Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: Métier du " trader "

  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682

    Métier du " trader "

    C'est en prenant des risques que la banque gagne (ou perd parfois) de l'argent.



    Le rôle du trader est là.




    Il a deux fonctions principales, qu'il peut exercer simultanément ou non :

    gérer le risque et spéculer.



    Ces deux rôles traversent toute sa profession et selon le dosage respectif de l'un ou l'autre, il portera différents noms.



    Le risque de taux (« fixed income ») :


    le risque naît du mouvement des taux d'intérêts, qui sont décidés par les banques centrales.


    Si vous empruntez à 5% aujourd'hui pour un an et que soudainement la banque centrale décide de baisser ses taux à 4% par an, vous ne pourrez re-prêter votre argent qu'à 4%.


    Vous aurez donc perdu de l'argent.



    C'est le deuxième marché le plus important du monde en terme de volume.


    Un contrat portant sur un nominal de plusieurs centaines de millions de dollar ne pose pas de problèmes.


    On l'appelle le « fixed income » ou marché de la dette.


    On traite sur ce marché principalement des swaps et obligations.


    C'est le marché le plus technique mathématiquement et là où on trouve généralement les ingénieurs.






    Le risque des actions (« equity ») :


    c'est le risque le plus connu. Il est lié aux activités des entreprises.


    C'est un petit marché comparé au marché de la dette. Des échanges de nominaux de l'ordre du million de dollar constituent la norme.




    Le risque de change (FX) :


    c'est le risque lié aux taux de changes.


    C'est le marché le plus important du monde avec un volume journalier de 2.000 milliards de dollars, en constante augmentation.





    Le risque des matières premières : petit marché comparé aux changes ou à la dette, mais en pleine expansion aussi, le risque est lié au prix des matières premières.



    Le « proprietary trader » (« prop trader ») :


    privilégiés de la banque, les prop traders ont carte blanche pour spéculer avec les capitaux bancaires sur tous les marchés.



    A l'opposé du market maker , il ne cote pas les clients.



    Métier à haut risque mais l'un des mieux rémunérés au monde, il donne droit à un pourcentage des gains.


    Si le trader de produits structurés peut générer 50 millions d'euros par an, il doit partager les profits avec les équipes de structuration, vente et recherche.


    Le prop trader génère facilement ce profit mais ne le partage avec personne.



    Sa position est très convoitée, mais représente une exception en terme d'âge au sein de la salle puisque les prop traders sont les plus expérimentés des traders.


    Une expérience préalable de 10 ans dans le trading constitue la norme.





    Le trader gère donc son book avec une plus ou moins grande liberté. Les prop traders sont de purs spéculateurs.



    Il faut aussi souligner que la réussite dans le trading ne passe pas toujours par les diplômes (ainsi que l'ont bien compris les banques anglo-saxonnes) mais souvent par un talent propre aux traders de comprendre le marché et prévoir ses réactions


    Or le plus tôt on devient trader, le mieux c'est.


    La personnalité, la réactivité, l'intelligence, les ambitions, la rigueur, tout chez l'aspirant trader devrait démontrer qu'il est prêt à passer de l'autre côté du rideau.




    Enfin quelle que soit la voie empruntée, le trader, plus que n'importe qui dans la salle, doit avoir cette double capacité à traiter des questions techniques et économiques.



    Avoir un cursus mathématique ne suffit pas d'où la nécessité de faire un 3 ème cycle financier, ou au moins de faire preuve d'une vraie culture économique et financière (lecture du Hull, des journaux, conscience des questions de fond en finance, connaissance des principaux produits dérivés et des principes pour les pricer , connaissance des problématiques d'actualité et de fond, du fonctionnement du système monétaire et des principaux acteurs du système capitaliste, connaissance de l'actualité des entreprises françaises et multinationales).





    Lire l'information est ce qui occupe 45% du temps de travail.



    Une autre part importante de son temps de travail est l'observation du marché et l'intuition.


    Il s'agit encore d'information, mais celle-là est interprétée à titre personnel par le trader.


    En observant les prix, leur mouvement, la liquidité du carnet d'ordre, c'est-à-dire l'ensemble des signes qui constituent le « price action » le trader se forge une conviction personnelle sur où va probablement le marché.


    C'est le travail de l'intuition, et cela occupe aussi 45% de son temps de travail.



    L'ancien trader est assertif, possède une excellente intuition, est toujours sûr de ce qu'il veut et a une grande conscience des questions économiques.


    http://www.fimarkets.com/pages/metier_trader.htm

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 167

    très intéressant ce texte,mais ce métier n'a

    aucune moralité. quelque soit les évènements,un bon trader peut gagner dans un sens comme dans l'autre.
    SI la fin du monde arrivait,les banques seraient-elles capables d'émettre des puts sur la catastrophe? Et QUI en achèterait?
    Carpe Diem (Le Cercle des poètes disparus)

Discussions similaires

  1. CAC40 & DAX30 : les "ranges" intraday sont déterminants
    Par DailyFX dans le forum Analyse Technique
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/02/2014, 10h39
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 08/08/2012, 04h24
  3. Haka véritable ou "rien du tout""...
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/10/2011, 09h25
  4. "Bandes de Bollinger Jour" Ajout d'un nouvel Indic
    Par pimy dans le forum Analyse Technique
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/08/2005, 22h38
  5. approche "basique" nasdaq"
    Par good2 dans le forum Analyse Technique
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/11/2004, 11h21

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •