché n'ait pas soutenu le dollar à la hausse, selon des courtiers.

    Le marché attendait jeudi la publication de nouveaux indicateurs notamment, aux Etats-Unis, l'indice des prix à la consommation pour novembre, les chiffres de la production industrielle pour novembre et l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie pour décembre.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  10. #10
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Des devises principales, c'est le yen qui retenait le plus l'attention des économistes lundi matin, alors que sa poussée de la semaine dernière semblait avoir atteint sa limite.

    La semaine dernière, le yen avait nettement progressé contre le dollar comme contre l'euro, un mouvement qualifié de correction technique par les cambistes.

    "Le marché avait pris une position courte excessive sur le yen", remarquait Daragh Maher, économiste à la banque Calyon.

    Autrement dit, les investisseurs étaient tous vendeurs, et leurs portefeuilles étaient dépourvus de yens, une situation qu'ils ont dû corriger "à la va-vite" la semaine dernière, selon Daragh Maher, pour équilibrer leurs positions.

    Lundi matin, le rebond du yen laissait place à son tour à un léger recul.

    Pour Derek Halpenny, économiste à la banque Tokyo-Mitsubishi, les gains du yens pourraient être effacés en quelques semaines.

    "Les investisseurs vont se rendre compte que ce rebond du yen n'était rien d'autre que le résultat de liquidations de positions courtes avant la fin de l'année", argumentait-il.

    Aussi, dès 2006, la faiblesse intrinsèque du yen, due au fait que les taux d'intérêt japonais sont nuls, pourrait refaire surface et aggraver le recul déjà constaté de la devise nipponne.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •