Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
  1. #1
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671

    Holande a déclaré la guerre à la finance

    Par Marc Fiorentino, MonFinancier.com


    Scénario-fiction ? Dés le lendemain de l'élection présidentielle, une fois François Hollande à l'Elysée, la finance se vengera. Et ce n'est que quand le nouveau président fera un discours « pour rassurer les marchés financiers », et qu'il suppliera Angela Merkel de l'aider en lui promettant de ne pas toucher aux traités que l'Allemagne interviendra.





    Ecartons tout d'abord le volet politique de cette anticipation.. Je n'ai aucune arrière-pensée politique. Je ne milite pour personne, ni contre personne.

    Je voterai blanc.


    Mais c'est une réalité.

    Le 7 Mai la France sera attaquée.

    Et mise à genoux.

    Dans la City et dans les plus grands hedge funds américains, c'est la veillée d'armes.

    On se prépare.

    Dans le calme mais avec une détermination froide et inquiétante.


    Il faut dire que depuis que l'Allemagne a mis la zone euro sous tutelle, les « spéculateurs » s'ennuient.


    Du coup l'euro et les indices boursiers européens rebondissent.

    Même les dettes Italiennes et Espagnoles se placent sans problème.

    Quant à la France, elle n'a presque jamais été aussi bien que depuis qu'elle a perdu son Triple A avec des taux à 10 ans inférieur à 3%.

    Tout cela attriste le monde de la spéculation qui cherche un angle d'attaque.


    Heureusement il y a eu Le Bourget.

    Hollande a fait une erreur magistrale lors de son discours.

    Un discours pourtant réussi qui lui permet aujourd'hui de surfer en tête sur les sondages.

    Pour gratter quelques points sur le dos de Jean Luc Mélenchon, François Hollande a déclaré la guerre à la finance, sa "seule ennemie".

    C'est un thème porteur depuis la crise de 2008.

    Les Français détestent les financiers et certains le méritent bien.

    Mais s'attaquer à la Finance avec un grand F quand on dépend des marchés financiers pour financer 1700 milliards d'euros de dettes et qu'on ne propose aucune mesure de réduction des dépenses publiques, c'est une grave erreur.

    Une bonne idée pour se faire élire mais une très mauvaise idée pour la France.


    Si on en croit les sondages François Hollande sera élu. Le 6 Mai à 20h son visage apparaîtra sur nos écrans.

    Quelques heures plus tard à l'ouverture des marchés asiatiques, la Finance, à qui il a déclaré la guerre, va se venger.

    Et ce sera d'une simplicité enfantine.

    Les taux Français vont s'envoler.

    Les fonds spéculatifs, unis, vendront la dette française à découvert. Sans pitié. Et même avec un certain plaisir.

    On montera jusqu'à 4.5% sur les taux à 10 ans Français.

    L'euro sera sous pression. Sous forte pression.



    Alors, me direz vous, ce n'est pas possible.

    L'Allemagne ne laissera jamais la France se faire attaquer.

    Malheureusement si.

    Car non seulement, par populisme, François Hollande s'est attaqué à la Finance, avec un amalgame entre les petits épargnants et les fonds spéculatifs, entre le guichetier de la banque du quartier et le patron d'une banque de la City, mais il s'est également attaqué à Angela Merkel.


    Il va « rééquilibrer » la relation entre la France et l'Allemagne, il va expliquer à l'Allemagne que nous ne sommes pas aux ordres de Berlin, il va même redemander une renégociation des traités.... : un crise de lèse majesté pour Angela Merkel.


    Le 7 Mai, quand la France sera attaquée, l'Allemagne ne bronchera pas.

    Lors de la visite de François Hollande à Berlin, Angela Merkel promettra un sommet européen de la dernière chance sans fixer de date.

    Elle le laissera affronter seul les fonds spéculatifs.

    Et ce n'est que quand François Hollande fera, la mort dans l'âme, un discours « pour rassurer les marchés financiers », et quand il suppliera Angela Merkel de l'aider en lui promettant de ne pas toucher aux traités que l'Allemagne interviendra.


    On ne s'attaque pas à la Finance et à Angela Merkel pour gagner quelques électeurs quand on n'a pas les moyens de ses ambitions.


    François Hollande devrait relire l'Art de la Guerre de Sun Tze et ne pas déclencher une guerre qu'il ne pourra jamais gagner.

    Le 7 Mai la France sera attaquée.


  2. #2
    Senior Member Jedi Trader
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    2 464
    Bonsoir Ronin
    On verra bien. Mais malgré son écharpe rouge, le père François n'est pas encore élu.

  3. #3
    Banned Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 671
    La pression sur la France après les élections s'accentue



    L'article que nous avons écrit lundi, "le 7 Mai la France va être attaquée" a été très largement repris.


    Depuis deux jours, la presse Anglo-saxonne relaie cette théorie du complot, mais se trompe d'analyse: François Hollande ne fait pas peur aux marchés financiers.



    Si le France est attaquée le lendemain des élections ce n'est pas par idéologie, mais juste par opportunité de trading....


    De plus en plus de prévisions venant de Londres ou de New York sur une attaque contre la France en cas de victoire de François Hollande



    Cela se précise.

    La France devrait être la cible d'attaques des fonds spéculatifs après le 1er tour si les scores sont sans appel, ou après le 2e tour en cas de victoire du candidat socialiste.

    Il ne faut pas se tromper.

    Les marchés financiers, ou la "Finance" comme l'appelle le candidat socialiste, ne mènent pas une campagne idéologique, ils ne cherchent pas non plus, uniquement, à répondre à l'appel à la guerre contre la Finance du discours du Bourget.


    Non.

    C'est plus simple que cela.

    Les marchés cherchent une brèche pour attaquer à nouveau la zone euro.

    Car depuis quelques semaines, la zone euro bénéficie d'une belle accalmie.


    Et cette brèche ce n'est pas uniquement la déclaration de guerre de François Hollande contre la finance ou une peur des mesures qui seraient prises par le candidat socialiste.


    Non.

    Le candidat socialiste ne fait pas peur aux marchés.

    Car sa marge de manœuvre comme celle de tous les candidats dans le contexte actuel sera extrêmement limitée et il finira par se plier aux exigences européennes.

    Non.

    La brèche c'est la volonté affichée par François Hollande de réviser les traités européens et ses déclarations sur la façon dont il cherchera à se battre avec l'Allemagne pour rééquilibrer le rapport de force entre la France et l'Allemagne.

    Et ça Angela Merkel n'a pas apprécié. Elle a d'ailleurs clairement exprimé son soutien au président sortant.



    Cela ne veut pas dire que Nicolas Sarkzoy est le chouchou des marchés financiers.

    Le candidat de la "Finance" c'est toujours l'Allemagne...

    Les marchés financiers ont donné un mandat de gestion de la zone euro à l'Allemagne.

    Et pour l'instant c'est l'Allemagne qui fait la pluie et le beau temps.


    Quand Angela Merkel a lâché Berlusconi, les fonds ont spéculé sauvagement contre l'Italie, idem avec Papandreou ou avec l'Espagne.

    Si François Hollande est élu, les marchés savent que l'Allemagne ne fera rien pour aider la France pendant un ou deux mois au moins.

    Au contraire.

    Ils attaqueront donc la dette Française, feront monter les taux à 10 ans jusqu'à 4.5% jusqu'à que le candidat socialiste s'aligne sur l'Allemagne.

    Tout est prêt à Londres et dans les fonds spéculatifs pour saisir cette opportunité. Une opportunité de trading.

    Pas un choix idéologique




  4. #4
    Senior Member Jedi Trader Avatar de esope
    Date d'inscription
    April 2003
    Messages
    6 233
    hellou


    j'aime bien l'ami Fiorantino (le contrarien économofinancioboursico))

    mais comme tous les contrariens, il se trompe aussi comme ses confrères dans ses prévisions

    la plus récente erreur fut de prédire la déculottée des marchés chinois dans la foulée de celle des subprimes us , qui aurait ramené le cac à l'age de pierre de 1987-89 !! (avec l'accent marseillais, et l'exagération qui va avec )

    que nenni ,qu'observa t on? là où l'occident fut occis de toutes pièces (et encore bof, juste retour à l'age 2003 avec un cac vers 2486 par là de mémoire ), l'empire du milieu n'a laissé échappé qu'un soupir de répit (une conso tranquille quoi au décours de sa fantastique envolée économique (faut dire qu'elle partait de loin depuis le livret rouge!)

    alors en mai , ptetre une occasion de puter le cac et l'euro , puis de racheter vite car l'orthodoxie économiquement correct reprendra ses droits


    bonne journée de froidure

    une pensée pour les gens de l'est
    Dernière modification par esope ; 09/02/2012 à 18h08.

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 19/12/2011, 18h43
  2. Guerre des monnaies et devises émergentes
    Par ronin dans le forum Actions, Dérivés, Indices ...
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/11/2010, 22h40
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 18/02/2008, 10h13
  4. Richelieu Finance contraint de se vendre
    Par kokoro dans le forum Xenia
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/01/2008, 14h43
  5. 01.04.03. A qui profite la guerre?
    Par piedsvelus dans le forum Actions
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/04/2003, 20h55

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •