Le fisc vénézuélien, Seniat, réclame à Repsol YPF (REP.MC), Total Oil (TOT) et Teikoku Oil (1601.TO) des arriérés d'impôts pour un montant total de 223,7 millions de dollars.


La filiale de l'espagnol Repsol devra payer 243 milliards de bolivars (113 millions de dollars), alors que Total Oil & Gas Venezuela devra verser 231 milliards de bolivars (107,4 millions de dollars), a déclaré à Dow Jones Newswires Diana Vargas, directrice de Seniat dans la région de Caracas.


Par ailleurs, une filiale du japonais Teikoku Oil a été informée qu'elle devait 7 milliards de bolivars (3,3 millions de dollars), a indiqué D.Vargas.


Les dirigeants des compagnies pétrolières n'étaient pas disponibles pour apporter un commentaire.


Les impôts impayés des trois compagnies ont été révélés par des enquêtes menées sur les exercices fiscaux de 2001 à 2004 sur l'ensemble du secteur.