Santé - Une Mexicaine s'est accouchée par césarienne





Habitant trop loin d'un hôpital, la femme s'est ouvert l'abdomen lorsqu'elle a compris qu'elle ne pourrait pas accoucher normalement.


Un cas "ahurissant" que commente un spécialiste pour tf1.fr.




Une Mexicaine de 40 ans, habitant avec ses enfants dans une zone rurale sans eau courante, ni électricité, a réalisé une césarienne sur sa propre personne.


La mère et l'enfant ont survécu. Un tel cas, relaté dans une revue spécialisée (1) et le site Internet de la BBC, est le seul connu à ce jour.



La femme, qui avait par le passé perdu un bébé à la suite de complications, a décidé de recourir à ce moyen extrême lorsqu'elle a réalisé qu'elle ne pouvait pas accoucher normalement.


Habitant à plus de huit kilomètres de l'hôpital le plus proche, "la femme a bu trois petits verres d'alcool fort et, à l'aide d'un couteau de cuisine, s'est ouvert l'abdomen à trois reprises et a donné naissance à un garçon qui a respiré immédiatement et s'est mis à pleurer", explique au site britannique l'un des docteurs de l'hôpital de San Pablo, qui ont recueilli la mère et son nouveau-né.


"Avant de perdre connaissance, la femme a dit à l'un de ses enfants d'appeler à l'aide une infirmière locale", indique la BBC. Celle-ci a recousu la patiente et l'a fait transférer à l'hôpital.




Chance et volonté

"C'est ahurissant", commente le docteur Guy-Marie Cousin, secrétaire général du Syndicat national des gynécologues-obstétriciens (Syngof). "


D'un point de vue purement technique, accéder au contenu de l'utérus est facile, explique-t-il à tf1.fr.

Les cas où un organe s'interpose entre la paroi intestinale et l'utérus sont très rares.

Idem pour les cas de blessure de la vessie.
Mais il faut savoir décoller le placenta et l'enlever.

Et puis l'incision saigne quand même !".


La Mexicaine a eu beaucoup de chance de s'en sortir, note le spécialiste, qui est avant tout surpris par l'extraordinaire volonté de cette femme




" Chapeaux bas Madame..."