Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 16
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682

    Nouvelles Usines. lol Nouvelles, de l'usine....

    Voilà Effer je réponds enfin à ta demande.

    Je n'oublie pas, mais le temps devient une denrée rare pour moi.


    Message qui ajoutera un peu à vos connaissances de la crise et de ses effets, aux aléas de la gestion court termiste aussi.


    Grosse pression chez nous.


    Manque de commandes, produits à faible valeur ajoutée, voir fabriqués à perte.


    Situation catastrophique en début d'année pour une de nos deux machines. Plus de 50% d'arrêts mensuel sur toute l'année.

    Petit miracle, les Indes ont voté une loi écologique.

    Nous avons pu trouver un marché porteur et immense, forcément au regard de la taille du pays.

    Mais tout aussi évidemment produit fabriqué à perte.

    D'autre part, des concurrents mieux armés que nous pourraient venir nous ravir l'aubaine.

    Mais de toutes façons ce n'est pas une situation pérenne.

    Nous allons tenir l'année, ensuite il y aura probablement des changements.

    Économiquement ce n'est pas tenable.

    L'autre machine a une charge très limite.


    Manque d'investissements aussi, évidemment.


    Un projet d'investissement est à l'étude, recalé une première fois pour cause de crise économique.

    S'il passe, un sursis pour la machine la plus performante. Mais il n'apportera rien pour la veille machine.

    Au contraire, ses produits les plus performants risque d'être mutés vers l'autre machine.


    Personnellement je vois deux possibilités.

    On nous propose le marché. Nous modernisons une machine mais l'autre est condamnée.

    Ou l'autre ne peut plus tourner en cinq équipes, c'est à dire une quarantaine de licenciements.

    Des horaires qui se concentrent sur la semaine, donc plus de travail les fin de semaine.

    Perte nette 300 Euros par mois pour mon poste qui est intermédiaire pour le personnel de machine. Entre les "petits" et les "gros" salaires.


    Avec les pertes sur primes, environ 4 500 à 5 000 Euros par an de manque à gagner.

    Mais surtout, un travail nocif pour l'organisme qui ne trouvera plus de justificatif financier. Si tant est que cela en fut un....


    Autre possibilité, nous passer un coup de peinture, redonner un peu de fraicheur à l'usine et nous revendre...


    Enfin évidemment, pour ceux qui ont suivi et pensent vite.

    Le projet d'investissement n'a pas lieu.


    Terminé....

    Un an, deux ans... Cinq peut être.


    Il faut comprendre que outre un manque de modernisation l'entretien de base ou (et) le remplacement de certaines parties des machines n'est pas assuré.


    Nous sommes forcément engagés dans une course contre la montre...


    Vous savez ce qui est le plus dommage.

    Lors d'un sondage, d'une étude réalisée par notre haute direction internationale. Il ressortait que nous étions une de meilleurs usines sur les dizaines possédées par le groupe.


    Haute qualité de travail, motivation, souplesse, adaptabilité, absentéisme inexistant.

    Le seul souci me confiait notre directeur de division, un des bras droits de notre directeur France.

    Nous sommes sujets à revendication, et grèves (enfin personnellement en un quart de siècle j'ai connu trois grèves.

    Deux d'une demie journée et une de dix jours.


    Je lui citais un membre de la chambre répondant à Napoléon alors que celui_ci se plaignait de l'opposition des élus.

    " Sire, on ne s'appuie que sur ce qui résiste..."


    Plus prosaïquement qu'il n'y avait rien d'étonnant que nos compétences et spécificités locale s'exercent aussi dans des domaines parallèles à notre travail de base.

    D'ailleurs à mon humble avis les avancées sociales obtenues par nos combats ont largement contribué à la pérennité de l'usine.


    Il faut comprendre que notre élu principal a obtenu certaines régularisations dans le temps de travail.

    Nous travaillions plus d'un mois en trop au regard de la loi.

    Payé mais pas inclus dans le temps de travail.


    Il faut réaliser ce que représente un mois de travail supplémentaire sur une année, pour un factionnaire.

    Pour peu que pour moi et une poignée d'autres ouvriers vous fassiez en jours supplémentaires déja plus d'un mois à la base, vous comprenez que sur du long terme ce n'est pas tenable.


    La qualité du travail ne peut suivre.


    Voilà, un tableau de base de la situation.

    Bref, on ne rigole pas...



    Mais nous ne sommes pas les sels n'est ce pas...

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  2. #2
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Sous terre dès que possible
    Messages
    1 029
    Ronin tu travailles dans quel secteur ?

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Papetier nemo.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  4. #4
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 166

    Salut Ronin;bien triste pour toi,surtout si

    tu aimes ce que tu y fait.
    Vous ont-ils fait "le coup de l'audit"? A savoir un cabinet qui viens pendant quelques jours,observer comment vous travaillez,et fournir des recommandations ,pour améliorer les performances?
    On y a eu droit,pour un coût facturé dans les 600 000 € ,si je me souviens bien;et pour des recommandations ,hem, hem . Style balayer les machines en fin de poste,etc...
    En attendant,c'est le genre de truc ,qui a un peu plus plombé les comptes de l'usine.
    Notre énorme chance a été ,qu'ils décident ,la fermeture complète de l'usine,et aussi de faire partie d'un grand groupe;.Ca a mobilisé tout le monde,et il y avait de l'argent pour payer les indemnités.

    Pour la bonne fin,la fermeture était programmée dès 2005;mais comme ils fermaient déja une usine en région parisienne,ils ne pouvaient décemment pas en fermer 2 d'un seul coup.
    Carpe Diem (Le Cercle des poètes disparus)

  5. #5
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Nous avons déjà eu deux audits.

    Un "gratuit" proposé par une société au groupe en "démonstration"...

    Il y a déjà quelques années.


    L'autre récemment. Officiellement même démarche.

    Une grosse société qui proposait ses services... (gemini?)


    Nous avons la "chance" d'avoir le vécu d'un plan social qui touchait une autre usine de notre division.

    Acquis de l'expérience pendant six mois de travail.

    Plus celle d'avoir un délégué très pointu, investi au prud'homme comme juge, puis défenseur.

    Il arrive doucement a ses vingt ans de pratique....


    Une bonne nouvelle hier, en réunion de CE.

    Plan d'investissement validé pour une de nos deux machines.


    Maintenant ceux qui réfléchissent plus loin ont compris que l'idée est de prendre les papiers qui payent sur l'autre machine et de les transférer a celle qui sera modernisée...

    De toutes façons personnellement j'attends de voir l'argent avant tout....

    En ces temps troublés une annulation ne me surprendrait pas. Déjà été le cas dans le passé récent...


    Pour ce qui est de l'autre machine, nous allons tenter de faire passer un second investissement. Mais à mon humble avis ce ne sera pas simple...



    Oui j'aime ce que je fais. Mais je sais aussi qu'il faut savoir être raisonnable.

    Les factions et leurs dérèglement des bio rythmes tuent les hommes...

    Un factionnaire c'est sept a dix ans de vie en moins...


    Sans parler des répercussions au niveau qualité de vie...


    J'aimerais assez bifurquer vers autre chose.


    Personnellement une prime correcte pour tenter une reconversion me satisferait.

    A condition qu'elle ne résulte pas d'une fermeture d'usine, ni même d'une machine.

    Juste d'un dégraissage léger.

    Sinon très perturbant. Fils de papetier, mes meilleurs amis de la maternelle au lycée, fils de papetiers.

    L'un d'eux est aussi papetier.

    Cette usine c'est toute une époque, tout notre ville et canton....


    J'aimerais moi partir en quittant une usine prospère et avec un véritable avenir devant elle...


    Et toi?

    Tu t'épanouis plus depuis ta reconversion?

    Pas trop de pressions négatives ces derniers temps avec la crise?


    Drole d'époque...



    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  6. #6
    Senior Member Jedi Trader Avatar de esope
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 297

    merci ronin

    pour le tres instructif exposé de la situation économique de la filière , reflet de celle de toute l'économie nationale probablement

    puisses tu surtout ne pas trop en pâtir

    bonne journée

  7. #7
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Bonjour.

    Notre groupe Finlandais, vient d'engager une fusion avec un groupe Suédois, pour une partie seulement de ses activités.

    Celles qu'il avait déjà séparé dans une division à part. Regroupant les produits à faibles valeurs ajoutée.

    Il va se concentrer sur les secteurs à "haute marge".

    Une façon habile de se débarrasser de nous, les actionnaires resteront majoritaires, les dirigeants du nouveau groupe devront gérer tout l'aspect technique.

    Nos usines pour certaines étaient invendables en l'état.

    Les "acquéreurs" ne paieront donc que peu ou rien, ils seront juste tenus d'assurer des dividendes corrects aux actionnaires de notre groupe actuel....

