CAC40 : le marché a acheté la rumeur, il vend la nouvelle




DailyFX.fr - "Acheter le rumeur, vendre la nouvelle", voilà un adage boursier qui fait régulièrement ses preuves.


Cela pourrait être à nouveau le cas suite à la publication des tests de résistance des Banques européennes.


J'ai longtemps défendu un marché de Pull Back pour les indices européens, des mouvements de retour vers les niveaux de résistances horizontales. Avec le recul, il s'agit d'un marché de retracement, entre 50% et 61.8% du choc baissier 19 septembre/16 octobre a été retracé.
C'est assez standard comme retracement mais assez surprenant au regard de la violence de la baisse les deux premières semaines du mois d'octobre.


Sur les marchés actions US, les niveaux atteints dans la vive reprise haussière peuvent créer la fin du rebond et l'entrée dans une nouvelle phase d'incertitudes.


Comment étudier l'impact des résultats des tests de résistance sur le marché actions ?


Je me suis tourné vers trois baromètres pour mesurer à quel point, l'adage, acheter la rumeur, vendre la nouvelle, pourrait être juste encore une fois.


- La paire USD/JPY
- L'indice S&P500
- La hiérarchie sectorielle en Europe ce matin




BAROMETRE 1 : le palmarès des actions du CAC40 ce matin montre que le marché achète des titres "refuge" et vend des titres bancaires (donc lecture négative des tests de résistance) et industriels.


Cela montre à quel point le marché achète la rumeur et vend la nouvelle ce matin.







BAROMETRE 2 : la paire USD/JPY, mesure du niveau de "risque" sur le marché des changes, est à présent sous l'influence d'une divergence baissière standard et devrait revenir tester le support à 107.50$. Une cassure des 107.50$ serait un signal de fin de rebond de la paire USD/JPY.







BAROMETRE 3 : le S&P500, l'indice de référence de la finance mondiale, pourrait "reverser" sous les niveaux atteints. Une cassure des 1930 points donnerait le signal d'une fin définitive du rebond. Le timing n'est absolument plus à l'achat sur le marché actions US.







ORIGINAL SOURCE


Par Vincent Ganne, AnalysteTechnique pour DailyFX.fr