Métaux précieux : Perspectives pour l'once d'or en 2015

L'once d'or a terminé l'année 2014 quasiment inchangée même si les douze derniers mois ont été plus négatifs que positifs pour le métal jaune. Etablir des prévisions sur l'or l'année dernière était beaucoup plus difficile qu'en 2012 et en 2013 étant donné les mouvements erratiques du marché. Avec un point haut fait à 1.392$ en mars et un point bas à 1.130$ en novembre, il faut noter que l'or a su mieux résisté face à l'appréciation rapide du dollar US que la majorité des devises sur le marché des changes ainsi que d'autres matières premières. Cela a permis au XAUUSD de terminer l'année proche de son prix d'ouverture (1.206$), malgré une bonne partie de l'année en négatif, étant donné la force du Dollar américain.


En 2015, il est difficile de prévoir un meilleur avenir pour le métal jaune car la Réserve fédérale (Fed) s'apprête à remonter ses taux d'intérêt, ce qui devrait favoriser une appréciation continue du dollar US. A la fin de 2014, ce consensus est bien ancré, et la majorité des économistes s'attend à ce que la banque centrale américaine annonce un premier relèvement de son taux directeur de 25 points de base durant le troisième trimestre de 2015.


Nous rappelons que la tendance de l'or est expliquée par plusieurs facteurs fondamentaux sur le moyen / long terme, mais l'évolution du dollar américain reste le plus important. Ces facteurs sont les suivants :


Anticipations d'inflation : l'or est traditionnellement acheté comme valeur de protection contre une perte du pouvoir d'achat. Les investisseurs achètent généralement le métal lorsqu'ils anticipent une accélération de l'inflation.


Tendance du dollar américain : puisque coté en USD comme toutes les matières premières, l'or a tendance à perdre sa valeur lorsque le billet vert se renforce.


Sentiment pour le risque : la pensée populaire veut que l'or soit une valeur refuge lors de périodes de turbulence sur les marchés financiers. Il est vrai que nous avons observé des périodes de tensions où le métal est recherché (comme avec le début de la crise ukrainienne en février 2014), mais ce sont souvent des effets passagers. Il ne faut pas penser que l'or doit être acheté pour se protéger contre les risques sur les marchés, mais les périodes d'inquiétude permettent des fois d'arbitrer entre le métal jaune et les indices boursiers.


Perspectives pour l'once d'or (XAUUSD) en 2015


Le consensus acheteur du dollar américain et les prévisions d'une normalisation de la politique monétaire de la Fed limitent le potentiel d'appréciation de l'or même si d'autres banques centrales en Asie et en Europe maintiendront des politiques accommodantes avec encore de la marge pour de nouvelles mesures d'assouplissement en 2015.


Mais le resserrement probable de la politique monétaire de la Fed risque de pénaliser le métal jaune car un relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis renforcera probablement l'attrait du billet vert. A la fin de 2014, la majorité des économistes s'attend à ce que la banque centrale annonce une hausse de son taux directeur de 25 points de base durant le troisième trimestre. Pour préparer le terrain à un nouveau cycle des taux, la Fed procède à des opérations supplémentaires comme les reverse repos et la Term Deposit Facility (TDF) depuis un moment afin de drainer la liquidité excédentaire du système bancaire. Ces opérations ont pour résultat une baisse des réserves excédentaires, qui figurent dans le passif de la Fed, et donc une diminution de la masse monétaire aux Etats-Unis.


Face à ce resserrement monétaire aux Etats-Unis, les anticipations d'inflation ont considérablement baissé durant la deuxième moitié de 2014. En effet, le point mort d'inflation à 5 ans est passé d'environ 2,00 % en juillet à 1,20 % en décembre, soit son plus bas niveau depuis 2010. Le drainage de la liquidité du système bancaire était également une des raisons pour laquelle le dollar US s'est apprécié autant durant le deuxième semestre de 2014 (divergence des politiques monétaires). Quoi qu'il en soit, la normalisation graduelle de la politique monétaire de la Fed a pesé sur le cours de l'or en 2014 et pénalisera probablement ce marché en 2015.


Graphique 1 : Les réserves excédentaires à la Fed et le point mort d'inflation à 5 ans



Graphique 2 : Point mort d'inflation à 5 ans et l'once d'or (XAUUSD)




Cliquez ici pour lire le reste de notre analyse sur l'or.


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



Source originale