Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10
  1. #1
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671

    Allez France!! Loeb pour la légende!!!

    Loeb dans les temps



    Rallye - Rallye du Japon



    A la recherche d'un 5e titre mondial lors du rallye du Japon, Sébastien Loeb (Citroën C4) s'est classé 4e à la mi-journée lors du premier jour de course. Le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Focus) est en tête à l'issue des trois premières spéciales.



    Tout reste à jouer lors du rallye du Japon.




    La Ford Focus de Mikko Hirvonen, vainqueur l'an dernier, pointait en tête, vendredi à midi, alors que la Citroën C4 du Français Sébastien Loeb, en quête d'un 5e titre mondial consécutif, était provisoirement 4e, à 13 secondes seulement.


    A midi, au retour des pilotes dans le Sapporo Dome, pour l'assistance de la mi-journée, trois Ford occupaient les trois premières places, les deux officielles d'Hirvonen, auteur des deux premiers temps scratch (ES1, ES2), et Jari-Matti Latvala devant la privée du Belge François Duval, revenu chez les Irlandais de Stobart après deux piges réussies dans l'équipe d'usine.



    Cette 1re journée, amputée jeudi de 27 km chronométrés quand les organisateurs ont annulé l'ES3/ES7, trop enneigée, a commencé comme prévu avec les Ford aux avant-postes et les Citroën en deuxième rideau, même si Loeb a quand même signé le meilleur temps dans le dernier chrono de la matinée (ES4), la très courte Pipaoi 1 (5,74 km).





    Petite déception pour les nombreux fans japonais agitant des drapeaux sur les liaisons routières, les Subaru de Petter Solberg et Chris Atkinson n'ont pas encore trouvé le bon rythme. Le blond Petter, champion du monde 2003, était même devancé à midi par Matthew Wilson, le fils du patron de Ford en rallyes.



    La plupart des pilotes ont fait très attention, Loeb et Hirvonen inclus, sur des spéciales étroites, rapides, glissantes, en zone montagneuse, où ils n'étaient passés que deux fois en reconnaissances mardi, pas assez pour rédiger des notes précises sur un parcours complètement nouveau pour tout le monde.




    Le rallye continuait vendredi après-midi avec trois passages dans les mêmes spéciales que le matin (ES5, ES6, ES, à partir de 14h30 locales, puis deux passages dans la super-spéciale du Sapporo Dome (ES9, ES10) pour clôturer cette 1re journée.



    Tout reste à jouer, effectivement.

    .



    Petit rappel:



    Loeb sera titré au Japon si:


    - Il termine sur le podium (six points minimum), quel que soit le résultat d'Hirvonen (dix points maximum). - Il termine quatrième (5 points) ou cinquième (4 points) et Hirvonen ne fait pas mieux que deuxième (8 points)



    - Il termine sixième (3 points) ou septième (2 points) et Hirvonen ne fait pas mieux que troisième (6 points).


    - Il termine huitième (1 point) et Hirvonen ne fait pas mieux que quatrième (5 points).


    - Il ne marque pas de point mais Hirvonen ne fait pas mieux que cinquième (4 points) ou abandonne.


    Dans tous les cas de figure où il y aurait égalité de points en fin de saison, Loeb serait sacré au bénéfice du nombre de victoires: 10 sur 13 à ce jour pour Loeb, 2 sur 13 à ce jour pour Hirvonen.

  2. #2
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    Loeb dans les temps


    Rallye - Rallye du Japon




    A la recherche d'un 5e titre mondial lors du rallye du Japon, Sébastien Loeb (Citroën C4) est actuellement troisième lors de la première journée de course. Le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Focus) est en tête.




    A deux spéciales de la fin de la première journée, la Ford Focus de Mikko Hirvonen, vainqueur l'an dernier, pointe en tête alors que Sébastien Loeb, en quête d'un 5e titre mondial consécutif, est 3e. Installé sur le podium, le pilote de la Citroën C4 est en ballottage très favorable puisque un statu quo lui permettrait de remporter le titre mondial dès ce week-end.


    Cette 1re journée, amputée jeudi de 27 km chronométrés quand les organisateurs ont annulé l'ES3/ES7, trop enneigée, a commencé comme prévu avec les Ford aux avant-postes et les Citroën en deuxième rideau, même si Loeb a quand même signé le meilleur temps dans le dernier chrono de la matinée (ES4), la très courte Pipaoi 1 (5,74 km). Petite déception pour les nombreux fans japonais agitant des drapeaux sur les liaisons routières, les Subaru de Petter Solberg et Chris Atkinson n'ont pas encore trouvé le bon rythme.

    Le blond Petter, champion du monde 2003, était même devancé à midi par Matthew Wilson, le fils du patron de Ford en rallyes.



    Sortie de route pour Duval



    La plupart des pilotes ont fait très attention, Loeb et Hirvonen inclus, sur des spéciales étroites, rapides, glissantes, en zone montagneuse, où ils n'étaient passés que deux fois en reconnaissances mardi, pas assez pour rédiger des notes précises sur un parcours complètement nouveau pour tout le monde.



    En début d'après-midi, la 6e épreuve spéciale du rallye du Japon a été arrêtée à la suite d'une sortie de route du Belge François Duval (Ford Focus), alors 2e du classement général derrière Mikko Hirvonen.

    Lors de ce deuxième passage dans la spéciale de Yuparo (ES6, 11,10 km), déjà parcourue le matin, Duval est sorti de la route à mi-parcours. La spéciale a été aussitôt arrêtée pour permettre l'intervention des services de secours.



    Le pilote a réussi à sortir de la Focus mais son copilote, Patrick Pivato, est resté bloqué à l'intérieur en attendant les secours. Il a ensuite été évacué en ambulance, conscient, vers l'hôpital le plus proche, accompagné de Duval qui devait subir des examens de contrôle.



    Par ailleurs, Dani Sordo (Citroën C4), alors 5e, s'est arrêté dans cette même ES6 après avoir vu de la fumée s'échapper de son capot moteur. Il a alors consulté par téléphone les ingénieurs de Citroën Sport et n'est pas reparti dans la spéciale. Il attendra demain matin pour reprendre éventuellement le rallye, si son moteur n'est pas trop abîmé.

  3. #3
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    Loeb a le champ libre


    Rallye - Rallye du Japon



    À l'issue de la 2e étape du Rallye du Japon, dominée par les Ford, Sébastien Loeb a profité de l'abandon de son plus rude concurrent Petter Solberg dans l'ES 18 pour maintenir sa troisième place au classement général.


    Le 5e titre mondial se rapproche pour l'Alsacien.




    Sur des spéciales très glissantes, parsemées de cailloux, ornières et autres embûches, le quadruple champion du monde en titre a continué à assurer sa place sur le podium, qui lui permettrait de coiffer dimanche à Sapporo une cinquième couronne, sans attendre la dernière manche au pays de Galles début décembre.


    Menacé un temps par Petter Solberg (Subaru Impreza), qui effectuait une remontée spectaculaire dès l'ES12 (Nikara, 31,12 km) et reprenait la 4e place à son coéquipier Chris Atkinson, Sébastien Loeb gardait tranquillement le cap, sans prendre de gros risques, contrairement au champion du monde 2003.




    Car dans l'après-midi, Petter Solberg, qui mettait la gomme pour revenir sur le Français, abandonnait dans l'ES18 après avoir cassé sa suspension dans une sortie de route.


    Une aubène pour l'Alsacien.

    Le champ libre, le pilote et sa Citroën terminaient sereinement la 2e étape, dans la super-spéciale couverte du Sapporo Dome, avec plus de deux minutes d'avance au général sur Chris Atkinson (4e).


    Poussé par son coéquipier Jari-Matti Latvala, le Finlandais Mikko Hirvonen conservait quant à lui sa première place, finissant la journée sur les chapeaux de roues (meilleur temps dans l'ES 17 et l'ES 1, avant de baisser de rythme dans les deux dernières super spéciales.




    Opéré, Pivato va mieux

    Blessé dans une sortie de route de la Ford Focus pilotée par le Belge François Duval, vendredi, le copilote français Patrick Pivato a finalement été opéré deux fois à l'hôpital de Sapporo. Les deux fractures (bassin, tibia droit) ont d'abord été réduites dans la soirée, puis une hémorragie interne a provoqué un nouveau passage au bloc opératoire qui s'est terminé vers une heure du matin.


    L'état de santé de Pivato, champion de France 2004 avec Stéphane Sarrazin, a continué à s'améliorer pendant la matinée mais il devra rester immobilisé pendant plusieurs semaines et ne sera bien sûr pas au départ du rallye de Grande-Bretagne, début décembre aux côtés de Duval.

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2 464
    Et le voila assuré d'être pour la cinquième fois champion du Monde.
    Ce "sportif" a au moins pour avantage de mettre en avant la qualité de l'industrie automobile française!
    micalement.

  5. #5
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    Il l'a fait....

    Vive la France.





    Je ne suis pas très sports mécaniques.

    Mais j'aime les performeurs. Etre cinq fois champion du monde d'affilé est quelque chose d'énorme.


    J'imagine volontiers ce qu'il faut avoir comme détermination, professionalisme, rigueur, volonté, discipline, abnégation...


    Ce sur divers plans.


    Bravo Sébastien Loeb.

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 167

    exactement Ronin,ne suis pas non plus

    très sport mécanique,et pas vraiment compétition non plus.C'est pourquoi je ne saurai dire sur quelle voiture court ce monsieur Loeb,il n'empêche que j'admire sa performance .
    Et bravo aussi au dernier,parcequ'à la vitesse où ils vont sur les routes qu'ils pratiquent ,faut avoir du courage pour continuer,sachant qu'au bout il n'y aura pas de médailles et une prime beaucoup moins importante que pour le premier ,alors que les risques sont quasi identiques.
    Carpe Diem (Le Cercle des poètes disparus)

  7. #7
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2 464
    Oh Pardon: il s'agit de l'industrie automobile B R E T O N N E
    Les C4 sont fabriquées à RENNES!
    micalement.

  8. #8
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671

    Wrc - Rallye de Grande Bretagne

    Loeb face à son destin






    Le rallye de Grande-Bretagne promet un spectacle grandiose.




    Le face à face entre Mikko Hirvonen et Sébastien Loeb sera décisif pour l'obtention du titre de champion du monde.



    Une dernière manche où le vainqueur sera forcément titré.





    Mikko Hirvonen (Ford Focus), leader du championnat, ou Sébastien Loeb (Citroën C4), quintuple champion du monde en titre:



    le rallye de Grande-Bretagne, comme une finale de Wimbledon, se terminera par le sacre d'un grand champion, dimanche à Cardiff.




    C'est la 12e et dernière manche du WRC édition 2009, Hirvonen a un point d'avance sur Loeb mais jamais, depuis la retraite de Marcus Grönholm fin 2007, un rallye, et surtout un titre mondial, n'ont donné autant de sueurs froides aux bookmakers.





    C'est comme si ISC, le nouveau promoteur du WRC, avait préservé jusqu'au bout le suspense d'un championnat se terminant fin octobre -au lieu de début décembre l'an dernier- sur le terrain idéal pour départager deux rivaux ayant prouvé, surtout Hirvonen, qu'ils boxent désormais dans la même catégorie.





    Hirvonen a remporté le RAC en 2007, Loeb en 2008.




    Le Français a gagné six fois en 2009, le Finlandais quatre, mais il a collectionné les podiums pendant que Loeb accumulait les soucis.




    Le spectacle a été parfait, les rebondissements nombreux, tous les acteurs sont prêts pour le dernier acte au pays de Shakespeare, y compris les seconds rôles.



    Petter Solberg (Citroën C4), bientôt 35 ans, est intégré, pour raisons pratiques, au Citroën Junior Team, avec son enthousiasme de gamin.


    Son coup de volant, intact, lui a permis de remporter quatre fois ce mythique "RAC", de 2002 à 2005.




    Alors, même si deux fois Petter n'aurait pas dû gagner (tactique de Citroën en 2003 pour assurer le titre constructeurs, accident de Markko Martin en 2005 et décès de son copilote Michael Park), il reste quand même, dans les annales du RAC, deux victoires à part entière pour le champion du monde norvégien, soit autant que "Seb" et Mikko réunis.




    Garder la tête froide




    Dans les cockpits surchauffés, il faudra garder la tête froide, enlever la buée et bien surveiller les temps partiels sur le tableau de bord.



    Il faudra aussi garder le pied léger si la météo respecte la grande tradition galloise et rend les pistes glissantes, de bosse en bosse, de flaque en flaque.


    Pour l'instant, les prévisions sont optimistes.




    Deux épreuves spéciales vont être particulièrement éprouvantes.




    Un peu sadiques, les organisateurs les ont programmées en début de journée, quand une épaisse brume enveloppe encore les forêts galloises, quand certains pilotes ne sont pas encore bien réveillés:



    Hafren (32,14 km) vendredi matin, puis Rhondda (35,72 km) samedi matin.




    Ces deux spéciales, les plus longues du rallye, permettront peut-être de creuser de gros écarts en début de journée, puis tout sera remis en question quelques heures plus tard, lors du deuxième passage en début d'après-midi.




    Et si rien n'est joué samedi soir, il restera encore quatre spéciales dimanche matin.



    Encore 80 km chronométrés, à fond absolu, pour départager les deux lascars, le Finlandais imperturbable et l'Alsacien perfectionniste.


    Un peu comme un cinquième set, en finale de Wimbledon.













    Loeb dégoûte Hirvonen





    Alors que Mikko Hirvonen (Ford WRT) revenait à 2.9 secondes à l'issue de l'ES7 du rallye de Grande-Bretagne, Sébastien Loeb (Citroën WRT) lui a repris plus de 20 secondes en à peine deux spéciales.




    L'écart entre les deux hommes est désormais de 25 secondes à l'avantage du Français.







    ETAPE 2 : Cardiff/Cardiff - 6ES (138,16 km)




    ES7 Rhondda 1 : HIRVONEN GRAPILLE




    Pluie et vent devraient accompagner une nouvelle fois les piltes tout au long de la journée.




    En retard de 5.3 secondes au départ de la 2e étape, Mikko Hirvonen (Ford WRT) part le couteau entre les dents dans la spéciale la plus longue de la journée.



    Le Finlandais compte jusqu'à quatre secondes d'avance sur le Français à mi-spéciale avant de concéder quelques dixièmes.




    A l'arrivée, il signe le meilleur temps avec 2.4 sec d'avance sur Loeb (Citroën WRT).


    L'écart entre les deux hommes est désormais de 2.9 secondes.




    "Il pleuvait beaucoup et après 5 kilomètres, une branche s'est coincée sous mon essuie-glace.



    Après ça, je voulais simplement finir la spéciale. Je n'ai pas très bien conduit", a expliqué Loeb.



    "C'est un bon départ. C'était très glissant mais j'ai un bon rythme maintenant", a pour sa part commenté Hirvonen.








    ES8 Crychan 1 : LOEB FRAPPE TRES FORT







    Elle a beau être la spéciale la plus courte de la journée (19,99 km), l'ES8 a permis à Sébastien Loeb de porter un gros coup au moral de Mikko Hirvonen.






    Sous un déluge incessant, le Français a réussi à prendre 10.2 secondes à son rival et porter son avance au général à 13.1 secondes !



    "La voiture a très bien marché. J'ai de bonnes sensations et j'ai attaqué au maximum", a confirmé Loeb.









    ES9 Halfway 1 : LOEB FAIT LE TROU





    Est-ce sa position d'ouvreur qui le favorise dans des conditions toujours aussi dantesques ?





    Quoiqu'il en soit, Sébastien Loeb est sur une autre planète au volant de sa Citroën. L'Alsacien a repris 11.9 secondes à Mikko Hirvonen dans l'ES9, portant à 25 secondes son avance au général sur le Finlandais.






    "La route était mouillée mais l'adhérence était meilleure", a expliqué le quintuple champion du monde en titre.







    De son côté, Mikko Hirvonen n'a pas souhaité s'exprimer à l'issue de l'ES8 et a avoué son impuissance à mi-rallye.


    "Je ne sais pas ce qu'il se passe. Je conduis bien. La voiture ne semble pas mauvaise.



    On va rentrer au service et voir ce qui ne va pas", a-t-il expliqué, visiblement dépité.



    Il y a de quoi le comprendre.




    Alors qu'il revenait sur Loeb, Hirvonen a perdu plus de 20 secondes en deux spéciales.


    Les rattraper s'annonce très difficile.

  9. #9
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    Loeb en danger



    Sébastien Loeb (Citroën WRT) a perdu 11.2 sec dans l'ES14.



    Son avance est revenue à 18.2 sec sur Mikko Hirvonen (Ford WRT).





    Le meilleur des deux sera champion du monde au terme de l'ES16.





    Top 5 avant l'étape 3 :


    1-Sébastien Loeb (FRA/Citroën WRT) en 2 h 32 min 21.4 sec,


    2-Mikko Hirvonen (FIN/Ford WRT) à 30.2 sec,


    3-Dani Sordo (ESP/Citroën WRT) à 1 min 20.1 sec,


    4-Petter Solberg (NOR/Citroën Junior) à 1 min 44.1 sec,


    5-Sébastien Ogier (FRA/Citroën Junior) à 4 min 21.6 sec




    ETAPE 3 : Cardiff/Cardiff - 4 ES (79,84 km)



    Assistance - Cardiff (15 minutes) : 08h10




    ES13 Port Talbot 1 (17,41 km) : LOEB IMPERTURBABLE



    Dans la Citroën C4 N.1, tout était sous contrôle.



    "Tout va bien. Je n'ai pris aucun risque.


    J'ai conduit à un bon rythme car je sais que Mikko est à fond.


    Les sensations étaient bonnes", explique Sébastien Loeb, toujours impeccablement aiguillonné par Daniel Elena.




    Mikko Hirvonen (Ford Focus WRT), signe le scratch, 0.8 sec plus vite que Loeb. "0.8 sec, c'est toujours ça mais rien ne sera jamais suffisant, c'est ça le problème", réagit le Finlandais.




    L'écart passe à 29.4 sec au général.







    ES14 Rheola 1(22,51 km) : L'HEMMORAGIE






    Mikko Hirvonen (Ford) reprend 11.2 sec au leader, ramenant son retard à 18.2 sec.


    "Je fais tout ce que je peux.


    C'est bon de reprendre du temps.


    Je n'ai rien à perdre", rappelle le Finlandais.





    Loeb : "C'était très boueux. C'était très piégeur, je n'ai pas tenté de folie.




    J'ai peut-être trop perdu dans cette spéciale, mais on verra dans la suivante."

  10. #10
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    Loeb : "Le plus beau"



    Sébastien Loeb, sacré champion du monde pour la sixième fois consécutive après sa victoire dimanche au rallye de Grande-Bretagne, considère ce nouveau titre comme "le plus beau".




    Le Français reconnait s'être fait quelques "chaleurs" lors de cette dernière épreuve.



    Comment placez-vous ce titre dans l'échelle de valeur de vos succès ?





    S.L. : Sportivement ce titre est le plus beau. Il a fallu aller le chercher car Mikko (Hirvonen) a été redoutable cette année, particulièrement ici.




    On est arrivé ici quasiment ex aequo.


    Il fallait être devant l'autre pour gagner le championnat.


    Il y avait un enjeu et une pression énormes.


    Ce n'était pas facile à gérer.


    Il a fallu attaquer au maximum.


    Personne ne voulait lâcher.


    Ca s'est vraiment fait à la régulière.




    A quel moment le titre s'est-il joué, selon vous ?






    S.L. : Je fais un écart énorme dans les deux spéciales de samedi et le championnat se joue là.



    J'ai vraiment attaqué comme un sauvage à ce moment-là et ça a payé.





    J'étais très énervé contre Mikko (Hirvonen) car je savais que si je ne réagissais pas à ce moment-là, il risquait de me battre.


    Ces spéciales m'allaient bien. On avait un bon "grip".



    La voiture est bien dans ces conditions.


    Cela m'a permis de me lâcher au maximum et de faire la différence.



    Mais ce n'est pas là que je me suis fait le plus de chaleurs.




    Vous vous êtes fait des chaleurs dans ce rallye ? Quel genre ?



    S.L. : Quand je sors du rythme, je me fais des chaleurs.

    Je n'avance pas.




    Ce matin par exemple, j'étais bien dans la première spéciale et je me suis relâché dans la deuxième.


    Elle était piégeuse.


    J'ai voulu assurer et j'ai pris 12 secondes.


    A un moment, la voiture a glissé fort et je me suis dit: "ouh la la, elle est partie... et finalement elle revient.


    Elle est gentille !"




    On vous a vite informé du problème de capot rencontré par Mikko Hirvonen dans la 3e spéciale dimanche ?




    S.L. : Quand on m'a dit "Mikko arrête", sur le moment je n'y ai pas cru.


    Je me suis dit:


    "Qu'est ce que je fais ?

    Je continue ?

    Je ralentis ?


    Ensuite il m'est passé de drôles d'idées dans la tête: et si ce n'était pas vrai ?


    Si quelqu'un d'autre m'avait envoyé ce message ?


    On a continué à rouler et j'ai dit à Daniel (Elena) qu'on allait demander confirmation par radio.


    A ce moment-là on a eu un autre message pour nous dire qu'il était reparti.


    On s'est dit alors que l'information venait bien de chez nous !



    On a terminé le rallye sans prendre de risques.





    Il s'agit de votre premier titre remporté à l'issue du dernier rallye de la saison...




    S.L. : Oui. J'ai tout donné depuis vendredi matin et cela se joue à pas grand chose.




    Hirvonen devient de plus en plus difficile à battre.

Discussions similaires

  1. certificat call/Carrefour, allez je tente
    Par el passioné dans le forum Dérivés
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/09/2011, 21h07
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 21/01/2006, 00h29
  3. Allez, à vos poches.
    Par nemo dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/03/2005, 20h07
  4. allez je me lance
    Par dip dans le forum Actions
    Réponses: 18
    Dernier message: 11/12/2003, 18h52
  5. Quand une légende est démystifiée...le ChupaCabra!
    Par madwoffen dans le forum Xenia
    Réponses: 79
    Dernier message: 13/10/2003, 15h12

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •