" L'exécution d'une danse d'avant match remonte à la fin du 19ème siècle. Dès la première tournée de joueurs maoris en 1884, un haka est exécuté avant les rencontres.

Un rituel repris par les premiers All Blacks officiels, les "Originals" de 1905, qui adoptent le kama te parmi le millier de danses existantes.

Jusqu'en 1987, il est en général réservé aux matchs à l'extérieur, exécuté par tradition mais pas avec l'intensité nécessaire.


"C'était un haka de pakehas (de blancs, ndlr), sourit Malcolm Mulholland, professeur à l'université de Massey, spécialiste de la culture maorie dans le rugby, et lui-même de la tribu Ng?ti Toa.


Les joueurs se tapaient un peu sur le torse et les cuisses, sautaient en l'air, et c'était tout.



" Peu avant la Coupe du monde 1987, les iwi, les tribus natives, sermonnent le maori Buck Shelford, un des principaux leaders de l'équipe.


Les chefs intiment à Shelford et ses coéquipiers de faire le ka mate avec coeur et de manière appropriée, ou de ne pas le faire du tout.





De la fierté maorie à l'identité kiwie "


Ca ne vous évoque rien....??