Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3
  1. #1
    Member Membre
    Date d'inscription
    January 2006
    Localisation
    Lons le Saunier / Lyon
    Messages
    49

    Montaign Fashion Group

    Que penser de MFG

    La tristement célèbre Régina Rubens ayant été révoquée du conseil d'administration lors de la dernière AG du 16 mai 2007, c'est une page qui se tourne pour la société, qui avait déjà changé de nom il y a quelques mois, après avoir changé de direction.
    C'est en quelque sorte un groupe nouveau, avec une grande partie du capital détenue par des financières, et surtout une stratégie nouvelle : devenir un mini-LVMH, clairement positionné sur le luxe.

    Récemment le rachat de Irene Van Ryb et, il y a quelques jours, la prise de participation dans Franck Sorbier, à hauteur de 34 %, confirme que la nouvelle direction veut se donner les moyens de ses ambitions.
    Pour cela, il faut définitivement clore l'épisode Régina Rubens, en sortant de manière anticipée du plan de continuation. D'après JDH, la décision du Tribunal de commerce devrait être rendue dans les prochains jours, pour une sortie anticipée avec 3 ans d'avance, preuve d'une saine gestion de la nouvelle direction (vente de la boutique sur les Champs Elysées [la PV apparaîtra sur les comptes du semestre en cours] et ouverture d'un magasin à St Barth). Concomitamment à la sortie du plan de continuation, le titre devrait être transféré du compartiment spécial, réservé aux valeurs en redressement judiciaire, vers le compartiment C d'eurolist.

    Reste à voir si le pari de la croissance externe et du nouveau positionnement portera ses fruits.
    Vu le cap au nord du titre ces derniers jours, il semble que les investisseurs apprécie le flux de bonnes nouvelles, et ama on peut tenter le pari en essayant de rentrer autour de 1.25 / 1.30 € pour viser 2 € d'ici la fin de l'année :
    - action : MFG.
    - bon de souscription : MFGBS (MFGBSA sur bourso) échéance 12/08 parité 1 bon + 0,50 € = 1 action MFG
    - action Irene Van Ryb (l'achat n'est pas encore finalisé) : 4 titres MFG pour 1 titre MLIVR

  2. #2
    Member Membre
    Date d'inscription
    January 2006
    Localisation
    Lons le Saunier / Lyon
    Messages
    49

    Interview du PDG sur boursier.com

    Entretien avec Philippe Gellman, PDG de Montaigne Fashion Group


    Je pense que nous allons approcher des 10 ME de chiffre d'affaires à fin 2007

    Boursier.com : Pouvez-vous revenir sur l'historique du groupe depuis sa reprise en main ?

    P.G. : En septembre 2005, la société Regina Rubens est convoquée devant le tribunal de commerce pour être liquidée. Je suis intervenu avec un certain nombre de personnes physiques pour éviter cette liquidation, en injectant de l'argent et en présentant un plan de restructuration de la dette qui s'élevait à l'époque de 7 Millions d'Euros. Nous avons racheté les 3/4 de la dette de la société auprès des créanciers. 2006 a été une année de transition, avec l'effacement de la quasi-totalité de la dette, et de 4 ME de litiges.

    Boursier.com : En septembre 2006, vous changez la dénomination de la société. Est-ce avant tout pour des raisons stratégiques ?

    P.G. : L'idée était de devenir un groupe de luxe indépendant exploitant non pas une seule marque, Regina Rubens, mais un portefeuille de marques acquises progressivement... La cotation boursière devait être utilisée pour lever des fonds pour accélérer la croissance de ces marques. Le changement de nom était symboliquement important pour tourner la page des années de direction de Madame Rubens, mais aussi stratégiquement, car ce nom plus 'neutre' permet de fédérer d'autres marques.

    Boursier.com : Quelle est aujourd'hui votre stratégie commerciale ?

    P.G. : Nous souhaitons plutôt développer l'export, avec pour principale zone de développement les Etats-Unis. Nous allons prochainement annoncer deux ouvertures outre Atlantique... L'activité à l'export a disparu, après une présence à travers le monde via 400 magasins multimarques. Nous souhaitons reprendre un cycle de production nous permettant de reprendre des ventes à l'export.

    Boursier.com : Comment financez-vous ce développement à l'international ?

    P.G. : Il y a un an, des financiers prestigieux ont rejoint notre tour de table. Richelieu Finance a acquis environ 6% du capital et la société de gestion de portefeuilles HMG Finance a pris 8% du capital, par exercice anticipé de bons de souscription d'actions. Plus récemment, nous avons fait un nouveau tour de table au cours duquel Tocqueville Finance a acquis 1,1 million d'obligations convertibles, ce qui lui confère potentiellement 10% du capital.

    Boursier.com : Vous avez pris le contrôle de la société Irène Van Ryb, quelle taille visez-vous à moyen terme ?

    P.G. : Ce rachat est la première étape de la construction d'un groupe de luxe indépendant, exploitant un portefeuille de marques. La marque "Irène Van Ryb" s'est développée sur un modèle complémentaire à celui de Regina Rubens. C'est dans cette stratégie que s'inscrit l'opération annoncée la semaine dernière, à savoir la prise de participation de 34% du capital de Franck Sorbier l'une des huit dernières maisons de haute couture de la place parisienne. Je pense que nous allons approcher des 10 ME de chiffre d'affaires à fin 2007. Nous serons aussi proches de la rentabilité...

    Boursier.com : deux dossiers bouclés en un mois, allez-vous poursuivre ces opérations courant 2007...?

    P.G. : Nous avons beaucoup de dossiers à l'étude. Notre message est bien passé auprès de certaines sociétés de luxe cherchant un actionnaire de référence et qui sont séduites à la fois par le respect de la marque que nous nous engageons à tenir, mais aussi par la liquidité que confère notre cotation en Bourse... Aujourd'hui, il ne se passe pas une semaine sans qu'une société ne nous dise que notre projet l'intéresse...

    Boursier.com : Quelle est aujourd'hui la situation financière de la société ?

    P.G. : La société n'a plus aucun litige. Au niveau de l'endettement, nous allons annoncer dans les prochains jours l'effacement total de la dette et la sortie du compartiment spécial d'Eurolist pour sociétés en difficultés et le retour au compartiment C. Le plan de continuation aura été mené à bien cinq ans avant son échéance.

    Boursier.com : A quand le retour aux bénéfices ?

    P.G. : La marque Irène Van Ryb affichait l'an passé une marge nette de 6%. Après fusion, les synergies et économies d'échelles avec Irène Van Ryb doivent nous permettre de retrouver la rentabilité en 2008.

    Par Arnaud Bivès

    avec Boursier.com

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 167

    MONTAIGNE FASHION GROUP..Compartiment C

    je ne suis pas cette valeur ,mais pour infos

    AOF le 29/05/2007 08h56
    MONTAIGNE FASHION GROUP de retour dans le Compartiment C

    (AOF) - Euronext Paris a annoncé le retour des titres Montaigne Fashion Group sur le Compartiment C d'Eurolist Paris à compter de la séance du 29 mai 2007. Le Tribunal de Commerce de Paris a constaté la bonne exécution du plan de continuation de la société Montaigne Fashion Group et ainsi mis fin à la mission du Commissaire à l'exécution du plan, engagé en 2002, cinq ans avant son échéance.

    Philippe Gellman, Président Directeur général du Groupe se félicite de cette décision : " Depuis notre entrée dans le capital de la société en décembre 2005, nous avons ¤uvré pour assainir la situation financière du Groupe. En tout juste un an, nous sommes parvenus grâce à une collaboration très étroite avec le Commissaire à l'exécution du Plan, à rembourser l'ensemble des créances existantes ".

    Montaigne Fashion Group, qui exploite notamment la marque Regina Rubens, a lancé en mars dernier un projet de fusion avec la société Irène van Ryb cotée sur le marché Libre parisien. Le groupe a par ailleurs annoncé le 9 mai avoir conclu un accord en vue d'une prise de participation de 34% dans le capital et dans la marque de la maison de couture française Franck Sorbier.
    Carpe Diem (Le Cercle des poètes disparus)

Discussions similaires

  1. esi group
    Par neo dans le forum Long et moyen terme
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/10/2005, 17h43
  2. Esi group (ESI)
    Par xenia dans le forum Actions
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/09/2005, 18h02
  3. FPG - UTI Group
    Par amhamdr dans le forum Actions
    Réponses: 14
    Dernier message: 18/07/2005, 15h14
  4. IB GROUP
    Par good2 dans le forum Actions
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/07/2005, 05h17
  5. IB Group
    Par Grichka dans le forum Analyse Technique
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/05/2005, 13h15

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •