Renault: bénéfice net en recul de 78% en 2008



Renault a annoncé jeudi un bénéfice net pour 2008 en baisse de 78% à 599 millions d'euros, contre 2,734 milliards en 2007.


En 2009, le groupe automobile français va se concentrer sur sa trésorerie, avec la poursuite de la réduction des stocks et une accentuation des réduction de coûts.


Le président de Renault Carlos Ghosn a annoncé jeudi qu'"aucune rémunération variable ne sera versée au titre de l'année 2008", l'entreprise n'ayant pas atteint son objectif de profitabilité.



Après Peugeot, Renault annonce de mauvais résultats.

Le groupe automobile français enregistre un bénéfice net pour 2008 en baisse de 78% à 599 millions d'euros, contre 2,734 milliards en 2007, et un chiffre d'affaires de 37,791 milliards, en repli de 7% sur l'année et de 28,7% au dernier trimestre.


Le président de Renault Carlos Ghosn a annoncé jeudi qu'"aucune rémunération variable ne sera versée au titre de l'année 2008", l'entreprise n'ayant pas atteint son objectif de profitabilité.



Pour 2009, Renault prévoit une "détérioration des conditions de marché" et va centrer son action sur la réalisation d'un cash flow positif, avec la poursuite de la réduction des stocks et une accentuation des réduction de coûts.



Le groupe a été "rattrapé par la crise économique et financière et la chute des marchés dans la deuxième partie de l'année", commente le directeur financier du groupe Thierry Moulonguet.


Le chiffre d'affaires du groupe, qui était en hausse de 2,3% à la fin du premier semestre, a ainsi reculé de 2,2% au troisième trimestre et plongé de 28,7% au quatrième trimestre.



L'endettement du groupe s'est accru de 5,9 milliards d'euros en 2008 pour s'établir à 7,9 milliards, sous l'effet de la forte baisse de l'activité ainsi que d'une hausse du yen.