    Bien joué non...

    De surcroit ce groupe Suédois est un petit groupe.

    En cas de plan social les primes à verser seraient probablement bien en deçà des primes actuelles....

    Réunion de CCE à Paris la semaine prochaine.

    Nombreuses questions qui se posent...

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  8. #8
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    June 2003
    Messages
    1 166
    Citation Envoyé par ronin Voir le message
    Bonjour.

    Notre groupe Finlandais, vient d'engager une fusion avec un groupe Suédois, pour une partie seulement de ses activités.

    Celles qu'il avait déjà séparé dans une division à part. Regroupant les produits à faibles valeurs ajoutée.

    Il va se concentrer sur les secteurs à "haute marge".

    Une façon habile de se débarrasser de nous, les actionnaires resteront majoritaires, les dirigeants du nouveau groupe devront gérer tout l'aspect technique.

    Nos usines pour certaines étaient invendables en l'état.

    Les "acquéreurs" ne paieront donc que peu ou rien, ils seront juste tenus d'assurer des dividendes corrects aux actionnaires de notre groupe actuel....

    Bien joué non...

    De surcroit ce groupe Suédois est un petit groupe.

    En cas de plan social les primes à verser seraient probablement bien en deçà des primes actuelles....

    Réunion de CCE à Paris la semaine prochaine.

    Nombreuses questions qui se posent...
    Réunion à Paris... et un petit passage par l'Elysée pour se rappeler au bon souvenir de l'occupant actuel? En espérant que tout s'arrange au mieux pour vous.
    Carpe Diem (Le Cercle des poètes disparus)

  9. #9
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Bonjour Effer.

    L'industrie papetière n'intéresse personne, hormis ceux qui en vivent....

    Quelques dizaines de milliers d'emplois.


    Pour notre usine la seule préoccupation est (dans un optique de court terme) de mener à bien quelques investissements sur notre machine la plus moderne.

    Le projet a été mis en route par le groupe actuel.

    Mais jusque ou est il avancé, budgété....

    Les repreneurs ont ils amené des garantis de poursuite de ces projets...

    Voilà certaines des questions qui vont être débattues sur les mois à venir.

    Si j'étais médisant je dirais que ce projet à surtout servi à redonner un minimum d'intérêt à notre usine pour qu'elle soit plus facilement cessible...

    Allez, en attendant je vais me préparer, travail à midi...

    Bonne journée à vous.
    Dernière modification par ronin ; 04/09/2012 à 10h38.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  10. #10
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Meilleurs vœux aux professionnels. Tous ceux qui se débattent dans le féroce monde du travail.

    Fusion c'est transformée en absorption. Mon humble avis.

    Je groupe Suédois s'est aperçu que la mariée était moins jolie que prévue (ça c'est avéré), s'ensuivit une redistribution des cartes....

    Restructuration en cours.

    Un projet d'investissement sur la machine la plus ancienne. Vingt postes à supprimer. La direction ayant anticipée, peu ou pas de licenciement sec. L'intérim qui va payer...

    Décembre, janvier placés sous le signe PSE. Réunions multiples à Paris. Quatre normalement. Deux jours, trois. Le bonheur...

    Merci aux instances syndicales qui ont signées l'accord sur la préservation de l'emploi. Négociations pse extrêmement limitées. Peu de marge de manœuvre. Très délicat et fin à négocier dans le cadre actuel.

    A titre personnel je ne suis pas concerné. Hormis en tant que camarade et élu CE. Même si ce pse pourrait m'offrir une porte de sortie pour évoluer vers autre chose. Mais il est difficile d'être intéressé soi même lorsque l'on défend autrui. Conflit d'intérêt possible.

    Chaque chose en son temps donc...

    Les primes sont effectivement revues à la baisse, déflation impressionnantes...lol

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Nouvelles
    Par Seyrou dans le forum Long et moyen terme
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/08/2008, 14h51
  2. xTrade version 3 - Quelques nouvelles
    Par xTrade dans le forum Ressources
    Réponses: 37
    Dernier message: 17/12/2006, 21h05
  3. Quelques nouvelles...
    Par xTrade dans le forum Ressources
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/09/2005, 21h30
  4. Nouvelles listes des compartiments
    Par La Vitole Magique dans le forum Ressources
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/02/2005, 19h31
  5. Les nouvelles de Phrygie :)))
    Par xenia dans le forum Actions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/04/2003, 11h11

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •