Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2 464

    Qui avait dit qu'il fallait vendre en Mai!

    Quelle déculloté
    Si "j'aurais" su, j'aurais tout vendu, surtout mes Cox
    (tiens: la tête rouge est indiqué: mad! ça veut dire bon en Breton!!!=
    micalement.

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader Avatar de esope
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 297

    Homme de peu de foi



    Arvenne qui s'affole à la brise matinale sans attendre le sursaut vespéral


    vois comme le cacounet a de la ressource , pour l'instant

    et puis , tout un chacun ici bas sait pertinemment que l'ami breton ne vend jamais , un vrai père tranquille de la bourse

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 167

    bin heureusement ça à l'air reparti,parceque comme Cinna

    pas de protection en cas de baisse.Du coup ,ça va m'obliger à étudier un peu plus sérieusement ce problème.
    Carpe Diem (Le Cercle des poètes disparus)

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2 464
    Nous suivons comme des moutons WS qui est vert et bien vert maintenant.
    Tu vois Effer si tu avais mis des stop, ils auraient tous sauté.
    Quant à toi, mon fabuliste, je n'ai rien à voir avec l'Arverne mais plutôt la Vénétie armoricaine.
    micalement.

  5. #5
    Senior Member Jedi Trader Avatar de deneb
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Constellation du Cygne
    Messages
    943

    Un petit warrant pas trop dangereux pour se couvrir

    2597Z élasticité 11.27, facteur temps -4.03% par semaine, échéance 19-09-07


    3589B échéance 21/09/07 élasticité -9.26% théta -2.49%/semaine


    Pour ceux qui aiment jouer avec le feu le moins dangereux parmi les dangereux:

    2971B échéance proche 15/06/07 gain: -24.18% par % de variation du CAC perte de valeur de -23.68% par semaine (à CAC constant)
    pas y rester plus de 10 jours, le warrant ne se négocie plus après le 6/6

    Je considére que l'optimum dans toute les circonstances est le rapport élasticité sur théta le plus élevé possible.

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 167

    puisqu'on en est au warrants ,je pensais CAC40 6150TS 1207C

    CAC40 6150TS 1207C DE000CG42EU0 - 4260C

    Ce soir il perd 57 %,le problème étant de savoir si la bourse va remonter et si oui combien de temps?
    Pour le warrant,c'est "quelqu'un" d'un forum Bourso qui m'en a parlé,mais je ne retrouve pas le message.


    D'après ce texte vu cet après-midi sur Bourso
    Cercle Finance le 18/05/2007 13h40
    Un CAC40 euphorique à 2 heures du basculement sur juin.

    (Cercle Finance) - Le CAC40 pulvérise un nouveau record annuel (à 6.085Pts) au lendemain d'une consolidation de Wall Street... après avoir stagné la veille alors que les indices US avaient pris +0,9% mercredi soir.

    Ceci peut apparaître paradoxal mais le scénario retrouve une cohérence en tenant compte de l'expiration des options et contrats sur indice mensuels (la compensation sur le CAC40 interviendra à 16H... et l'accélération à la hausse du milieu de la matinée s'interprête comme d'habitude par un test de la résistance et de la 'profondeur' des carnets d'ordres avant de basculer sur le mois de juin).

    Les traders américains devraient pour leur part propulser le Dow Jones au-delà des 13.500Pts dès l'ouverture et permettre aux indices US d'aligner une 7ème semaine de hausse consécutive (ainsi qu'un 3ème mois d'ascension ininterrompue, sans la moindre consolidation intermédiaire pour le Dow Jones).
    Le recul de -0,6% de Tokyo ce matin n'inquiète personne, ce mouvement s'étant accompagné d'un fléchissement du Yen... ce qui entretient l'expansion du 'carry-trade' (et alimente les marchés en liquidités).


    Enfin, aucune publication macroéconomique n'étant prévue aujourd'hui, les risques de voir la tendance se retourner apparaît faible... et l'annonce de la formation du nouveau gouvernement français est conforme aux anticipations (et aux souhaits de beaucoup d'opérateurs).

    Dans ce contexte, l'attention des investisseurs se porte pour l'essentiel sur l'actualité des entreprises et les recommandations d'analystes.

    Sur le CAC, Renault prend 2,3% alors que - selon certaines sources de marché - Merrill Lynch aurait relevé à son tout sa recommandation sur le constructeur.

    Arcelor Mittal (+3,2% à 43,9 euros) prend la tête des plus fortes hausses du CAC sur des commentaires d'UBS. Le bureau d'études, qui affiche une recommandation d'achat sur le titre du sidérurgiste, a relevé ce matin son objectif de cours de 44 à 48 euros.
    Total (+2,3% à 55,85 euros) profite de la vigueur des cours du brut pour afficher l'une des plus fortes progressions de l'indice en 48H (+4,5%).
    Le prix du baril de brut américain a franchi le seuil des 64 dollars hier à New York. Il s'approchait désormais du cap des 65 dollars, à 64,9 dollars.

    Capgemini, plombé la veille, regagne 0,9% après un relèvement de recommandation - de 'neutre' à 'achat' - des analystes d'UBS.

    A noter qu'aucune baisse ne dépasse -0,25% au sein du CAC40 (PPR, Danone et Sté Générale s'effritent de -0,2% en moyenne) et toutes les actions pourraient passer au vert entre 15H30 et 16H00 (basculement sur les contrats CAC40 échéance juin).

    [/color]
    Carpe Diem (Le Cercle des poètes disparus)

  7. #7
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    987
    Bonjour à tous

    Pour tenter de répondre à la question...
    Petite contribution sous forme de traduction d'extraits du dernier Marketmail que vous pouvez trouver en langue originale ici : http://www.navellier.com/commentary/...arketmail.aspx

    En gros, pourquoi ne pas vendre en mai, cette anée ?


    Bon weekend


    Marketmail, 18 mai 2007

    .
    .
    .
    ....
    En gros, il apparaît qu’un marché du logement faible et des prix d'essence plus élevés pénalisent la confiance des consommateurs et les dépenses. C'est un problème, les amis, car les consommateurs comptent approximativement pour 70 % de la croissance économique américaine. Autrement dit, nous ne pouvons pas avoir une expansion économique soutenue sans les consommateurs. En conséquence, nous croyons que la Réserve fédérale doit réduire les taux d'intérêt bientôt pour aider le marché du logement à rester étal et soutenir la confiance des consommateurs.
    Une réduction des taux fédéraux aiderait aussi à garder un dollar américain faible, ce qui aiderait à augmenter les revenus sous-jacents d'actions multinationales. Nous nous attendons à ce que la diminution des taux fédéraux arrive lors de l’une des deux prochaines réunions du FOMC en juin ou août. Août semble être la plus probable des deux.

    « SELL IN MAY AND GO AWAY »
    "VENDEZ EN MAI ET PARTEZ" ET LA MANIE DES FUSIONS
    Bien que nous nous attendions à ce que l’ensemble du marché boursier devienne plus sélectif, nous ne nous attendons pas à ce qu'il soit mis à mal par la foule des "vendez en mai et partez " cette année comme l'année dernière.
    Le marché boursier n'était pas défavorablement impacté par les ventes massives de mai en 2003, 2004 ou 2005, mais ces gens sont revenus pour une une vengeance l'année dernière. Beaucoup ont apparemment décidé de vendre en raison d'une économie ralentissante et d'une incertitude sur l'avenir. Cependant, malgré l'économie américaine qui ralentit, il y a abondance de valeurs chaudes et l’environnement des bénéfices des sociétés reste étonnamment fort.

    L'année dernière, la foule des vendeurs en mai a été aussi plus obsédée par la poursuite des actions à haut rendement, car les rendements des obligations à long terme sont tombés de 5.2 % à 4.5 %, basés sur les Bons du Trésor à 10 ans. Puisque les rendements des obligations à long terme ne chutent plus, les investisseurs sont maintenant plus obsédés par l'identification des actions qui seront capables de supporter une forte croissance des revenus dans un environnement économique ralenti.

    Quelque chose d'autre est arrivé qui devrait arrêter la foule des « vendeurs de mai ». La manie des fusion est plus forte que jamais. Par exemple, récemment de nouvelles acquisitions sont annoncées presque chaque lundi. Ce qui a fait que le marché boursier complet soit excité au début de beaucoup de semaines.

    En attendant, une quantité substantielle de valeurs a été réduite par les fusions et acquisitions, les échanges de capitaux privés et les programmes de rachat d’actions. En 2006, le marché boursier a perdu approximativement 560 milliards de $ de flottant et 2007 s’annonce pour potentiellement perdre un trillion de dollars en flottant ! C'est la raison principale pour laquelle vous ne devriez pas vendre en mai et partir, puisque les gérants de capitaux privés (private equity ) et beaucoup de sociétés elles-mêmes achètent agressivement les valeurs.

    L'autre chose qui arrive est que nous sommes dans la troisième année du Cycle Présidentiel. La troisième année du Cycle Présidentiel est un des moments connus les plus puissants pour les actions. Beaucoup des « vendez en mai et partez » sont profondément conscients du Cycle Présidentiel, donc nous pensons qu'ils resteront fidèles cette année et l'année prochaine aussi.
    Ces cycles saisonniers combinés avec la manie des fusion et l'activité de rachat garderont probablement sans changement certains des investisseurs qui doutent le plus du marché boursier dans le futur proche.

    CONCLUSION
    Bien que l'économie américaine bafouille, les bénéfices des sociétés restent remarquablement forts, grâce en grande partie au dollar américain faible et à la continuité des programmes de rachat d’actions. Heureusement, l'environnement des bénéfices reste étonnamment sain, particulièrement pour les actions des grandes capitalisations multinationales. Puisqu'il y a plus de sociétés multinationales dans la grande arène des capitalisations, beaucoup d'actions de premier ordre sont parties pour aller bien dans les mois prochains, même si l'économie américaine ralentit plus qu’attendu.

    Franchement, nous ne nous attendons pas à ce que l'économie américaine reste au milieu de son ralentissement pendant longtemps. En aucun cas nous ne nous attendons à ce que la Réserve fédérale laisse l'économie américaine déraper dans une récession, elle ferait apparaître l'ancien Président fédéral Greenspan bon et Bernanke et le FOMC mauvais. Bernanke a été à la tête des Conseillers Economiques dans l'Administration Bush et est un Président de Réserve fédérale très favorable à la croissance. En conséquence, nous croyons qu'il est inévitable que Bernanke et la Réserve fédérale baissent les taux d'intérêt clefs pour aider l'économie américaine à se maintenir haute, d'autant plus que l’humeur changeante du consommateur semble être impactée par un marché du logement faible et des prix d'essence élevé.

    En résumé, les bénéfices des sociétés restent forts et la Réserve fédérale est attendue pour réduire les taux d'intérêt clefs plus tôt, plutôt que plus tard. C'est en effet une démarche qui devrait aider à conduire l’ensemble du marché boursier significativement plus haut. La manie des fusions est la cerise sur le gâteau. Malgré ces forces positives qui influencent l’ensemble du marché boursier, quand n'importe quel marché boursier s'élève plus haut, il devient typiquement plus sélectif. En conséquence, bien que le marché boursier puisse s'élever plus haut, en général sa puissance commence à se détériorer.
    C'est pourquoi nous sommes devenus de plus en plus sélectifs et défensifs dans les deux mois passés. Heureusement, beaucoup de nos actions sont apparues comme des leaders du marché, donc nous croyons que nous sommes bien placés pour continuer à réaliser des retours réguliers et stables dans les prochains mois, même si le marché boursier complet et l'économie américaine restent mous.
    Failure is the opportunity to begin again more intelligently. Henry Ford

Discussions similaires

  1. EUR/USD : Ne pas vendre la peau du taureau
    Par DailyFX dans le forum Analyse Technique
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/10/2012, 15h46
  2. normal ,ei fallait s'y attendre ?LES BRIC
    Par effer dans le forum Actions
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/11/2008, 18h55
  3. Ah s'il n'y avait pas FT...
    Par nemo dans le forum Actions
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/02/2006, 16h22
  4. Fallait il shoorter Alstom...
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 29
    Dernier message: 25/11/2003, 15h55
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 24/09/2003, 22h31

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •