Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682

    Histoire - Une bouteille à la mer : l'épilogue

    Histoire - Une bouteille à la mer : l'épilogue





    Depuis sept ans, Karen, une Anglaise, remuait ciel et terre pour retrouver l'auteure d'une lettre bouleversante à son fils de 13 ans décédé.


    C'est chose faite.





    Elles se sont retrouvées dans un bar un peu glauque du Nord de la France.




    Les deux femmes qui ne se connaissaient pas ont passé des heures ensemble.




    A parler de quoi ?



    D'une bouteille jetée à la mer et d'un fils appelé Maurice, tué il y a 20 ans dans un accident de la route.





    Racontées ce lundi dans Le Parisien, ces retrouvailles d'une Anglaise et d'une Française sont l'épilogue d'une histoire débutée il y a sept ans.




    Sur une plage de Kent, en Angleterre, durant l'hiver 2002 précisément.




    Une quadragénaire britannique trouve une bouteille échouée, une belle bouteille bleue.



    A l'intérieur, une lettre rédigée en français et une mèche de cheveux enroulée d'un ruban bleu.





    La femme ne parle pas la langue de Victor Hugo, elle appelle une de ses amies à la rescousse.




    Karen Liebreich se passionne pour la missive de trois pages écrite à la main.


    Il y est question d'une mère relatant sa souffrance d'avoir perdu son fils de 13 ans.



    "Mon fils, mon amour (...) dérobé à la vie à l'aurore de l'été."


    Mais il n'y a ni date, ni signature.


    Bouleversée, cette Londonienne décide de retrouver la trace de cette maman éplorée.






    Fichier des personnes disparues, numéro de série de la bouteille, analyse des cheveux, étude des courants, épluchage des petites annonces, consultations de voyant, allers-retours en France...




    Karen Liebreich remue ciel et terre.



    En vain.




    Elle décide alors d'écrire un livre en espérant que la femme se reconnaîtra.




    C'est son SOS à elle.

    "Simplement, quand on jette une bouteille à la mer, c'est pour que quelqu'un la trouve et vous fasse signe, non ?", explique-t-elle alors dans la presse.



    Une bouteille à la mer sort en mai 2009.


    Les médias s'en mêlent.





    Un des fils de l'inconnu entend parler de cette histoire et en informe sa maman.



    L'inconnue dévore l'ouvrage et, après une longue réflexion, contacte Karen.



    Contrairement à ce que pensait l'Anglaise, la maman en deuil ne voulait pas être retrouvée.



    Elle avait lancé ce SOS d'un ferry en mars 2002 pour exorciser sa douleur, pour mieux tourner la page.



    Elle en avait eu l'idée en regardant un film avec Kevin Costner. Karen s'est engagée à respecter son anonymat. La nouvelle version de son livre sera dédiée "A Maurice".

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Compassion, sensibilité, Amour.


    Persévérance, travail, engagement total, juqu'auboutisme....



    Je crois que j'aime assez...

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader Avatar de esope
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 297

    C'est très beau

    comme histoire

    un réconfort sur un reste d'humanité

    une british insulaire reliée au continent , par une bouteille , à quoi ça tient

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 167

    rassurant sur 2 points

    on trouve encore des gens qui prennent le temps de s'occuper des autres.
    Et ça intéresse des journalistes.
    L'avenir n'est PEUT-ETRE pas si sombre.
    Carpe Diem (Le Cercle des poètes disparus)

Discussions similaires

  1. histoire à méditer...
    Par poisonou dans le forum Xenia
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/04/2008, 11h35
  2. Eau bouteille danger pour l'environnement.
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/05/2007, 11h41
  3. Histoire de chasseurs...
    Par SETH dans le forum Xenia
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/11/2005, 16h49
  4. L'Histoire en otage.
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/07/2005, 21h51
  5. Histoire de bisou... :)
    Par SETH dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/03/2005, 12h57

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •