Vous souhaitez vous documenter sur certaines thèmes relatifs à la bourse, n'hésitez pas à consulter notre espace dédié à la formation : "comprendre la bourse"
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3
  1. #1
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682

    Chine ralentissement croissance

    Chine : l'économie très exposée à une chute des exportations


    L'économie chinoise est très exposée à une chute des exportations, notamment vers l'Europe, tandis que le ralentissement de la croissance souligne la nécessité d'un rééquilibrage de l'économie favorable au secteur privé, selon une étude publiée par l'agence Moody's jeudi.



    L'objectif de croissance, révisé cette année à la baisse à 7,5% par le gouvernement, contre 8% les années précédentes, signale "le besoin de mettre en oeuvre une nouvelle phase de réforme et développement", selon l'agence de notation.


    Celle-ci relève que la deuxième économie mondiale est exposée à "une croissance mondiale moins forte qui restreint les exportations, à un choc pétrolier et potentiellement à des troubles politiques et sociaux".


    "Le rééquilibrage de l'économie est particulièrement important alors que la part de la consommation des ménages dans le PIB a décru au cours de la dernière décennie pour tomber à seulement 33,5% en 2010", relève Moody's, soulignant qu'il s'agit d'un taux "parmi les plus bas de l'ensemble des pays".


    "A court terme, le plus grand risque pour un ralentissement rapide de la croissance serait un nouvel effondrement des exportations, similaire à ce qui s'est produit durant la crise financière mondiale de 2008-2009", selon l'agence.

    Cette dernière cite un calcul du Fonds monétaire international (FMI) pour qui un assèchement des exportations ferait chuter la croissance, qui s'est élevée à 9,2% en 2011, de quatre points de pourcentage.


    Une hausse des cours du pétrole représente également un risque pour la Chine, chaque hausse de 10 dollars du baril de brut engendrant un coût supplémentaire de 18 milliards de dollars, soit 0,25% du PIB chinois de 2011.


    Face à ces risques externes, "une réforme du secteur financier" qui privilégie actuellement les entreprises d'Etat "est cruciale pour une meilleure allocation de capitaux et pour améliorer la note souveraine de la Chine", actuellement de Aa3, la quatrième meilleure possible sur l'échelle de Moody's.


    Pour éviter un ralentissement brutal, l'agence préconise un plus grand rôle pour les mécanismes de marché et le secteur privé, à l'instar d'un rapport publié conjointement le mois dernier par la Banque mondiale et le Centre de Recherches sur le Développement du gouvernement chinois.


    En l'absence de "chocs économiques ou politiques importants", Moody's se veut malgré ces risques assez optimiste, jugeant que la croissance chinoise devrait "rester relativement robuste à moyen terme", avec une hausse du PIB de 8% en 2012 et 2013 et 7% de 2014 à 2016.


    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

  2. #2
    Junior Member Bizuth
    Date d'inscription
    March 2012
    Messages
    16
    la crise soit forte ou modérée, Pékin n’aura pas le choix. Le parti communiste chinois (PCC) ne laissera jamais la croissance du pays plonger. C’est une question de survie politique. Il faut donc s’attendre à un plus grand activisme de la Banque centrale en 2012.
    On notera toutefois que c’est ici http://www.avafx.com/fr/

  3. #3
    Senior Member Jedi Trader Avatar de ronin
    Date d'inscription
    April 2003
    Localisation
    Nord-Est
    Messages
    5 682
    Chine : l'inflation rebondit légèrement alors que la croissance ralentit



    La Chine a annoncé lundi un rebond de l'inflation au mois de mars, dû surtout à la hausse des prix alimentaires, mais le gouvernement dipose encore d'une marge de manoeuvre pour stimuler la deuxième économie mondiale dont la croissance ralentit.



    L'indice des prix à la consommation annoncé par le Bureau national des Statistiques (BNS) au début d'une semaine qui va voir la publication d'importants autres indicateurs économiques en Chine, a progressé en mars de 3,6% sur un an, contre 3,2% en février.



    Les analystes cités par l'agence Dow Jones et le journal économique chinois China Business News s'attendaient à voir la progression de l'indice des prix en mars limitée à 3,3%.


    L'inflation reste une source d'instabilité sociale en Chine, et la période actuelle est politiquement sensible en raison de l'arrivée prévue d'une nouvelle génération de dirigeants à partir de l'automne.



    Selon les analystes du China Business News, le PIB chinois aurait progressé de 8,4% sur un an au premier trimestre, contre 8,9% au trimestre précédent.

    Le chiffre officiel est attendu vendredi.


    L'expansion du commerce extérieur chinois se serait également fortement ralentie, selon la même source.


    Les douanes doivent publier mardi les chiffres officiels pour les exportations et les importations du mois dernier.


    L'inflation en mars a été pour l'essentiel liée à la hausse des prix alimentaires, qui s'est élevée à 7,5% sur un an, et frappe proportionnellement davantage les catégories de la population les plus modestes
    , ainsi qu'à celle des carburants et des pièces détachées des véhicules, qui ont augmenté de 7,6%.


    Pour l'ensemble du premier trimestre, l'indice des prix progresse de 3,8%, a encore rapporté le BNS.

    La plupart des analystes estiment que le regain d'inflation du mois dernier est un phénomène passager.

    Tandis que l'indice des prix à la consommation a connu un rebond par rapport à son niveau de février, qui était le plus bas en 20 mois, les prix à la production, qui constituent un indicateur de l'inflation à venir, ont pour leur part diminué de 0,3% en mars.


    Ils étaient restés stables en février.


    "Etant donné la chute rapide des prix à la production, nous nous attendons à une modération de l'indice des prix à la consommation dans les mois à venir".


    "Le léger rebond de l'indice des prix en mars (...) est principalement dû à la hausse des prix des légumes et au dernier ajustement des prix du pétrole".


    "L'indice des prix à la consommation a été poussé à la hausse par les prix alimentaires, à cause d'un manque d'approvisionnement en légumes dû à un temps relativement froid en mars".


    Le ralentissement de l'inflation est une condition préalable pour le gouvernement chinois à l'assouplissement de sa politique monétaire dans un contexte de décélération de la croissance.


    Le Premier ministre Wen Jiabao avait jugé début mars que les prix à la consommation restaient élevés, et fixé un objectif de 4% de hausse à ne pas dépasser pour l'ensemble de 2012.


    Afin de soutenir l'activité, la banque centrale chinoise a baissé par deux fois les réserves obligatoires des banques depuis décembre, ce qui permet aux banques commerciales de prêter davantage.


    M. Qu, de HSBC, s'attend à "au moins une autre baisse des réserves obligatoires de 100 points de base (un point de pourcentage) au premier semestre 2012", tandis que la banque J.P. Morgan prédit une nouvelle baisse des réserves dès le mois d'avril, et deux à trois au total dans le courant de l'année.
    Dernière modification par ronin ; 09/04/2012 à 10h20.

    "C'était un vrai spéculateur. Un penseur avec une vision d'artiste et le courage d'un guerrier ".


    J. Livermore

Discussions similaires

  1. Chine exposée à un ralentissement des exportations
    Par ronin dans le forum Actions, Dérivés, Indices ...
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/03/2012, 14h49
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 03/02/2010, 21h53
  3. FAIVELEY: Sur les rails de la croissance
    Par kokoro dans le forum Actions
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/01/2009, 11h16
  4. Croissance :
    Par ronin dans le forum Xenia
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/09/2007, 15h58
  5. La Chine s'éveille
    Par cinna dans le forum Xenia
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/04/2005, 00h37

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •